Lyncestide

La Lyncestide, Lyncestie ou Lynkestis (grec moderne : Λυγκηστίς, Λυγκηστία signifie « Pays du lynx ») est une région, dans les premiers temps un royaume de la haute Macédoine situé à la frontière de l'Illyrie et gouvernée par des rois, seigneurs indépendants ou semi-indépendants jusqu'à l'époque où les derniers rois de la dynastie des Argéades de Macédoine (Amyntas IV et Philippe II), mettent fin à leur indépendance par le biais d'unions dynastiques et la pratique de l'envoi des fils des chefs tribaux semi otages qui sont éduqués dans les palais de Philippe II.

SituationModifier

 
Lyncestie (Lynkos)

Le nord de la Lyncestide était la région de Deuriopos, pendant que la Péonie en était le nord-est, la Pélagonie la frontière est, l'Émathie et Almopia la limite sud-est, et l'Orestie (région de Kastoria), Eordaia et le cours de l'Aliakmon en marquaient la limite sud. Les Lyncestes étaient une tribu grecque du nord-ouest établie près des Molosses un groupe d'Épirotes[1],[2].

Les riches et turbulents[3] rois de Lyncestide se proclament les descendants des Bacchiades qui auraient été expulsés de Corinthe au VIIe siècle [4],[5]. Pendant la Guerre du Péloponnèse (431-404 av. J-C.) Arrhabaeus le roi de Lyncestide combat contre Perdiccas II de Macédoine qui doit mener contre lui plusieurs expéditions.

Les tribus de Lyncestide étaient connues comme les Lynkestai (Λυγκησταί). Selon Strabon, Irra était la fille d'Arrhabaeus, et sa petite-fille était Eurydice[6], la mère de Philippe II[7],[8].

Chronologie des rois des LyncestesModifier

  • Bromeros vers 475 ;
  • Arrhabaeus Ier vers 445 son fils ;
  • fille anonyme épouse Sirrhas roi vers 430 ;
  • fils anonyme d'Arrhabeus Ier, vers 415 ;
  • Arrhabaeus II vers 385 son fils ;
  • Aeropos, son fils ;
  • Arrhabaeus III (exécuté), Heromenès (exécuté), Alexandre de Lyncestide, ses fils ;
  • Amyntas fils d'Arrhabaeus, sert comme officier de cavalerie sous Alexandre le Grand

Notes et référencesModifier

  1. (en) edited by John Boardman [and] N.G.L. Hammond, The expansion of the Greek world, eighth to sixth centuries B.C., London, Cambridge University Press, (ISBN 978-0-521-23447-4, lire en ligne)
  2. (en) Nicholas Geoffrey Lemprière Hammond, Collected Studies: Further studies on various topics, A.M. Hakkert, , 158 p. (lire en ligne)
  3. (en) Robin Lane Fox, Alexander the Great 1973:32, 34, 36ff.
  4. Strabon, Geographie, 7.7
  5. (en) Women Writers of Ancient Greece and Rome: An Anthology, Ian Michael Plant, (ISBN 978-0806136226), p. 43 :

    « Les rois de Lyncestae, cependant parlaient le Grec et proclamaient descendre des Bacchiadae, une importante famille aristocratique de Corinthe »

    .
  6. elle était en outre la fille de Sirrha, prédécesseur de Derdas II prince de l'Elimiotide
  7. Paul Cloché Histoire de la Macédoine, jusqu'à l'avènement d'Alexandre le Grand , Bibliothèque Historique Payot, Paris 1960, p. 111.
  8. Strabon, Geographie, 7.7: « Les Lyncestes étaient gouvernés par Arrhabaeus, qui était de la race des Bacchiadae. Irra était sa fille, et sa petite-fille était Eurydice, la mère de Philippe et d'Amyntas ».

SourcesModifier

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Lynkestis » (voir la liste des auteurs), édition du 11 avril 2014.
  • Paul Cloché, Histoire de la Macédoine, jusqu'à l'avènement d'Alexandre le Grand , Bibliothèque Historique Payot, Paris 1960.