Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Éléonore d'Aragon.

Éléonore d'Aragon
Illustration.
Éléonore d'Aragon, enluminure issue de la Généalogie des rois du Portugal.
Titre
Reine consort de Portugal

(5 ans et 26 jours)
Prédécesseur Philippa de Lancastre
Successeur Isabelle de Coimbra
Biographie
Dynastie Maison de Trastamare
Date de naissance
Lieu de naissance Medina del Campo
Date de décès (à 42 ans)
Lieu de décès Tolède
Père Ferdinand Ier d'Aragon
Mère Éléonore d'Albuquerque
Conjoint Édouard Ier de Portugal
Enfants Alphonse V
Jean
Philippe
Marie
Ferdinand
Aliénor
Édouard
Catherine
Jeanne

Éléonore ou Aliénor d'Aragon, née en 1402, morte en 1445. Fille de Ferdinand Ier d'Aragon et d'Éléonore d'Albuquerque, fille d'un fils naturel du roi de Castille, elle devint reine consort de Portugal, en 1428, par son mariage avec Édouard Ier dit L'éloquent.

BiographieModifier

Le père d'Éléonore, fils cadet du roi Jean Ier de Castille, roi d'Aragon, comte de Barcelone, de Besalú, de Pallars Jussà, de Roussillon, de Cerdagne et d'Empúries, roi de Valence, roi de Majorque, roi de Sardaigne et titulaire de Corse, roi de Sicile, comte d'Urgell et vicomte d'Àger, mourut quand elle avait 14 ans. Elle a pour frères et sœur aînés le roi d'Aragon, la reine de Castille et le roi de Navarre. Un destin autre que royal n'était donc pas envisageable pour elle et sa mère arrangea alors son mariage avec le futur roi Edouard Ier de Portugal, qui eut lieu le 22 septembre 1428.

En 1433, elle devint reine du Portugal, le jour de la mort de l'aîné de ses enfants, Jean. Elle ne joua aucun rôle politique et devint rapidement impopulaire.

A la mort de son mari le 9 septembre 1438 de la peste, son fils Alphonse étant encore mineur, elle fut désignée comme régente de Portugal conformément au testament du roi et avec l'accord des Cortes portugais. Toutefois, son manque d'expérience, sa mauvaise santé et ses origines aragonaises lui valurent d'être rejetée par la population, qui lui préférait l'infant Pierre, duc de Coimbra : une émeute fut matée à Lisbonne par Jean, comte de Barcelone, futur roi Jean II d'Aragon, frère de la reine, et Éléonore pouvait également compter sur le soutien de la noblesse locale. Le duc de Coimbra, quant à lui, était soutenu par une partie de cette noblesse et par le pape. Des négociations furent entreprises et un compromis fut trouvé au bout de plusieurs mois, malgré l'interférence du comte de Barcelos, qui soutenait la reine mais surtout ses propres intérêts, et de l'archevêque de Lisbonne, qui soutenait Pierre.

C'est pendant cette période qu'elle mit au monde sa fille posthume, Jeanne, future reine de Castille, en mars 1439, et que l'aînée, Philippa, mourut de la tuberculose.

Les Cortes finirent par désigner Pierre comme seul régent. Il donnera plus tard sa fille Isabelle en mariage au jeune roi. Éléonore continua de conspirer mais tomba gravement malade et fut contrainte à l'exil en décembre 1440. Elle mourut à Tolède après une longue maladie respiratoire, en février 1445. Elle est enterrée à Batalha, au Portugal.

De son union avec Edouard Ier naîtront neuf enfants, dont cinq parviendront à l'âge adulte (aucun ne dépassa toutefois les 50 ans) :

SourcesModifier

  • Généalogie des rois et des princes de Jean-Charles Volkmann Edit. Jean-Paul Gisserot (1998)

Voir aussiModifier