Bacchiades

Les Bacchiades (en grec ancien Βακχιάδαι / Bakkhiadai) sont une famille de la noblesse dorienne de Corinthe, issue de Bacchis, fils de Prumnis.

HistoireModifier

Investie jadis de la royauté, les Bacchiades conservent pour son chef la dignité royale, tout en réservant à l'un des siens la première fonction de prytane. Cette dynastie de rois puis d'oligarques conserve toute sa pureté en n'admettant aucune alliance avec d'autres familles[1]. À Corinthe, la politique des Bacchiades est essentiellement mercantile : cette famille d'armateurs énergiques et intelligents aménage un port sur le golfe Saronique et un autre sur le golfe de Corinthe, établit entre les deux un chemin de bois pour le roulage des navires, crée des comptoirs et occupe les colonies de Corcyre et de Syracuse. Ils transforment ainsi leurs affaires privées en entreprises publiques, tout en enrichissant leur ville. Le dernier roi des Bacchiades, après cinq générations, est Télestès, fils d'Aristodème, détrôné en 747 av. J.-C.

Ils continuent à occuper des rôles importants dans la magistrature de la Cité (comme prytanes) jusqu'à l'arrivée au pouvoir en 657 av. J.-C. du tyran Cypsélos, qui appartenait lui aussi par sa mère aux Bacchiades, puis de son fils Périandre, en 627 av. J.-C.

Après la révolution de Cypsélos, Démarate le Bacchiade s'installe avec sa famille à Tarquinia en Étrurie et selon une tradition, des rois étrusques auraient été liés à cette dynastie.

La famille royale des Lyncestes, une tribu de Macédoine, prétend également descendre des Bacchiades.

RéférencesModifier

  1. Gustave Glotz, La cité grecque, coll. L'évolution de l'humanité, Albin Michel, 1970, p. 80-81.