Ouvrir le menu principal

Saint-Jean-de-Rives

commune française du département du Tarn
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Jean.

Saint-Jean-de-Rives
Saint-Jean-de-Rives
Blason de Saint-Jean-de-Rives
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Arrondissement de Castres
Canton Les Portes du Tarn
Intercommunalité Communauté de communes Tarn et Agout
Maire
Mandat
Jean Sendra
2014-2020
Code postal 81500
Code commune 81255
Démographie
Gentilé Saint-Jean-de-Rivois
Population
municipale
490 hab. (2016 en augmentation de 14,49 % par rapport à 2011)
Densité 81 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 44′ 39″ nord, 1° 46′ 33″ est
Altitude 125 m
Min. 95 m
Max. 207 m
Superficie 6,02 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte administrative du Tarn
City locator 14.svg
Saint-Jean-de-Rives

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte topographique du Tarn
City locator 14.svg
Saint-Jean-de-Rives

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Jean-de-Rives

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Jean-de-Rives

Saint-Jean-de-Rives est une commune française située dans le département du Tarn, en région Occitanie.

Sommaire

GéographieModifier

Commune de l'aire urbaine de Toulouse située sur la ligne de Montauban-Ville-Bourbon à La Crémade, au nord-ouest de Lavaur.

Communes limitrophesModifier

Saint-Jean-de-Rives est limitrophe de six autres communes.

 
Carte de la commune de Saint-Jean-de-Rives et de ses proches communes.
Communes limitrophes de Saint-Jean-de-Rives
Saint-Lieux-lès-Lavaur Saint-Lieux-lès-Lavaur Giroussens
Lugan   Ambres
Lugan Lavaur Ambres

HydrographieModifier

La commune est arrosée par le Dadou un affluent de l'Agout.

Géologie et reliefModifier

La superficie de la commune est de 602 hectares ; son altitude varie de 95 à 207 mètres[1].

Voies de communication et transportsModifier

Accès avec le train en gare des Cauquillous.

ToponymieModifier

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 100 et 499, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de onze[2],[3].

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Commune faisant partie de la communauté de communes Tarn-Agout et du Canton des Portes du Tarn (avant le redécoupage départemental de 2014, Saint-Jean-de-Rives faisait partie de l'ex-canton de Lavaur).

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Simon Alibert    
mars 2008   Simon Alibert[4]    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2016, la commune comptait 490 habitants[Note 1], en augmentation de 14,49 % par rapport à 2011 (Tarn : +2,32 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
250235242262285333357369367
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
363364322275315312304288307
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
281246242205204209205189178
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
160190200214220242323428490
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[9] 1975[9] 1982[9] 1990[9] 1999[9] 2006[10] 2009[11] 2013[12]
Rang de la commune dans le département 266 221 184 206 192 168 151 141
Nombre de communes du département 326 324 324 324 324 323 323 323

ÉconomieModifier

Viticulture : Côtes-du-tarn

EnseignementModifier

Saint-Jean-de-Rives fait partie de l'académie de Toulouse.

Culture et festivitésModifier

SportsModifier

Écologie et recyclageModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Église Saint-Baptiste

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Article connexe : Armorial des communes du Tarn.
  Blason De sinople à la burèle ondée d'or, surmontée d'un agneau pascal d'argent, la tête contournée nimbée d'or, tenant entre ses pattes antérieures une hampe d'or posée en barre et sommée d'une croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces du même, ledit agneau adextré de quatre épis d'or, aboutés en sautoir et brochant sur une roue de moulin de sable, et senestré d'une grappe de raisin, pamprée et feuillée de deux pièces d'or, la burèle accompagnée en pointe d'une barque d'or soutenue d'une trangle ondée du même.
Devise 
Entre Agout et Bouteboubal
Détails
Créé par Bernard Velay et adopté par délibération municipale du 9 mars 2019
Alias D'or au franc-quartier de sinople.

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier