Bell Média

Bell Média
logo de Bell Média
illustration de Bell Média

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés 2001 (création)
2007 (passage de Bell Globemedia à CTVglobemedia))
2011 (passage de CTVglobemedia à Bell Média)
Personnages clés Randy Lennox, Président / Wade Oosterman, Président à compter de 2021
Forme juridique Compagnie privée
Action BCE Inc.
Siège social Toronto
Drapeau du Canada Canada
Actionnaires Bell CanadaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Médias (Télévision, Radio)
Société mère BCE
Filiales CTV, Bell Média Radio
Site web bellmedia.ca

Bell Média, anciennement Bell Globemedia, puis CTVglobemedia, est une entreprise canadienne fondée en 2001 dont les secteurs d'activité sont principalement concentrés à la télévision et à l'édition. Depuis 2011, elle est une filiale du groupe BCE[1]

En plus de nombreuses chaînes de télévision hertziennes (principalement associées au réseau CTV), Bell Média est propriétaire de 29 chaînes spécialisées, dont RDS, la première chaîne spécialisée de langue française au Canada, et TSN, la première chaîne spécialisée au Canada. Bell Média détient également 33 stations de radio, des dizaines de sites Web, dont Sympatico.ca, et Dome Productions.

HistoriqueModifier

Bell Globemedia (2001–2007)Modifier

Bell Globemedia est créé le à la suite de la décision du Bureau de la concurrence de ne pas s'opposer à l'acquisition du quotidien The Globe and Mail et des actifs internet de Thomson Corporation par Bell Canada Enterprises (BCE). Bell Globemedia est détenu à sa création à 70,1 % par BCE, 20 % par Thomson Corporation et 9,9 % par Woodbridge[2].

La constitution de Bell Globemedia s'inscrit dans la stratégie de convergence mise en place par le président de BCE Jean Monty qui consiste à intégrer les contenus (entreprises de média) et les tuyaux (entreprise de télécom ou de câblo-distribution) comme illustré par AOL Time Warner aux États-Unis ou Vivendi Universal en France[3].

Bell Globemedia participe à hauteur de 16 % à la chaine culturelle ARTV lancée le [4]. Cette participation est vendue à la Société Radio-Canada à l'automne 2007.

Le , Bell Globemedia et Cogeco annoncent le rachat du réseau de télévision québécois TQS à Quebecor Média pour 74 millions de dollars. TQS est ainsi placée dans une co-entreprise détenue à 40 % par Bell Globemedia et 60 % par Cogeco[5].

À la fin 2001 Bell Globemedia décide de regrouper toutes ses activités à Montréal au Téléport, à l'exception de TQS. Les travaux sur l'immeuble débutent en et celui-ci est renommé Édifice Bell Globemedia au printemps 2002 pour refléter sa nouvelle vocation[6].

Début 2003, le nouveau président de BCE Michael Sabia,décide d'abandonner la stratégie de convergence prônée par son prédécesseur. En conséquence il est décidé d'exploiter séparément The Globe and Mail et le réseau CTV. BCE déprécie également la valeur comptable de Bell Globemedia de 500 millions de dollars pour refléter la baisse de valeur de ses actifs[7].

En , Bell Globemedia acquiert 15 % des parts de Maple Leaf Sports & Entertainment, propriétaire des Maple Leafs de Toronto, des Raptors de Toronto et du Centre Air Canada[8].

Le 2 décembre 2005, BCE annonce se départir de 48,5 % de ses parts dans l'entreprise en les vendant et donc, réduit sa participation dans l'entreprise[9]. Tout d'abord, 8,5 % sont vendus à Woodbridge, 20 % à Torstar et finalement, 20 % au Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l'Ontario (communément appelé TEACHERS)[10]. Après cette transaction, BCE ne détient que seulement 20 % des parts de l'entreprise et Woodbridge voit sa participation monter à 40 %. La transaction est officiellement conclue le 30 août 2006[11]. Les 20 % restants permet à Bell via ses filiales de télécommunications (Télévision, internet etc), d'accéder au contenu de Bell Globemedia.

Le 12 juillet 2006, Bell Globemedia fait l'acquisition de CHUM Limited pour un montant de 1,6 milliard de dollars. CHUM possède au moment de le transaction, des stations de radio et de télévision dont CKGM à Montréal, CITY-TV, Much Music et une part de 50 % dans MusiquePlus avec Astral.

À la suite de l'achat de CHUM, BCE vend d'autres parts dans l'entreprise. BCE ne détient plus que 15 % alors que Teacher's est devenu propriétaire de 25 % des parts dans l'entreprise (comparativement à 20 % auparavant). Cette vente par BCE a été faite dans le but de couvrir l'énorme montant causé par l'acquisition de CHUM.

CTV Globemedia (2007–2011)Modifier

Puisque BCE ne détient plus que 15 % des parts de l'entreprise, Bell Globemedia se renomme CTV Globemedia. Le changement est effectif à partir du 1er janvier 2007[12].

Au mois d'avril de la même année, Rogers Communications annonce son intention d'acquérir A-Channel, CKX-TV, Access Alberta, Canadian Learning Television ainsi que Sex TV : The channel de CTV Globemedia. Cette acquisition sera réalisée si l'acquisition de CHUM Limited est autorisée. La transaction est autorisée au mois de juin par le CRTC à condition que les stations citytv (qui sont au nombre de cinq à ce moment-là) soient vendues car CTV Globemedia détient déjà un important réseau qui est CTV. Une transaction entre le groupe et Rogers Communications visant l'acquisition des stations Citytv pour une somme de 375 millions de dollars est annoncée quelques jours après la décision du CRTC soit le 12 juin[13]. Le groupe souhaite garder tous les actifs de CHUM exceptés deux stations. Cette deuxième transaction est autorisée par le CRTC le 28 septembre 2007[14].

Le 10 septembre 2010, BCE annonce son intention de réacquérir 100 % des parts de CTV Globemedia[15]. L'entreprise déboursera 1,3 milliard de dollars (3,2 milliards si l'on inclut la dette de CTV) pour redevenir propriétaire du groupe[16].

Bell Média (depuis 2011)Modifier

Le , le CRTC valide l'achat pour 170 millions de dollars américains des chaînes canadiennes Family, Disney Channel et Disney Junior détenues par Bell Media par DHX Media[17].

Le , Bell Média acquiert le réseau de télévision V ainsi que la plateforme noovo.ca et le site 25Stanley après approbation du CRTC[18]. Les analystes estiment que Bell Média aurait déboursé entre 20 et 30 millions de dollars pour faire cette acquisition[19].

Identité visuelle (logoytype)Modifier

Bell Media TelevisionModifier

Télévision conventionnelleModifier

  • CTV Television Network
    20 stations conventionnelles terrestres à travers le Canada, ainsi qu'un affilié.
  • CTV 2
    5 stations conventionnelles terrestres ainsi que 2 stations distribuées par câble et deux affiliés.
  • Noovo
    5 stations conventionnelles terrestres ainsi que cinq affiliés.

Télévision spécialiséeModifier

Catégorie AModifier

Catégorie BModifier

Catégorie CModifier

CTV Specialty TelevisionModifier

CTV Specialty Television Inc. est en copropriété par Bell Media (80 %) et ESPN (20 %).

Catégorie AModifier
Catégorie BModifier
Catégorie CModifier

Bell Media RadioModifier

Bell Media Radio est la division des activités radio appartenant à Bell Media.

Ville Lettres Fréquence Format
Amqui CFVM FM 99.9 "Rouge FM"
Brockville CJPT FM 103.7 "Bob FM" adult hits
CFJR FM 104.9 "JR FM" adulte contemporain
Calgary CKCE FM 101.5 "Kool FM" adulte contemporain
Chicoutimi CJAB FM 94.5 "Énergie"
CFIX FM 96.9 "Rouge FM"
Drummondville CJDM FM 92.1 "Énergie"
CHRD FM 105.3 "Rouge FM"
Gatineau CKTF FM 104.1 "Énergie"
CIMF FM 94.9 "Rouge FM"
Halifax CJCH FM 101.3 "The Bounce" Top 40
CIOO FM 100.1 "C100" adulte contemporain
Kingston CFLY FM 98.3 "FLY-FM" adulte contemporain
CKLC FM 98.9 rock moderne
Kawartha Lakes CKLY FM 91.9 "Bob FM" adult hits
Montréal CITE FM 107.3 "Rouge FM"
CJAD AM 800 "CJAD 800"
CJFM FM 95.9 "Virgin Radio 96"
CKGM AM 990 "TSN Radio 690" sports
CKMF FM 94.3 "Énergie"
CHOM FM 97.7 "CHOM 97.7"
Ottawa CFRA AM 580 nouvelles/parlé
CFGO AM 1200 "The Team 1200" sports
CKKL FM 93.9 "Bob FM" adult hits
CJMJ FM 100.3 "Majic 100" adulte contemporain
Peterborough CKPT FM 99.7 "Energy 99.7" adult contemporain
CKQM FM 105.1 "Country 105"
Québec CHIK FM 98.9 "Énergie"
CITF FM 107.5 "Rouge FM"
Rimouski CIKI FM 98.7 "Énergie"
CJOI FM 102.9 "Rouge FM"
Rouyn-Noranda CJMM FM 99.1 "Énergie"
Saint-Hyacinthe CFEI FM 106.5 "Boom FM" vieux succès
Saint-Jean-sur-Richelieu CFZZ FM 104.1 "Boom FM" vieux succès
Sherbrooke CIMO FM 106.1 "Énergie"
Toronto CHUM AM 1050 "TSN Radio 1050" sports
CHUM FM 104.5 "104.5 CHUM-FM" adulte contemporain
CFXJ FM 93.5 "The New Flow 935" Rythmique Top 40
Trois-Rivières CHEY FM 94.7 "Rouge FM"
CIGB FM 102.3 "Énergie"
Val-d'Or CJMV FM 102.7 "Énergie"
Vancouver CKST AM 1040 "The Team 1040" sports
CFTE AM 1410 "The Team 1410" sports
CFBT FM 94.5 "The Beat" Top 40
CHQM FM 103.5 "QM/FM" adulte contemporain
Victoria CFAX AM 1070 nouvelles/parlé
CHBE FM 107.3 "Kool FM" Top 40
Waterloo CKKW FM 99.5 "KFUN 99.5" vieux succès
CFCA FM 105.3 "Kool FM" adulte contemporain
Windsor CKWW AM 580 "580 Memories" vieux succès
CKLW AM 800 nouvelles/parlé
CIMX FM 88.7 "89X" rock moderne
CIDR FM 93.9 "939 The River" adulte album alternative
Winnipeg CFRW AM 1290 "TSN Radio 1290" sports
CHIQ FM 94.3 "FAB 94.3" classic hits
CFWM FM 99.9 "Bob FM" adult hits

Autres activitésModifier

  • Agincourt Productions Inc. (productions internes de Bell Media)
  • Autohound
  • Bell Media Radio
  • Canada's Olympic Broadcast Media Consortium (production des jeux Olympiques 2010 et 2012 pour le Canada) – 80 %
  • CTV Music (publication de musique)
  • Dome Productions (studios de production) - 35 % (avec CTV Specialty Television Inc à 50 %)
  • Exploration Production Inc. et Exploration Distribution Inc. (pour les productions de Discovery Channel Canada)
  • Megawheels Technologies Inc. - 4 %
  • Sympatico.ca

Anciennes activitésModifier

  • ARTV à hauteur de 16 % de 2001 à 2007.
  • M3, lancée le 5 octobre 1998 et qui a cessé d'émettre le 1er septembre 2016.
  • Comedy Gold, lancée le 7 septembre 2001 qui a été vendue en 2018 par Wow Unlimited Media et qui a cessé d'émettre le 1er septembre 2019.

RéférencesModifier

  1. CRTC approves BCE's purchase of CTVglobemedia
  2. « Le Bureau de la concurrence ne s'oppose pas à l'acquisition du Globe par BCE », La Presse canadienne,‎
  3. Gérard Bérubé, « Démesure, suite et fin », Le Devoir,‎ , B1
  4. Isabelle Massé, « ARTV nous invite à prendre l'art », La Presse,‎ , p. C3
  5. Marie Tison, « Cogeco et Bell Globemedia acquièrent TQS », La Voix de l'Est,‎ , p. 35
  6. André Dubuc, « Le Téléport de Montréal devient l'immeuble Bell Globemedia : Le réseau CTV y investit plus de 15 M$ », Les Affaires,‎ , p. 9
  7. Michèle Boisvert, « BCE met le point final à la convergence », La Presse,‎ , p. D7
  8. La Presse canadienne, « Bell Globemedia devient actionnaire des Maple Leafs », Le Devoir,‎ , B5
  9. « BCE réduit sa participation dans Bell Globemedia », sur TVA Nouvelles (consulté le )
  10. « BAnQ numérique », sur numerique.banq.qc.ca (consulté le )
  11. « CNW Telbec | BELL GLOBEMEDIA INC. | BGM Ownership Deal Closes », sur web.archive.org, (consulté le )
  12. « BCE, un nom à oublier », sur La Presse, (consulté le )
  13. « Rogers Media met la main sur les stations Citytv de CTVglobemedia », sur TVA Nouvelles (consulté le )
  14. Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) Gouvernement du Canada, « ARCHIVÉ - Transfert de contrôle effectif de 1708487 Ontario Inc., 1738700 Ontario Inc. et CHUM Television Vancouver Inc. à Rogers Media Inc. », sur crtc.gc.ca, (consulté le )
  15. « Bell fera l'acquisition de la totalité de CTV, première société canadienne de médias », sur www.bce.ca (consulté le )
  16. « BCE contre-attaque en s'emparant de CTV », sur La Presse, (consulté le )
  17. CRTC approves DHX acquisition of Family, Disney channels
  18. Bell Canada, « Bell accueille le réseau de télévision généraliste de langue française V et Noovo.ca », sur www.newswire.ca (consulté le ).
  19. Julien Arsenault, « Bell aura besoin de temps pour redresser les finances des stations V », Le Quotidien, La Presse canadienne,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externesModifier