Ouvrir le menu principal

Logo de La Voix de l'Est.svg
Image illustrative de l’article La Voix de l'Est

Pays Drapeau du Canada Canada
Langue Français
Périodicité Quotidien
Genre Généraliste
Diffusion 16 000 ex. (2008[1])
Date de fondation 1935
Ville d’édition Granby

Propriétaire Groupe Capitales Médias (depuis 2015)
Site web La Voix de l'Est

La Voix de l'Est est un journal quotidien du Groupe Capitales Médias publié à Granby au Québec. C'est le quotidien desservant la plus petite région géographique au Québec. Il est imprimé aux presses du quotidien La Tribune à Sherbrooke.

Une version hebdomadaire gratuite est offerte une fois par semaine, le mercredi, sous le nom Le Plus.

Sommaire

HistoriqueModifier

Le , Imprimerie Rapide fonde le journal hebdomadaire La Voix de l'Est. La première édition paraît le . Le , le journal devient un quotidien. Le , Imprimerie Rapide change de nom pour La Voix de l'Est Ltée et le capital-action autorisé passe de 15 000 CAD à 125 000 CAD[2].

En 1950, le quotidien emménage au 136 rue Principale à Granby[3]. En 1968, il est vendu aux Journaux Trans-Canada (une filiale de Power Corporation du Canada). Neuf ans plus tard, en 1977, l'impression au quotidien La Tribune de Sherbrooke[4].

La première édition de l'hebdomadaire Le Plus paraît en 1985. En 1989, les locaux sont relocalisés au 76 rue Dufferin, toujours à Granby.

En mars 2015, Gesca vend le journal ainsi que ses 5 autres journaux régionaux à Groupe Capitales Médias[5] propriété de M. Martin Cauchon.

Notes et référencesModifier

  1. Centre d'études sur les médias, « Portrait de la propriété dans le secteur des quotidiens au Québec et au Canada », sur Université Laval
  2. Aimé Laurion, Un siècle d’histoire : Les bâtisseurs de Granby 1859-1959, La Voix de l'Est, , 160 p., p. 36-38
  3. « Histoire de Granby », sur Granbyweb (consulté le 16 octobre 2012)
  4. « Fonds La Voix de l’Est », sur Société d'histoire de la Haute-Yamaska (consulté le 6 août 2012)
  5. « Tous les journaux de Gesca vendus, sauf La Presse », ICI Radio-Canada.ca,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier