Auguste Rodin (cheval)

Cheval de course

Auguste Rodin
Image illustrative de l’article Auguste Rodin (cheval)
Casaque de Michael Tabor (Coolmore)

Race pur-sang
Père Deep Impact
Mère Rhododendron
Père de mère Galileo
Sexe M
Robe Bai
Naissance (4 ans)
Pays de naissance Drapeau de l'Irlande Irlande
Pays d'entraînement Drapeau de l'Irlande Irlande
Éleveur Coolmore Stud
Propriétaire Coolmore
Entraîneur Aidan O'Brien
Jockey Ryan Moore
Rating Timeform 129
FIAH 125
Nombre de courses 11
Nombre de victoires 7 (1 place)
Gains en courses $ 4 958 538
Principales victoires Futurity Trophy (2022)
Epsom Derby (2023)
Irish Derby (2023)
Irish Champion Stakes (2023)
Breeders' Cup Turf (2023)


Auguste Rodin, né le 20 janvier 2020, est un cheval de course pur-sang irlandais. Propriété de l'écurie Coolmore, entraîné par Aidan O'Brien et monté par Ryan Moore, il réalise le doublé Derby/Irish Derby en 2023.

Carrière de course modifier

Poulain de grande naissance, Auguste Rodin est défait pour ses débuts au Curragh en juin, mais ne tarde pas à ouvrir son palmarès un mois plus tard à Naas. Tenu en haute estime par son entourage, il est aligné en septembre dans les Juvenile Stakes, un groupe 2 disputé à Leopardstown, où il s'impose nettement. Après quoi, Aidan O'Brien le désigne comme le principal espoir classique pour l'armada Coolmore, autant pour les 2000 Guinées que le Derby[1]. Il confirme son talent en toute fin de saison dans le Futurity Trophy, son premier groupe 1, qu'il survole de plus de trois longueurs. Avec un rating de 118, il est officiellement le quatrième meilleur poulain d'Europe derrière deux autres élèves de Coolmore, les rapides Little Big Bear et Blackbeard, et le représentant de la casaque Abdullah Chaldean. Mais eu égards à ses prédispositions supposées pour la distance classique, il passe l'hiver dans la peau du favori du Derby 2023.

Alors qu'au début de l'année 2023 certains spéculent sur la possibilité qu'Auguste Rodin devienne le premier poulain à boucler la Triple Couronne britannique depuis Nijinsky en 1970[2], une bonne douche froide vient rafraîchir les esprits. Effectuant sa rentrée directement dans les 2000 Guinées, le poulain finit à la dérive, à 22 longueurs de Chaldean. Une déconvenue radicale qu'Aidan O'Brien attribue à un voyage difficile jusqu'à Newmarket. Mais un mois plus tard Auguste Rodin prouve qu'il n'est pas un mirage et se rachète en remportant un Derby où il avait reculé à la place de deuxième favori derrière Arrest. De retour au pays, le poulain tente le doublé dans un Irish Derby qui ressemble à un galop du matin à Ballydoyle, le fief de Coolmore : six des neuf partants sont entraînés par Aidan O'Brien, qui va prendre les quatre premières places. Et si Auguste Rodin l'emporte, sa victoire laisse en bouche un goût étrange tant il peine à devancer l'outsider Adelaide River, l'un de ses leaders, qui semble davantage avoir regardé passer la star de l'écurie que d'avoir lutté contre lui.

Auguste Rodin est assurément un poulain de grande classe, mais il reste quelque chose d'insaisissable chez lui. Et sa première confrontation avec les chevaux d'âge, dans une édition des King George de haut vol, le confirme : jamais dans le rythme, il est déjà battu au début de la ligne droite et termine en perdition, au petit galop, dans le lointain. On craindrait une blessure si Ryan Moore, son jockey, ne l'avait pas arrêté. Non, le poulain a simplement connu un trou d'air et Aidan O'Brien attribue une nouvelle fois cette déroute à son aversion pour le transport aérien. Une explication un peu déroutante, mais peut-être pas si fantaisiste puisque de retour au pays Auguste Rodin se rachète dans les Irish Champion Stakes en septembre. Pourtant, ça n'est pas en train qu'Auguste Rodin rejoint Santa Anita début novembre pour la Breeders' Cup. Mais arrivant plusieurs jours en avance, le poulain a le temps de s'acclimater au soleil californien et remporte une Breeders' Cup Turf relevée devant l'Américain Up To The Mark, le Japonais Shahryar tandis que Mostahdaf, King of Steel et autres Onesto sont battus. Une victoire qu'il doit à son talent et à une monte particulièrement inspirée de Ryan Moore, qui se faufile dans un trou de souris à la corde à l'entrée de la ligne droite. Auguste Rodin en a fini de sa saison, mais dans la foulée de la Breeders' Cup Coolmore annonce qu'il reste à l'entraînement avec en point de mire la Breeders' Cup Classic 2024.

Le programme d'Auguste Rodin passe par Dubaï et le Dubaï Sheema Classic, où il doit affronter notamment la championne japonaise Liberty Island. Mais le partenaire de Ryan Moore connaît un de ces trous d'air dont il a le secret, et termine bon dernier.

Résumé de carrière modifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
2022, 2 ans
1er juin Curragh   Irlande Maiden 1 400 m Ryan Moore 2e / 9 2 ¼ Crypto Force
2 juillet Naas   Irlande Maiden 1 400 m S. Heffernan 1er / 13 2 Shadowed
10 septembre Leopardstown   Irlande Juvenile Stakes Gr. 2 1 600 m Ryan Moore 1er / 5 1 ½ Caroline Street
22 octobre Doncaster   Royaume-Uni Futurity Trophy Gr. 1 1 600 m Ryan Moore 1er / 8 3 ½ Epictetus
2023, 3 ans
6 mai Newmarket   Royaume-Uni 2000 Guineas Gr. 1 1 600 m Ryan Moore 12e / 14 22 Chaldean
3 juin Epsom   Royaume-Uni Derby Gr. 1 2 400 m Ryan Moore 1er / 14 1/2 King of Steel
2 juillet Curragh   Irlande Irish Derby Gr. 1 2 400 m Ryan Moore 1er / 9 1 ½ Adelaide River
29 juillet Ascot   Royaume-Uni King George & Queen Elizabeth St. Gr. 1 2 400 m Ryan Moore 10e / 10 126 ¾ Hukum
9 septembre Leopardstown   Irlande Irish Champion Stakes Gr. 1 2 000 m Ryan Moore 1er / 8 1/2 Luxembourg
4 novembre Santa Anita Park   États-Unis Breeders' Cup Turf Gr. 1 2 400 m Ryan Moore 1er / 11 3/4 Up to The Mark
2024, 4 ans
30 mars Meydan   Dubaï Dubaï Sheema Classic Gr. 1 2 400 m Ryan Moore 12e / 12 21 ¾ Rebel's Romance

Origines modifier

Auguste Rodin est né dans la pourpre. Il appartient à la dernière génération de produits du grand champion et immense étalon japonais Deep Impact, et sa mère Rhododendron, dont il est le premier produit, elle est triple gagnante de groupe 1 à 2, 3 et 4 ans. Il s'agit d'une famille maternelle exceptionnelle, que l'on peut détailler, sans exhaustivité, à partir de la troisième mère de Auguste Rodin, Cassandra Go, sprinteuse de talent, lauréate des King's Stand Stakes (Gr.2), des Temple Stakes (Gr.2) et des King Georges Stakes (Gr.3), sœur de Verglas (Highest Honor), vainqueur des Coventry Stakes (Gr.3), deuxième des 2000 Guinées irlandaises et troisième des Phoenix Stakes. Cassandra Go a produit :

Pedigree modifier

Origines de Auguste Rodin (IRE), mâle bai né en 2020
Père
Deep Impact
2002
Sunday Silence
1986
Halo Hail to Reason
Cosmah
Wishing Well Understanding
Mountain Flower
Wind in Her Hair
1991
Alzao Lyphard
Lady Rebecca
Burghclere Busted
Highclere
Mère
Rhododendron
2009
Galileo
1998
Sadler's Wells Northern Dancer
Fairy Bridge
Urban Sea Miswaki
Allegretta
Halfway to Heaven
2005
Pivotal Polar Falcon
Fearless Revival
Cassandra Go Indian Ridge
Rahaam (famille 3-d)[3]

Références modifier

  1. (en) Mark Boylan, « 'He's always showed a lot' - Auguste Rodin heads Derby market after Group 2 win », sur www.racingpost.com (consulté le )
  2. (en) « O’Brien’s leading classic hope Auguste Rodin 16-1 for Triple Crown glory », sur The Irish Times (consulté le )
  3. « Auguste Rodin Horse Pedigree », sur www.pedigreequery.com (consulté le )