Bataille de Santiago de Cuba (1741)

Bataille de Santiago de Cuba

Informations générales
Date du 21 juillet au 9 décembre 1741
Lieu de Baie de Guantánamo à Santiago de Cuba
Issue victoire espagnole
Belligérants
Drapeau de l'Empire espagnol Empire espagnolDrapeau de la Grande-Bretagne. Grande-Bretagne
Commandants
Francisco de la VegaEdward Vernon
Forces en présence
950 militaires4 000 militaires
61 navires
Pertes
400 hommes
3 navires capturés
3 445 militaires

Guerre de l'oreille de Jenkins

Batailles

Campagnes italiennes
Cette boîte : voir • disc. • mod.

La bataille de Santiago de Cuba est une tentative d'invasion de l'île par les forces britanniques pendant la guerre de l'Oreille de Jenkins.

CirconstancesModifier

Après une tentative avortée de capture de Cartagène, Edouard Vernon se lance dans la bataille de Santiago de Cuba. Ses forces se composaient de 3 000 britanniques et de 1 000 jamaïcains noirs.

La batailleModifier

Débarquant dans la nuit du 4 au 5 août en trois points dans la baie de Guantanamo, les troupes, trop éloignées de leur objectif, avançaient lentement, et leur commandant Thomas Wentworth faisait preuve de nervosité.

Du côté espagnol, le gouverneur, Francisco de la Vega, et le commandant de la garnison, Carlos Riva Agüero (350 hommes), étaient aidés par la milice du capitaine Pedro Guerrero (650 hommes) et réussirent à paralyser la troupe adverse.

Des mois d'inaction contre les coups de main et la maladie durèrent jusqu'à ce que les pertes britanniques atteignent 2 260 hommes. L'amiral Vernon fait embarquer la troupe et repart le 9 décembre.

ConséquencesModifier

En plus de ces pertes, l'amiral tomba en disgrâce, fut rappelé et licencié en 1746.

Liens externesModifier