Ouvrir le menu principal
Bataille de Pollentia

Informations générales
Date
Lieu Pollenzo à proximité de Bra dans le Piémont en Italie
Issue Victoire romaine
Belligérants
RomainsWisigoths
Commandants
StiliconAlaric Ier

Déclin de l'Empire romain d'Occident

Batailles

Coordonnées 44° 42′ nord, 7° 51′ est

Géolocalisation sur la carte : Piémont

(Voir situation sur carte : Piémont)
Bataille de Pollentia

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Bataille de Pollentia

La bataille de la plaine de Pollentia eut lieu le (jour de Pâques)[1] ou le [2] à Pollenzo et opposa les Romains aux Wisigoths.

IntroductionModifier

La bataille de Pollentia doit être considérée comme la tentative des Romains commandés par Stilicon d'éloigner de l'Italie les Wisigoths d'Alaric Ier après le saccage des villes de la plaine du Pô et du siège de Milan. De la Rhétie, Stilicon rentre avec des renforts libérer Milan du siège d'Alaric qui se dirige alors sur Asti. Les Wisigoths sont rejoints par l'armée romaine à proximité de Pollentia et battus.

Forces en présenceModifier

Stilicon (Romains) :

Alaric (Wisigoths) :

  • guerriers Wisigoths (infanterie et cavalerie)
  • chars de ravitaillement

Mise en placeModifier

  • Stilicon place la cavalerie de Saul sur les côtés des légions.
  • Les Wisigoths, chrétiens ariens, fêtent Pâques et célèbre une messe, pensant que les Romains n'allaient pas attaquer.

Les combatsModifier

Les combats débutent par la progression des ailes de l'armée romaine, les cavaliers Alains commandés par Saul. Ils traversent le Tanaro et attaquent les Wisigoths qui célèbrent la messe, ce qui ne gêne en rien les Alains qui sont païens. La cavalerie réussit dans un premier temps à retenir les Wisigoths mais la contre-attaque des Wisigoths commandée par Alaric, au cours de laquelle Saul est tué, met en fuite les cavaliers Alains. L'infanterie romaine intervient alors que, jusque-là, elle est tenue en réserve au centre du dispositif de Stilicon.

Les Romains font une manœuvre et réussissent à contourner les Wisigoths les pressant contre le mont San Vittore qui descend à pic dans le fleuve. Les hommes d'Alaric ne peuvent se retirer, bloqués par le fleuve, ils subissent de nombreuses pertes avant d'être mis en déroute. Les Romains peuvent ainsi entrer dans le campement et trouver le butin des razzias réalisées par les barbares depuis la bataille d'Andrinople. Plusieurs membres de la famille d'Alaric sont capturés.

Les deux armées s'affrontent l'année suivante lors de la bataille de Vérone.

BibliographieModifier

RéférencesModifier