Ouvrir le menu principal

Barbara-Sophie de Brandebourg

princesse allemande
Barbara-Sophie de Brandebourg
1618 Donauer Portrait Sophia Herzogin von Württemberg anagoria.JPG
Fonction
Régente
Titre de noblesse
Duchesse
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Barbara Sophia von BrandenburgVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Anne-Catherine de Brandebourg
Auguste de Brandebourg
Ernest de Brandebourg (d)
Albert de Brandebourg (d)
Christian de Brandebourg
Jean III Sigismond de Brandebourg
Jean-Georges de Jägerndorf
Éléonore de Brandebourg (d)
Joachim de Brandebourg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants

Barbara-Sophie de Brandebourg (), était la fille de Joachim III Frédéric de Brandebourg et de Catherine de Brandebourg-Küstrin. Elle a été mariée au duc Jean-Frédéric de Wurtemberg et après sa mort, a été tutrice de son fils mineur, Eberhard VII de Wurtemberg.

BiographieModifier

Le 5 novembre 1609, elle épousa le duc Jean-Frédéric de Wurtemberg (1582-1628), fils aîné de Frédéric Ier et de Sibylle d'Anhalt. À l'occasion de ce mariage, il avait rénové le palais d'Urach de Bad Urach : le Golden Hall a été construit, qui est aujourd'hui l'une des plus belles salle de bal de la Renaissance, en Allemagne. Ils avaient apparemment un très heureux mariage.

Son mari est mort en 1628. En 1630, elle a commencé une rénovation complète du château de Brackenheim, qui a été promis à elle comme son douaire. Le château comportait une salle d'art avec 155 peintures, à l'époque de la deuxième plus grande collection dans le Wurtemberg. La salle d'art a été bien conservé jusqu'à sa mort, en dépit de la Guerre de Trente Ans qui ravage le pays autour d'elle. Lors de la rénovation de son château, elle a vécu au Château de Kirchheim unter Teck et de Stuttgart. Elle n'a jamais vécu à Brackenheim, malgré le fait que le château, la ville et le district faisaient partie de son douaire. Néanmoins, elle était considérée comme un bienfaiteur de la ville, en raison de son dévouement à la ville lors de la Guerre de Trente Ans et aux fondations qu'elle a fondé.

Lorsque son mari est mort, son fils Eberhard VII de Wurtemberg était encore mineur et son oncle, Louis-Frédéric de Wurtemberg a agi en tant que régent. Après la mort de Louis-Frédéric le 26 janvier 1631, la régence a été reprise par Sophie Barbara et Jules-Frédéric de Wurtemberg-Weiltingen. Elle a donc déménagé à Stuttgart en 1632 et est devenu politiquement active. Après la Bataille de Lutzen à la fin de 1632, Jules Frédéric rejoint la guerre au côté des suédois. Son objectif était de conduire les troupes ennemies hors du pays. Les conseillers et les Successions réussi à chasser de la régence.

Après que l'Empereur Ferdinand II ait déclaré Eberhard III maheur, il a pris le gouvernement le 8 mai 1633. Il a rejoint les protestants, de la ligue de Heilbronn qui a subi une cuisante défaite à la Bataille de Nördlingen du 6 septembre 1634. Le Wurtemberg a été saccagé et pillé. Le duc Eberhard et de toute sa cour ont fui en exil à Strasbourg.

Barbara Sophie mort à Strasbourg en 1636, et a été enterré dans l'Église collégiale de Stuttgart.

DescendanceModifier

De son mariage, Barbara Sophia eu les enfants suivants:

RéférencesModifier

  • Wolfram Angerbauer: Château de Brackenheim sla Witwensitz der Herrschaft Wurtemberg, dans: Zeitschrift des Zabergäuvereins, vol. 1, 1980, p. 1-4
  • Kat: Das unbekannte Altbekannte, Artiste sehen das historische Zabergäu, de Brackenheim, 2004, p. 5