Ouvrir le menu principal

Bernadette Isaac-Sibille

personnalité politique française

Bernadette Isaac-Sibille
Illustration.
Fonctions
Députée de la 1re circonscription du Rhône

(5 ans et 17 jours)
Successeur Anne-Marie Comparini

(4 ans et 24 jours)

(4 ans, 9 mois et 20 jours)
Biographie
Date de naissance (89 ans)
Lieu de naissance Lyon (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique UDF
Enfants Cyrille Isaac-Sibille

Bernadette Isaac-Sibille est une femme politique française, née le à Lyon (Rhône).

BiographieModifier

FamilleModifier

Elle épouse en 1956 Alain Isaac-Sibille, mort en avril 2017[1]. Elle est la mère de quatre enfants[1], dont le député MoDem Cyrille Isaac-Sibille[2].

Élue localeModifier

Bernadette Isaac-Sibille est élue maire du 5e arrondissement de Lyon en 1977 et elle est réélue en 1983 pour un second mandat. Elle est conseillère d'arrondissement et conseillère municipale de 1977 jusqu'à sa démission en 1995.

En 1999, elle démissionne de l'Union pour la démocratie française pour contester l'élection d'Anne-Marie Comparini à la présidence du conseil régional de Rhône-Alpes, à la place de Charles Millon[3]. Pour les municipales de 2001, elle emmène la liste « milloniste » DLC qui réalise 25,63 % contre 23,76 % pour Michel Mercier, le candidat RPR-UDF-DL-RPF[4]. Elle est battue au second tour par la candidate socialiste Alexandrine Pesson avec 50,73 % contre 49,27 %.

Elle se présente aux cantonales de 1985 dans le canton de Lyon-V, elle y sera réélue en 1992 au second tour dans une triangulaire avec 53,72 % face aux candidats PS et FN. Elle est reconduite dans son mandat en 1998 avec 52,89 % des suffrages. Elle a été membre de la commission Culture et Éducation quand elle siégeait au Conseil général du Rhône.

DéputéeModifier

Elle est élue aux législatives en 1988 dans la 1re circonscription du Rhône avec 51,44 % des voix face au candidat PS Gérard Collomb[5]. Elle est réélue en 1993 avec 70,65 % face à un candidat FN. Elle se représente pour la troisième fois en 1997, elle passe le 1er tour en tête avec 30,43 % et bat Gérard Collomb au second tour avec 51,31 %.

Lors des élections législatives de 2002, c'est Anne-Marie Comparini, son ancienne suppléante, qui reçoit l'investiture de l'UMP et de l'UDF[6]. Bernadette Isaac-Sibille se représente alors sous l'étiquette divers droite[6], mais elle ne dépasse pas le 1er tour avec 12,10 %[7]. Elle refuse de soutenir Comparini au second tour, lui reprochant sa « trahison » de 1999[8].

En janvier 2003, elle devient membre de la Commission de surveillance et de contrôle des publications destinées à l'enfance et à l'adolescence au titre de représentante de l'Assemblée nationale.

Elle est présidente de l'association pour la Médaille de la Famille française.

Positions politiquesModifier

Bernadette Isaac-Sibille se déclare « militante familiale » et désire la création d'un véritable ministère de la Famille. Elle a fait parvenir une proposition de loi à l'Assemblée nationale, visant à renforcer le pouvoir de conseil et d'encadrement des conseils généraux en matière d'avortement.

Synthèse des fonctions et des mandatsModifier

Mandats locaux
Mandats parlementaires
  • -  : Députée de la 1re circonscription du Rhône
  • -  : Députée de la 1re circonscription du Rhône
  • -  : Députée de la 1re circonscription du Rhône

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Un grand Lyonnais, Alain Isaac-Sibille, nous a quittés », sur leprogres.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  2. « Cyrille Isaac-Sibille, conseiller national du MoDem », sur leprogres.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  3. « Millon présente ses têtes de liste à Lyon », sur liberation.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  4. « Lyon : la droite face à un choix stratégique », sur tempsreel.nouvelobs.com, (consulté le 28 juin 2017).
  5. Antenne 2, « Défaite de Gérard Collomb au deuxième tour des élections législatives », Soirée électorale : élections législatives 2ème tour, sur ina.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  6. a et b Serge Demir, « Le duel des femmes, le défi de Millon », sur lexpress.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  7. « Résultats des élections législatives 2002 : RHONE (69) -- 1ère circonscription (résultats officiels) », sur interieur.gouv.fr (consulté le 28 juin 2017).
  8. « Ceux dont on n'a pas fini de parler... », sur lepoint.fr, (consulté le 28 juin 2017).

AnnexesModifier