Arnaud Ier de Roquefeuil

Aristocrate français

Arnaud Ier de Roquefeuil
Titre Crown of a Baron of France.svg Comtor de Nant
Autre titre Crown of a Baron of France.svg Baron de Roquefeuil
Successeur Raymond III
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Biographie
Père Raymond Ier de Roquefeuil
Mère Guillemette de Montpellier
Conjoint Béatrice d'Anduze
Liaisons Ricarde
Enfants Raymond III
Guillaume
Famille Famille de Roquefeuil-Anduze

Image illustrative de l’article Arnaud Ier de Roquefeuil

Arnaud Ier de Roquefeuil, né vers 1190 et mort après 1241, est un seigneur rouergat du XIIIe siècle, membre de la famille de Roquefeuil-Anduze.

BiographieModifier

Fils de Raymond Ier de Roquefeuil et de Guillemette de Montpellier, Arnaud Ier est seigneur baron de Roquefeuil et de nombreux fiefs en Languedoc et en Espagne, comtor de Nant, ville de l'est du Larzac établie au confluent du ruisseau Durzon et de la rivière Dourbie, d'après le texte d'un accord de avec son neveu le comte de Rodez [1],[2],[3].

Il participa à la Reconquista du royaume de Valence (Espagne), ainsi que ses fils, à la suite de son cousin germain, le roi Pierre II d'Aragon. Son neveu issu de germain, le roi d'Aragon Jacques le Conquérant (1207-1276), comte de Gévaudan, lui donna Marvejols en fief en 1217. Arnaud Ier possédait de nombreuses terres et fiefs dans le royaume de Valence, et fit du palais de l'Alfondac à Valence (Espagne) une de ses résidences.

Avec son frère Raymond II, il est substitué à la seigneurie de Montpellier par leur tante Marie de Montpellier, reine d'Aragon, lors de deux testaments datant de 1209 et 1211 dans l'éventualité ou elle n'aurait pas d'enfants[4],[3].

Mariage et enfantsModifier

Il épousa en 1227 Béatrice d'Anduze, fille de Pierre-Bermond VI d'Anduze, seigneur de Sauve, et de Constance de Toulouse, elle-même épouse répudiée du roi Sanche VII de Navarre, et fille de Raymond VI de Toulouse, avec laquelle il eut[1] :

  • Raymond III, baron de Roquefeuil et comtor de Nant, marié à Alazacie de Chateauneuf-Randon du Tournel ;
  • Alazie ;
  • Hélix (ou Hélène), mariée à Déodat de Boussagues ;
  • autre Raymond, marié à Marie de Tortose, fille de Pierre de Montcade, grand-sénéchal de Catalogne, lui-même petit-fils du roi Pierre d'Aragon ;
  • Jean, moine de Saint-Rémi et prieur de Saint-Martin de Londres ;
  • Bertrand dont on ignore la descendance ;
  • Arnaud, fils posthume, né après le décès de son père, qui sera frère franciscain, puis plus tard ministre franciscain de la province d'Aquitaine. Il combattra vivement le mouvement des spiritueux au sein de l'ordre.

Arnaud Ier eut de sa relation avec Ricarde :

Il teste le 9 des nones 1241 [1], écarte son fils naturel Guillaume de la succession, et substitue le cas échéant à Raymond III ses autres fils qu'il a eu de son épouse Béatrice d'Anduze, et à défaut leur substitue ses neveux: le comte Hugues IV de Rodez et Déodat de Caylus[3].

MécénatModifier

Comme son père Raymond Ier et son frère Raymond II, Arnaud Ier est un protecteur des troubadours qu'il accueille volontiers.

L'un d'entre eux, Daude de Pradas, fera référence à ses protecteurs dans une strophe de son poème Ab lo douz temps que renovella (Avec la douce saison qui se renouvelle)[5],[6]:

« Lai on es proeza certana,
Vas Salve t'en vai, e no-t trics,
Chanssos, que-l seigner t'er abrics
Contra la folla gen vilana!
E-ls dos fraires de Rocafuoill,
On fis pretz e jovens s'acuoill,
Sapchas a tos ops retener,
Si vols en bona cort caber. »

« Là où se trouve la véritable prouesse,
Va chanson vers Sauve, et ne tarde pas
Car le seigneur te protégera
Contre la folle gent vilaine;
Et les deux frères Roquefeuil,
Chez qui la vraie valeur et la jeunesse sont bien accueillies,
Sache les gagner,
Si tu veux trouver place en bonne cour. »

C'est probablement à sa cour, ou à celle de son fils Raymond III, que fut écrit le roman de Flamenca. Considéré comme le prototype du roman d'amour courtois il est souvent attribué a Daude de Pradas.

Arnaud Ier est aussi proche du troubadour Uc de Saint-Cirq, qui fera de lui un de ses héros dans ses démêlés avec le Comte d'Auvergne.

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Dictionnaire Généalogique, Héraldique, Chronologique Et Historique, (lire en ligne)
  2. Hippolyte de Barrau, Documens historiques et généalogiques sur les familles et les hommes remarquables du Rouergue [by H. de Barrau]., (lire en ligne)
  3. a b et c [http://www.ludovic-noirie.fr/genealogie/nobles/nant.html « Site de Ludovic Noirie - G�n�alogies Nobles - Roquefeuil de Nant »], sur www.ludovic-noirie.fr (consulté le )
  4. La Chenaye Desbois, Dictionnaire de la noblesse, contenant les genealogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de la France (etc.) (lire en ligne)
  5. « Daude de Pradas: Chan 1 », sur www.trobar.org (consulté le )
  6. Schutz, Poésies de Daude de Pradas (lire en ligne)

Articles connexesModifier