Ouvrir le menu principal
Une femelle de Canard colvert (Anas platyrhynchos) et ses canetons. Anas est le genre type de la famille des Anatidae.

En biologie, et plus particulièrement en zoologie, on appelle genre type le genre qui a été utilisé pour définir une famille et qui lui a fourni le radical de son nom.

Nomenclature zoologiqueModifier

Selon le Code international de nomenclature zoologique, « Le type porte-nom d'un taxon nominal du niveau famille est un genre nominal appelé le "genre type". Le nom du niveau famille est fondé sur le nom du genre type. »[1]

Tout nom du niveau famille doit avoir un genre type (de même que tout nom du niveau genre doit avoir une espèce type, alors que tout nom du niveau espèce peut, mais ne doit pas nécessairement, avoir un ou plusieurs spécimens types). Le genre type d'un nom du niveau famille est aussi le genre qui lui a fourni le radical auquel a été ajouté le suffixe -idae (pour les familles).

Par exemple, le nom de la famille des Cricetidae a pour genre type le genre Cricetus Leske, 1779.

Nomenclature botaniqueModifier

En nomenclature botanique, l'expression « genre type » est utilisée de manière non officielle, par commodité. Cette expression n'a aucun statut dans le Code international de nomenclature pour les algues, les champignons et les plantes. Le Code utilise des spécimens types pour les rangs inférieurs ou égaux à la famille, tandis que les types sont optionnels pour les rangs supérieurs[2]. Le Code ne qualifie pas le genre contenant le spécimen type de « genre type ».

Par exemple, « Poa est le genre type de la famille des Poaceae et de l'ordre des Poales » n'est qu'une façon de dire que les noms Poaceae et Poales sont construits à partir du nom générique Poa.

RéférencesModifier

  1. CINZ, Article 63 : Types porte-nom.
  2. McNeill, J., Barrie, F.R., Buck, W.R., Demoulin, V., Greuter, W., Hawksworth, D.L., Herendeen, P.S., Knapp, S., Marhold, K., Prado, J., Prud'homme Van Reine, W.F., Smith, G.F., Wiersema, J.H. et Turland, N.J., International Code of Nomenclature for algae, fungi, and plants (Melbourne Code) adopted by the Eighteenth International Botanical Congress Melbourne, Australia, July 2011, vol. Regnum Vegetabile 154, A.R.G. Gantner Verlag KG, (ISBN 978-3-87429-425-6, lire en ligne)

Articles connexesModifier