Benedikt Doll

biathlète allemand

Benedikt Doll
Image illustrative de l’article Benedikt Doll
Benedikt Doll en 2018.
Contexte général
Sport Biathlon
Site officiel www.benedikt-doll.de
Biographie
Nationalité sportive Allemande
Nationalité Allemagne
Naissance (32 ans)
Lieu de naissance Titisee-Neustadt
Taille 1,75 m (5 9)
Poids de forme 63 kg (139 lb)
Club SZ Breitnau
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 2
Championnats du monde 1 3 1
Coupe du monde (globes) 0 0 1
Coupe du monde (épreuves individuelles) 3 4 7

Benedikt Doll, né le à Titisee-Neustadt, est un biathlète allemand, champion du monde de sprint en 2017 à Hochfilzen et vainqueur de deux autres épreuves individuelles de Coupe du monde. Il est le fils du chef et coureur de fond Charly Doll.

CarrièreModifier

Benedikt Doll, courant pour le SZ Breitnau, est sélectionné dans l'équipe nationale pour la première fois en 2008 pour les championnats du monde des moins de 19 ans (jeunes), où il commence par une cinquième place au sprint, avant de remporter le titre sur le relais. En 2008 il passe chez les juniors, avec la même réussite, terminant notamment cinquième, quatrième et dixième dans les épreuves individuelles des Championnats du monde de la catégorie, où il gagne une médaille d'or en relais. Lors des deux éditions suivantes, il est de nouveau vainqueur sur le relais et décroche sa première médaille individuelle en 2011 avec l'argent sur l'individuel.

Vainqueur de l'édition 2011-2012 de l'IBU Cup, il est appelé pour la première fois en Coupe du monde en mars 2012, marquant ses premiers points à Khanty-Mansiïsk. Il obtient son premier podium à Sotchi en mars 2013 lors d'un relais où il est remarqué au niveau individuel avec une sixième place à l'individuel (20 km). En 2015, il est sélectionné pour ses premiers Championnats du monde à Kontiolahti (dixième du sprint notamment), avant de terminer la saison avec deux premiers podiums individuels à Khanty-Mansiïsk. Il est médaillé d'argent avec l'équipe d'Allemagne en relais aux Championnats du monde 2016, décrochant là sa première médaille mondiale. En février 2017, aux Championnats du monde d'Hochfilzen, il obtient la médaille d'or sur le sprint en battant Johannes Thingnes Bø de sept dixièmes de seconde[1]. Il remporte ensuite deux médailles de bronze lors des Jeux olympiques 2018 à Pyeongchang (poursuite et relais).

Deux ans et demi après son titre de champion du monde de sprint, Benedikt Doll signe le 19 décembre 2019 au Grand Bornand un second succès en Coupe du monde sur le même format du sprint devant Tarjei Bø et Quentin Fillon Maillet. Il n'obtient aucun top dix aux Championnats du monde de 2020 individuellement, mais est médaillé de bronze avec le relais.

Le 22 janvier 2022, il s'impose pour la première fois de sa carrière sur le format de la mass-start à Antholz-Anterselva devant les Norvégiens Johannes Thingnes Bø et Sturla Holm Laegreid[2]. Grâce notamment à un 5 sur 5 sur le dernier tir debout, l'Allemand s'offre sa troisième victoire individuelle en Coupe du monde, quelques jours après sa deuxième place obtenue sur le sprint de Ruhpolding[3].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Palmarès aux Jeux olympiques d'hiver
Édition / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Relais Relais mixte
  Pyeongchang 2018 6e   5e  
  Pékin 2022 6e 8e 32e 8e 4e 5e

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronz
  • — : non disputée par Doll

Championnats du mondeModifier

Édition / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Relais Relais mixte Relais mixte simple
  Kontiolahti 2015 10e 28e 16e 6e  
  Holmenkollen 2016 13e 33e 39e 18e  
  Hochfilzen 2017 19e   11e 9e 4e
  Östersund 2019 10e 11e 12e 8e    
  Antholz-Anterselva 2020 12e 14e 29e 12e   4e
  Pokljuka 2021 8e 39e 31e 23e 7e

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronze
  • — : non disputée par Doll
  •   : pas d'épreuve

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 7e en 2019.
  • 39 podiums :
    • 14 podiums individuels : 3 victoires, 4 deuxièmes places et 7 troisièmes places.
    • 20 podiums en relais : 2 victoires, 9 deuxièmes places et 9 troisièmes places.
    • 6 podiums en relais mixte : 5 deuxièmes places et 1 troisième place.

Dernière mise à jour le 1 décembre 2022

Classements par saisonModifier

Saison Classement général final Individuel Sprint Poursuite Mass start
2011-2012 83e 86e 66e
2012-2013 66e 29e 74e 83e
2013-2014 50e 43e 49e
2014-2015 21e 50e 11e 25e 18e
2015-2016 8e 17e 7e 13e 7e
2016-2017 11e 15e 7e 12e 10e
2017-2018 9e 28e 17e 12e 3e
2018-2019 7e 34e 4e 14e 5e
2019-2020 8e 7e 8e 11e 10e
2020-2021 14e 19e 14e 15e 9e
2021-2022 8e 18e 7e 9e 7e

VictoiresModifier

Saison / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Total
2016-2017   Hochfilzen (Ch. du monde) 1
2019-2020   Le Grand Bornand 1
2021-2022   Anterselva 1
Total 0 2 0 1 3
Dernière mise à jour au 19 décembre 2019

Championnats d'EuropeModifier

  • 2 médailles d'or (poursuite en 2013 et relais en 2011).
  • 4 médailles d'argent (individuel en 2014, sprint en 2011 (junior) et 2013, poursuite en 2011 (junior)).
  • 1 médaille de bronze (relais en 2014).

Championnats du monde juniorsModifier

  • 4 médailles d'or (relais en 2008, 2009, 2010 et 2011).
  • 1 médaille d'argent (individuel en 2011).

IBU CupModifier

  • Vainqueur du classement général en 2012.
  • 10 podiums individuels, dont 2 victoires.

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :