Alliaceae

famille de plantes

Les Alliacées (Alliaceae) sont une famille de plantes, classée dans l'ordre des Asparagales. Les membres possibles de cette famille sont encore à l'étude et la classification peut encore varier.

ÉtymologieModifier

Le nom vient du genre type Allium, ancien nom latin de l'ail. D'après Théis, le mot dériverait du celtique all, « chaud ; acre ; brûlant »[1].

ClassificationModifier

Description généraleModifier

On les trouve généralement dans les régions tempérées chaudes, et subtropicales.

Les racine et tigeModifier

  • Cette famille cosmopolite ne comporte que des plantes herbacées vivaces, le plus souvent à bulbe, rarement rhizomateuses.
  • La tige est souvent réduite à une hampe nue.

La feuilleModifier

Comme la majorité des monocotylédones, les feuilles sont simples, le plus souvent toutes basales et engainantes, à nervation parallèle. Néanmoins, elles peuvent aussi être caulinaires, linéaires ou ovales-lancéolées. Enfin les feuilles sont généralement sessiles mais peuvent être pétiolées, ou palmées ou pennées.

La fleurModifier

Les fleurs sont régulières (actinomorphes).

  • Les fleurs sont le plus généralement regroupées en une inflorescence en ombelle, à l'extrémité de la hampe florale souvent nue.
  • Le périanthe est formé de six tépales pétaloïdes libres qui ont plus ou moins tendances à se souder.
  • Le gynécée est formé de trois carpelles soudés, portant un style. Chaque ovaire est supère et contient un ou plusieurs ovules anatropes ou campylotropes. La placentation est toujours axile.
  • L'androcée se compose de six étamines fertiles à filets, appendiculées ou non. Les anthères sont dorsifixes, introrses, à déhiscence longitudinale. Il faut toutefois relever des cas d'étamines stériles, des staminodes, dans certaines espèces.
  • Ces plantes sont hermaphrodites.
  • Les inflorescences sont généralement parfumées, mais peuvent être inodores.

Le fruitModifier

  • Le fruit est une capsule. Les graines sont albuminées.
  • L'embryon peut être droit ou courbé.

Le genre typeModifier

Le genre type est Allium, qui compte un grand nombre d'espèces parmi lesquelles on trouve des espèces cultivées et largement consommées en France : deux légumes : l'oignon, Allium cepa et le poireau, Allium porrum, et des plantes à usage plutôt condimentaire comme l'ail cultivé, Allium sativum ou la ciboulette, Allium schoenoprasum. Parmi les espèces sauvages, on peut citer l'ail des ours, Allium ursinum des sous-bois frais.

 
Ail des ours, avant floraison

Liste des genresModifier

Selon [réf. nécessaire] :

Néanmoins, comme mentionné précédemment, la place de certains genres dans cette famille n'est pas définitivement attribuée.

Selon DELTA Angio (3 juin 2010)[7] (qui site la classification de Dahlgren et al. 1985) :

Notes et référencesModifier

  1. Alexandre de Théis, Glossaire de botanique : ou dictionnaire étymologique de tous les noms et termes relatifs à cette science, Paris, Gabriel Dufour et cie, , 542 p. (lire en ligne), p. 15
  2. (en) Arthur Cronquist, An Integrated System of Classification of Flowering Plants, New York, Columbia University Press, (ISBN 0-231-03880-1, OCLC 1136076363, lire en ligne) 
  3. (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An ordinal classification for the families of flowering plants », Annals of the Missouri Botanical Garden, Jardin botanique du Missouri, vol. 85, no 4,‎ , p. 531–553 (ISSN 0026-6493, 2162-4372, 0893-3243 et 2326-487X, DOI 10.2307/2992015, JSTOR 2992015, lire en ligne) 
  4. (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An update of the Angiosperm Phylogeny Group classification for the orders and families of flowering plants: APG II », Botanical Journal of the Linnean Society, Wiley-Blackwell, Linnean Society of London et Oxford University Press, vol. 141, no 4,‎ , p. 399–436 (ISSN 0024-4074 et 1095-8339, DOI 10.1046/J.1095-8339.2003.T01-1-00158.X) 
  5. (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An update of the Angiosperm Phylogeny Group classification for the orders and families of flowering plants: APG III », Botanical Journal of the Linnean Society, Wiley-Blackwell, Linnean Society of London et Oxford University Press, vol. 161, no 2,‎ , p. 105–121 (ISSN 0024-4074 et 1095-8339, DOI 10.1111/J.1095-8339.2009.00996.X) 
  6. NCBI, consulté le 3 juin 2010
  7. DELTA Angio, consulté le 3 juin 2010

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :