Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caro.
Annibal Caro
Annibal Caro.jpg
Annibal Caro
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Activités
Autres informations
Genre artistique

Annibal Caro ou Annibale, connu aussi sous le nom d'Agresto da Ficaruola, né à Civitanova Marche dans la province de Macerata le et mort à Frascati le , est un poète et traducteur italien de la Renaissance.

Sommaire

BiographieModifier

Il fut secrétaire de Pier Luigi Farnese, duc de Parme et de Plaisance. Après l'assassinat de celui-ci en 1547, il entre au service des cardinaux Ranuccio Farnese et Alessandro Farnese, fils du duc, qui lui procurèrent une commanderie de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

On lui doit une traduction en vers blancs de l'Énéide (1581), regardée comme un chef-d'œuvre, un Recueil de poésies (1569, 1572) et des traductions de la Rhétorique d'Aristote et de la Pastorale de Longus.

PublicationsModifier

 
Lettere del commendatore Annibal Caro, 1807

Ses Œuvres ont été réunies à Venise (1757, 6 vol.) et à Milan (1806 et 1829, 8 vol.). Ses Lettres ont été publiées par les Manuce en 1572 et 1575.

BibliographieModifier

  • Raphaële Mouren, « La bibliothèque du palais Farnèse avant Fulvio Orsini », Mélanges de l’École française de Rome, Italie et Méditerranée, 107, 1995, p. 7-14.

SourcesModifier

  • Annibal Caro, Lettere familiari, edizione critica con introduzione e note di Aulo Greco, 3 vol., Florence, F. Le Monnier, 1957-1959.
  • Apologia de gli academici di Banchi di Roma contra M. Lodovico Castelvetro da Modena, in forma d'uno spaccio di Maestro Pasquino, con alcune operette del Predella, del Bvratto, di Ser Fedocco, in difesa de la seguente Canzone del Commendatore Annibal Caro, Parma, Seth Viotto, 1558.

Liens externesModifier