Bilal Hassani

vidéaste et chanteur français

Bilal Hassani est un auteur-compositeur-interprète et personnalité publique des réseaux sociaux français, né le à Orsay.

Bilal Hassani
Image dans Infobox.
Bilal Hassani en 2019.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (22 ans)
OrsayVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Domaine
Label
Play Two - House of Hassani (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique
Prononciation
Œuvres principales

Il se fait connaître grâce à ses vidéos postées sur sa chaîne YouTube, se fait connaître en participant à l'émission The Voice Kids, mais sa carrière de chanteur prend un tournant lorsqu'il est choisi pour représenter la France au Concours Eurovision de la chanson 2019, avec sa chanson Roi.

La même année, il sort son premier album, intitulé Kingdom, et ensuite sa réédition. Il sort un deuxième album, Contre soirée, en . Il revient par la suite, le 21 mai 2021 avec son single Lights Off, premier single de son prochain album, cette fois entièrement en anglais.

Biographie

Origines et enfance

Bilal Hassani naît le à Paris, dans une famille marocaine. Sa mère vit en France, tandis que son père vit à Singapour[1],[2]. Il a un frère aîné, Taha, né en 1995[3].

Dès l'école primaire, il subit des remarques homophobes et sexistes de la part de camarades de classe, alors qu'il ne connaît même pas encore son orientation sexuelle à cette époque.[réf. nécessaire]

Saison 2 de The Voice Kids

Bilal Hassani commence le chant à l'âge de cinq ans, puis débute des cours de chant[4].

En 2015, poussé par son ami Nemo Schiffman, il participe à la deuxième saison de The Voice Kids, se présentant aux auditions à l'aveugle en interprétant Rise Like a Phoenix de Conchita Wurst[5], qu'il dit admirer[6]. Il rejoint alors l'équipe de Patrick Fiori[5]. Il est éliminé lors de l'épreuve des battles[7], où il était en compétition avec Lenni-Kim, éliminé également.

Concours Eurovision de la chanson 2019

Destination Eurovision

Il fait partie des dix-huit candidats participant en à Destination Eurovision, le concours de chant diffusé sur France 2 visant à choisir le futur représentant de la France au Concours Eurovision de la chanson 2019[8],[9],[10]. Le morceau qu'il présente, écrit avec le duo Madame Monsieur, s'intitule Roi[11] et traite de l'acceptation de soi[12]. Sortie le , la vidéo atteint les trois millions de vues en dix jours[13]. Grand favori[14],[15],[16] de Destination Eurovision, Bilal Hassani commence une tournée médiatique[17],[18].

Le , lors de la demi-finale de Destination Eurovision, il obtient 58 points sur les 60 attribués par le jury international et 57 points du public français, totalisant ainsi 115 points et se qualifiant pour la finale aux côtés de Chimène Badi, Silvàn Areg et Aysat[19],[20],[21]. Il remporte la finale, le , avec 200 points, dont 150 du public[a],[24],[22].

Eurovision 2019 à Tel Aviv

 
Répétition de Roi à l'Eurovision 2019

Le , lors de la finale du concours se tenant à l'Expo Tel Aviv de Tel Aviv, Bilal Hassani interprète Roi. Il se classe seizième sur les vingt-six pays participants, avec 105 points (67 points étant attribués par les jurys nationaux et 38 par le public)[25]. La France perd ainsi trois places par rapport au concours de l’année précédente[26].

Positions LGBT+ et carrière musicale

Le magazine Têtu désigne Bilal Hassani comme faisant partie des « 30 LGBT+ qui bougent la France »[27], et le journal Le Monde écrit qu'il « ne laisse personne indifférent »[13]. Le magazine le décrit comme « une icône pour la jeunesse LGBT+ française »[27]. À partir de , il est victime de cyberharcèlement et reçoit des menaces de mort[28], étant l'objet d'attaques racistes, sexistes et homophobes pour son homosexualité et son apparence androgyne ou féminine[b],[1]. Cette haine augmente énormément à partir de sa sélection pour représenter la France à l'Eurovision 2019. Le , plus de 70 célébrités se mobilisent à l'appel de l'association Urgence Homophobie, et Bilal Hassani est l'une d'elles et apparaît dans le clip de la chanson De l'amour[30],[31]. Le chanteur obtient l'Out d'or de la Personnalité LGBTI de l'Année 2019 en [32].

