Diocèse de Lavaur

ancien diocèse de l'Église catholique en France
(Redirigé depuis Ancien diocèse de Lavaur)

Diocèse de Lavaur
(la) Dioecesis Vaurensis
Image illustrative de l’article Diocèse de Lavaur
La cathédrale Saint-Alain de Lavaur
Pays France
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse
Création 1317
Suppression 1790 / 1801
Province ecclésiastique Toulouse
Siège Lavaur
Diocèses suffragants aucun
Titulaire actuel liste
Langue(s) liturgique(s) latin
Calendrier julien puis grégorien
Image illustrative de l’article Diocèse de Lavaur
Localisation du diocèse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Lavaur (en latin : Dioecesis Vaurensis ; en occitan : diocèsi de La Vaur) est un ancien diocèse de l'Église catholique en France. Il est un des diocèses historiques de l'ancienne province du Languedoc.

HistoireModifier

Le diocèse de Lavaur est érigé par le pape Jean XXII, en 1317 et supprimé en 1802, pour le Concordat, par Pie VII. Depuis cette époque, ne siège donc plus à Lavaur un évêque, mais un responsable de circonscription diocésaine (archiprêtre). L'archevêque d'Albi, Mgr Legrez, porte le titre d'archevêque d'Albi-Castres-Lavaur .

TerritoireModifier

Le diocèse de Lavaur confinait avec l'archidiocèse d'Albi, les diocèses de Castres, de Carcassonne, de Saint-Papoul, l'archidiocèse de Toulouse et le diocèse de Montauban.

Il comprenait : Aguts, Aiguefonde, Algans, Appelle, Arfons, Aussillon, Avezac, Belcastel, Belleserre, Bertre, Blan, Cahuzac, Cambon, Cambounet, Candeils, Caucalières, Cuq, Dourgne, Dournes, Durfort, Escoussens, Flamarens, Garrevaques, Garrigues, Guitalens, Hautpoul, Jul, Labruguière, Lacougotte, Lacroisille, Lagardiolle, Lamothe, Lastens, Lastouzeilles, Lavaur, Lempaut, Lescout, Lestap, Lugan, Magrin, Marzens, Massaguel, Massac, Maurens, Montespieu, Montgey, Montlong, Montmoure, Mouzens, Palleville, Péchaudier, Poudis, Prades, Pratviel, Prénian, Puéchoursi, Puylaurens, Revel, Roquefort, Roquevidal, Saint-Affrique-les-Montagnes, Saint-Agnan, Saint-Amancet, Saint-Amans, Saint-Avit, Saint-Germier, Saint-Jean-de-Rives, Saint-Lieux, Saint-Paul, Saïx, Sallepieussou, Scopont, Semelans, Senil, Séran, Sorèze, Soual, Teyssode, Troupiac, Valcournouse, Veilhes, Verdalle, Villeneuve, Viterbe, Viviers et Viviers-les-Montagnes.

AnecdotesModifier

Un évêque de Lavaur eut à destituer la chapelle de Saint-Stapin à Dourgne de son privilège de faire des miracles.

Évêques de LavaurModifier

La liste des évêques diocésains de Lavaur comprend Jules de Médicis, futur pape Clément VII. Elle compte aussi un cardinalRené de Birague — et deux futurs cardinaux — Gilles Aycelin de Montaigut et Jean-de-Dieu Raymond de Boisgelin de Cucé.

Depuis le , les archevêques d'Albi relèvent le titre d'évêque de Lavaur.

Archiprêtres de Saint-Alain de LavaurModifier

L'archiprêtre est un prêtre délégué par l'évêque à la tête d'une circonscription de son diocèse.

  • 1804-1840 Pierre Noyer, né à Albi en 1748. Mort à Lavaur le .
  • 1840-1847 Bernard Noyer, né à Albi. Mort à Lavaur le .
  • 1848-1866 Jean-Baptiste Amans, né à Albi en 1796. Mort à Lavaur le .
  • 1866-1884 Pierre-Eugène Roques, né à Labruguière en 1818. Mort à Lavaur le .
  • 1884-1896 Marie-Ernest Cassan, né à Castelnau-de-Montmiral. Mort à Lavaur en 1896.
  • 1896-1905 Louis Armengaud. Mort à Lavaur en .
  • 1905-1938 Marius Lavèze. Mort à Lavaur en 1938.
  • 1938-1945 Aimé-Fulcran Boularan. Mort à Lavaur en 1945.
  • 1945-1964 Henri-Martin Galau. Mort à Montférier (Ambres).
  • 1964-1976 Roger Saysset. Mort à Valderiès.
  • 1976-2001 Jean Houlès. Mort à Lavaur.

Actuellement le cure-archiprêtre est le père Joseph Dequick .

BibliographieModifier

  • Matériaux pour l'histoire de Lavaur depuis les origines de la ville jusqu'aux guerres religieuses du XVIe siècle (Auteur: Th. Bessery - (ISBN 2-7428-0106-5))
  • Castres et ses environs (Auteur: Anacharsis Combes - (ISBN 2-7428-0108-1))
  • Les noms de famille du Tarn (ISBN 2-35077-017-6)
  • Département du Tarn (Auteur: Maurice Bastié - (ISBN 2-87760-816-6))
  • Dictionnaire historique et géographique du département du Tarn (2002. Réédition de l'ouvrage paru en 1852 - Auteur: A. Tranier)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier