Jules-Frédéric de Wurtemberg-Weiltingen

prince allemand

Le duc Jules Frédéric de Wurtemberg-Weiltingen ( à Montbéliard - à Strasbourg), est le premier duc de Wurtemberg-Weiltingen.

Jules-Frédéric de Wurtemberg-Weiltingen
Image dans Infobox.
Fonction
Régent
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
StrasbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Julius Friedrich von Württemberg-WeiltingenVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Anne Sabine de Schleswig-Holstein-Sønderbourg (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Roderick de Wurtemberg-Weiltingen (d)
Floriana Ernestine von Württemberg-Weiltingen (d)
Silvius Ier Nimrod de Wurtemberg-Œls
Julia Felicitas von Württemberg-Weiltingen (d)
Manfred de Wurtemberg-Weiltingen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
GrafschaftWürttemberg.jpg
blason

BiographieModifier

Jules Frédéric est le troisième fils du duc Frédéric Ier de Wurtemberg et de son épouse Sibylle d'Anhalt. Il grandit avec ses parents et frères et sœurs à Montbéliard. Après que son père ait pris le gouvernement de Wurtemberg, en 1593, Jules Frédéric vit à Stuttgart. Il participe à des opérations militaires en Alsace et pendant la Guerre de Succession de Juliers. Il voyage beaucoup, notamment des voyages à destination de l'Asie Mineure, de Malte, et d'Éphèse, et, en 1615, en Laponie.

Le , il reçoit les seigneuries de Weiltingen et Brenz an der Brenz et une part de Heidenheim, plus une allocation annuelle de 15000florins. Il choisit Weiltingen comme lieu de résidence. Le , il est fiancé à Anne-Sabine de Schleswig-Holstein-Sonderbourg (1593-1659, fille de Jean de Schleswig-Holstein-Sonderbourg). Il l'épouse, le à Sønderborg. Après le mariage, ils vivent à Brenz pendant un certain temps, puis déménagent à Weiltingen.

En 1631, il est régent pour son neveu Eberhard VII de Wurtemberg. La même année, il rejoint la Ligue de Leipzig. Après la guerre des cerises plus tard cette année, il doit quitter la ligue selon les termes de la paix de Tübingen. Lorsque le roi Gustave Adolphe de Suède s'avance dans le sud de l'Allemagne, il lève des troupes de nouveau et le rejoint. Cela conduit à un différend avec le gouvernement, les États, et son co-régent (Barbara-Sophie de Brandebourg, la mère de Eberhard VII).

En 1633, il renonce à la régence dans le Wurtemberg. Après la Bataille de Nördlingen, l'ensemble de la famille ducale, y compris Jules Frédéric, s'enfuit à Strasbourg, où il meurt l'année suivante.

EnfantsModifier

Les enfants issus de son mariage avec Anne Sabine sont :

  • Roderick (1618-1651), duc de Wurtemberg-Weiltingen
  • Felicitas Julia (1619-1661), mariée en 1640, avec le duc Jean de Holstein-Gottorp (1606-1655)
  • Silvius Ier Nimrod de Wurtemberg-Œls (1622-1654), duc de Wurtemberg-Oels, marié en 1647 avec la duchesse Elisabeth-Marie d'Oels (1625-1686)
  • Floriane Ernestine (1623-1672), mariée en 1657 avec le comte Frédéric Kraft de Hohenlohe-Pfedelbach (1623-1681)
  • Faustine Marianne (1624-1679)
  • Julius Peregrinatius (1627-1645)
  • Sueno Martialis Edenolph (1629-1656)
  • Amadea Fredonia (1631-1633)

RéférencesModifier

Liens externesModifier