Il sort son premier album, Kingdom, contenant les singles Roi, Jaloux et Fais Beleck, le [33].

Le , il sort une chanson et un clip intitulés Monarchie absolue, en duo avec le rappeur Alkpote. La nouvelle de la collaboration surprend, tant les deux artistes sont à l'opposé : Bilal Hassani, au répertoire pop, est ouvertement homosexuel et efféminé, tandis qu'Alkpote est un rappeur aux textes crus qui avait déclaré être « complètement homophobe » en 2015. Alkpote affirme avoir changé d'opinion et que la musique ouvre les frontières. Bilal Hassani déclare de son côté qu'Alkpote est « quelqu'un de très gentil et professionnel », ayant eu l'audace d'accepter sa proposition de collaboration, là où d'autres rappeurs auraient refusé par peur pour leur street-crédibilité. Il ajoute ensuite qu'une série intitulée FLICS avec les deux personnages du clip sera diffusée sur YouTube[34].

Le même jour, Bilal Hassani sort la réédition de son album Kingdom, incluant six nouvelles chansons, dont les chansons Je danse encore et Monarchie absolue.

Il enchaîne ensuite avec une tournée française : le Kingdom Tour.

En , Bilal Hassani, ayant lui-même été victime de harcèlement scolaire, s'engage contre ce phénomène en annonçant sa volonté de mettre en place des actions dans les écoles[35].

Le , il dévoile son deuxième album, Contre soirée, incluant les singles Fais le vide, Dead Bae et Tom.

le , il sort le single Lights Off, accompagné d'un clip, extrait de son prochain et troisième album studio.

Il participe à la onzième saison de Danse avec les stars[36] qui débute le 17 septembre 2021. À cette occasion, il demande à danser avec un homme ce qui est accepté[37]. Il forme ainsi avec Jordan Mouillerac le premier couple de même genre de l'histoire de l'édition française de l'émission[38]. Sa première prestation, particulièrement remarquée, lui vaut d'être le seul à obtenir les quatre buzz d'immunité[39].

Vie personnelle

Le , Bilal Hassani annonce publiquement son homosexualité sur les réseaux sociaux[40], la veille de la marche des fiertés de Paris, à laquelle il se rend[41].

Polémiques

Le , la chaîne de télévision israélienne i24news dévoile des tweets datant de 2014 dans lesquels Bilal Hassani accuse Israël de crimes contre l'humanité via son compte officiel[42]. Dans un second tweet, il prend la défense de l'humoriste antisémite Dieudonné, incitant les gens à « apprendre la vérité ». Bilal Hassani a été accusé par plusieurs médias d'antisémitisme[43]. Le chanteur affirme ne pas être l'auteur de ces tweets, qui auraient été rédigés par un proche non identifié qui aurait eu accès à son compte, ajoutant qu'il avait à l'époque quatorze ans[44],[45].

Toujours en , une vidéo datant de refait surface. On y voit Bilal Hassani dans la rue en chantonnant « La France a vraiment souffert, attentats par-ci, attentats par-là, wouh ! », ce qui indigne les internautes et certains élus[46]. Henri Leroy, sénateur LR des Alpes-Maritimes, demande que Bilal Hassani soit « écarté d'urgence du concours » [de l'Eurovision] en raison d'« apologie du terrorisme »[47]. Le sénateur a exprimé sa stupéfaction et celle de la France par l'auteur de cette vidéo qui banalise « ce drame qui a touché notre pays au cœur, laissant des familles et la Nation dans la peine ». Considérant ces accusations injustes, le chanteur que l'on voit sur la vidéo répond qu'il s'agit en réalité d'une célébration de la victoire française de la Coupe du monde de football de 2018, insistant sur le caractère parodique de la vidéo[45].

Discographie

Albums

EP

  • 2021 : Lights Off, EP Remix

Chansons

Singles

Participations

Reprises

Filmographie

Comédie musicale

Télé-crochets

Candidat

Juré

Publication

Tournée

  • 2019-2020 : Kingdom Tour

Récompenses et nominations

Récompenses

  • 2019 : NRJ Music Awards : Révélation francophone de l'année[50]
  • 2019 : Olympia Awards : Concert de l'année pour Kingdom Tour[51]

Nominations

Notes et références

Notes

  1. Il n'est classé que cinquième du vote du jury international avec 50 points[22],[23].
  2. Les associations Urgence Homophobie et Stop Homophobie s'associent pour attaquer en justice chaque personne qui l’a insulté ou menacé sur les réseaux sociaux, et notamment sur Twitter[22]. Le , les deux associations recensent déjà 1 500 tweets insultants ou haineux en raison de son orientation sexuelle et/ou de son apparence physique[22]. Le , Bilal Hassani porte plainte contre X pour « injures, provocation à la haine et à la violence et menaces homophobes »[29].

Références

  1. a et b « Eurovision : Bilal Hassani, idole des ados et cible des homophobes », sur telerama.fr (consulté le ).
  2. « Eurovision 2019 : qui est Bilal Hassani, le chanteur qui représentera la France avec la chanson "Roi" ? », sur LCI (consulté le ).
  3. Bilal Hassani, « Je vous présente mon frère ! » (consulté le ).
  4. Coline Clavaud-Mégevand, « Qui est Bilal Hassani, l’influenceur et chanteur qui a séduit Janet Jackson ? », sur Glamour, (consulté le ).
  5. a et b « The Voice Kids : Une mini-Aretha Franklin, un Conchita Wurst bluffant », sur Pure People, (consulté le ).
  6. Benoît Daragon, « Bilal Hassani en route vers l’Eurovision », sur Le Parisien, (consulté le ).
  7. « The Voice Kids : Bilal Hassani adoré par Janet Jackson et Amel Bent », sur www.purepeople.com (consulté le ).
  8. « Bilal Hassani candidat de la France à l'Eurovision ? Le youtubeur confirmé à Destination Eurovision », sur Pure Break (consulté le ).
  9. « Destination Eurovision 2019 : Emmanuel Moire, Chimène Badi, Bilal Hassani… Voici les 18 candidats en compétition ! - actu - Télé 2 semaines », sur Télé 2 semaines (consulté le ).
  10. « Pourquoi ce que dit André Manoukian sur Bilal Hassani est maladroit », sur Le HuffPost, (consulté le ).
  11. « Roi - Bilal Hassani - France 2 - 20-12-2018 », sur France Télévisions (consulté le ).
  12. « «Destination Eurovision»: «Ma chanson parle d'acceptation de soi», confie Bilal Hassani », sur 20 minutes (consulté le ).
  13. a et b Morgane Tual, « Qui est Bilal Hassani, le youtubeur aux portes de l’Eurovision ? », sur Le Monde, (consulté le ).
  14. « Eurovision : Bilal Hassani, celui qu’on n'attendait pas », sur Le Parisien, (consulté le ).
  15. « Bilal Hassani : L'Eurovision n'est pas ringarde, mais ultra-stylée », sur Le Parisien, (consulté le ).
  16. « Destination Eurovision : Bilal Hassani écrase la concurrence avec Roi », sur RTL (consulté le ).
  17. « Bilal Hassani en live avec Roi chez Mikl sur NRJ », sur NRJ (consulté le ).
  18. « Invité dans Quotidien, Bilal Hassani (Destination Eurovision) dénonce la vague de haine dont il est victime sur la Toile », sur Télé 2 semaines (consulté le ).
  19. « VIDEO. Grand favori des réseaux sociaux, Bilal Hassani cartonne avec "Roi" lors de "Destination Eurovision" », sur France Info, (consulté le ).
  20. « VIDÉO - "Destination Eurovision" : qui sont les premiers qualifiés pour la finale ? », sur RTL (consulté le ).
  21. « "Destination Eurovision" : les internautes charmés par le "Roi" Bilal Hassani, un peu moins par Christophe Willem et André Manoukian », sur LCI (consulté le ).
  22. a b c et d « Le youtubeur Bilal Hassani, idole queer des jeunes, représentera la France à l’Eurovision », sur Le Monde, (consulté le ).
  23. « Bilal Hassani en route vers l’Eurovision », sur Le Parisien, (consulté le ).
  24. Eléanor Douet, « Bilal Hassani représentera la France à l'Eurovision en mai prochain », sur RTL, (consulté le ).
  25. « Eurovision : rétrogradé de deux places, Bilal Hassani termine finalement 16e », sur LCI.
  26. « MUSIQUE. Les Pays-Bas remportent l'Eurovision, la France, avec Bilal Hassani, finit 13e ex aequo », sur www.bienpublic.com.
  27. a et b Alexis Patri, « Les 30 LGBT+ qui bougent la France », Têtu, no 217,‎ , p. 52-62
  28. Myriam Roche, « Ces députés interpellent Twitter après le cyber-harcèlement d’un YouTubeur », sur Le HuffPost, (consulté le ).
  29. « Bilal Hassani, représentant français à l’Eurovision, porte plainte pour menaces homophobes », sur Le Monde, (consulté le ).
  30. gensdinternet, « Bilal Hassani et Paul Darbos participent au tournage d'un clip pour Urgence Homophobie », Les Gens d'Internet, (consulté le ).
  31. Nouma Foé, « De l'amour: un titre coup de poing contre l'homophobie à travers le monde », Chérie FM, (consulté le ).
  32. « Out d'or 2019 : Bilal Hassani élu personnalité LGBTI de l'année », sur RTL.fr (consulté le )
  33. Yohann Ruelle, « Kingdom : Bilal Hassani sortira son premier album le 26 avril », sur Charts in France (consulté le ).
  34. « Bilal Hassani revient sur sa collaboration avec le rappeur Alkpote : "C'est quelqu'un de très gentil et de très professionnel" », sur Europe 1.
  35. Yohann Ruelle, « Bilal Hassani : son nouvel album "Contre soirée" sortira le 6 novembre (TEASER) »,
  36. « « Danse avec les stars ». Bilal Hassani annonce qu’il sera au casting de la saison 11 », sur ouest-france.fr, (consulté le )
  37. « Bilal Hassani va danser avec un homme, et c'est historique », sur ledauphine.com, (consulté le )
  38. Florian Ques, « Avant Bilal Hassani, ces fois où « Danse avec les stars » a inclus un couple de même genre », sur tetu.com, (consulté le )
  39. Jean-Marie Louis, « Danse avec les stars : Bilal Hassani éblouit le jury, Lââm éliminée », sur ladepeche.fr, (consulté le )
  40. « Youtube : Bilal Hassani, son coming-out bouleversant ! », sur Public (consulté le ).
  41. « Bilal Hassani, le YouTubeur et chanteur de 18 ans fait son coming-out », sur Têtu, (consulté le ).
  42. « Eurovision: Bilal Hassani dément avoir posté des tweets anti-Israël en 2014 », sur www.i24news.tv, (consulté le )
  43. « Attaqué de toutes parts, Bilal Hassani réplique », sur LExpress.fr, (consulté le )
  44. « Eurovision: Bilal Hassani dément avoir posté des tweets anti-Israël en 2014 », sur i24news, (consulté le ).
  45. a et b Par Marie PousselLe 3 février 2019 à 21h23, « Face aux attaques, Bilal Hassani réagit : «Laissez-moi tranquille, laissez-moi vivre» », sur leparisien.fr, (consulté le )
  46. Prisma Média, « Bilal Hassani (Eurovision) : après ses tweets polémiques, une vidéo de 2018 sur les attentats en France indigne les internautes - Voici », sur Voici (consulté le ).
  47. « Le sénateur des Alpes-Maritimes Henri Leroy demande d'écarter Bilal Hassani de l'Eurovision pour apologie du terrorisme », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le )
  48. Vanity Fair et Condé Nast Digital France, « Eurovision Song Contest sur Netflix : Bilal Hassani fait une rapide apparition », sur Vanity Fair, (consulté le )
  49. « Musique, harcèlement, religion... Bilal Hassani se raconte dans un livre », sur 20 minutes, (consulté le ).
  50. « NRJ Music Awards 2019 : Angèle et Roméo Elvis dominent les nominations », (consulté le )
  51. « Olympia Awards 2019: tous les gagnants de la cérémonie », sur huffingtonpost.fr, Le HuffPost, (consulté le ).
  52. « Bilal Hassani parmi les nommés aux Grammy Awards 2021 », sur Le HuffPost, (consulté le ).

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes