Ouvrir le menu principal

La batailleModifier

Les troupes rebelles du 9e régiment de grenadiers commandés par le général Jacques Maurepas occupait la ville de Port-de-Paix.

Le régiment, fort de 2 000 hommes, avait été renforcé par 5 000 cultivateurs insurgés.

Au début du mois, le général Jean Humbert débarqua avec 1 200 hommes dans la ville, mais il fut repoussé avec perte de 400 hommes. Cependant la défaite de Toussaint Louverture à la bataille de la Ravine à Couleuvres isolait le régiment de Maurepas.

Leclerc commença par envoyer en renfort à Humbert 1 500 hommes par la mer, commandés par le général Debelle, puis les troupes de Edme Desfourneaux, forte également de 1 500 hommes, qui passèrent par le Gros Morne.

Encerclé et désespéré par la défaite de Toussaint, Maurepas se rendit le 25 février.

BibliographieModifier

NotesModifier