Pierre Ier (roi de Portugal)

huitième roi de Portugal

Pierre Ier
Le Justicier
Illustration.
Gisant de Pierre Ier de Portugal à l'abbaye d'Alcobaça, vers 1360.
Titre
Roi de Portugal et des Algarves

(9 ans, 7 mois et 21 jours)
Prédécesseur Alphonse IV
Successeur Ferdinand Ier
Biographie
Dynastie Maison de Bourgogne
Date de naissance
Lieu de naissance Coimbra
Date de décès (à 46 ans)
Lieu de décès Estremoz
Père Alphonse IV
Mère Béatrice de Castille
Conjoint Constance de Castille
Inés de Castro
Enfants Marie
Ferdinand
Béatrice
Jean

Pierre Ier (roi de Portugal)
Rois de Portugal

Pierre Ier de Portugal, dit Pierre le Justicier (en portugais Pedro o Justiceiro), né le à Coimbra et mort le à Estremoz, est le huitième roi de Portugal, de 1357 à 1367.

Origine modifier

Pierre était fils du roi Alphonse IV de Portugal (1291-1357), dit Alphonse le Brave, et de Béatrice de Castille (1293-1359).

Alors qu’il ne règne pas encore, Pierre est connu pour sa relation adultère avec Inés de Castro, une dame de compagnie de son épouse Constance, qui a eu d'importantes répercussions sur la vie politique du Portugal sous le règne d’Alphonse IV. Inés finit par être assassinée, supposément sur ordre du souverain en 1355 sans que cela n'entraîne d’amélioration dans les rapports entre père et fils. Au contraire, entre 1355 et son accès à la couronne, Pierre se révolte contre son père au moins deux fois.

Règne modifier

 
Le Couronnement d'Inès de Castro en 1361, tableau de Pierre-Charles Comte, vers 1849

Après son couronnement en 1357, Pierre Ier annonce son mariage secret avec Inés peu avant sa mort et sa volonté qu'on la considère comme reine de Portugal. Ce mariage n'est prouvé par aucun document.

Deux des assassins d'Inés sont pris et exécutés avec une grande brutalité. La tradition dit aussi que Pierre aurait exhumé le cadavre d'Inés, l'aurait couronné comme reine de Portugal et aurait obligé la noblesse à lui faire le baise-main. Il fait construire deux tombeaux dans les nefs latérales du monastère d'Alcobaça afin que, le jour du jugement final, les éternels amants, ressuscités, puissent se voir immédiatement.

Comme roi, Pierre Ier est un bon administrateur, courageux dans la défense de son pays contre le pouvoir pontifical et défendant les moins favorisés. En politique extérieure, il participe avec l’Aragon à l'invasion de la Castille. Toutefois le roi Pierre Ier est un prince valétudinaire car les mariages consanguins entre les Maisons de Portugal et de Castille aboutirent à une véritable dégénérescence des familles royales des deux pays. Son règne marque le début de la grave crise par laquelle la première dynastie s’achèvera[1].

Situation matrimoniale modifier

Il épouse en 1328, Blanche une fille de l'infant Pierre-Alphonse, née vers 1316, le mariage est annulé pour infirmité en 1332[2].

En [3], à Lisbonne, il épouse Constance de Castille (1316-1345), union dont on connaît trois enfants :

  • Marie de Portugal (née le - mort en 137?), dite Marie de Bourgogne, mariée le avec Ferdinand d'Aragon (1329-1363), marquis de Tortosa, fils d'Alphonse IV d'Aragon ;
  • Louis de Portugal (né et mort en 1344) ;

De son prétendu mariage secret avec Inés de Castro (1325-1355) naissent quatre enfants :

  • Alphonse de Portugal ;
  • Jean de Portugal (1349-1397), duc de Valencia de Campos en 1387, marié en 1375 avec Marie Tellez de Menezes. Veuf, il épouse en 1378 Constance de Castille fille illégitime d'Henri II de Castille ;
  • Denis de Portugal (1354-1397), marié en 1372 avec Jeanne de Castille fille illégitime d'Henri II de Castille, souche espagnole des comtes de Villars-Dompardo, dit de Torres en Espagne.

Par ailleurs, Pierre Ier a, de Thérèse Lourenço, un fils illégitime :

Titre complet modifier

Roi de Portugal et de l'Algarve

Pierre Ier dans la culture populaire modifier

Pierre Ier est l'un des personnages du film La reine morte, réalisé en 1944 par José Leitão de Barros.

Ascendance modifier

Notes et références modifier

  1. Albert-Alain Bourdon Histoire du Portugal Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » n° 1394 Paris 1968, p. 25
  2. Les Cahiers de l'Histoire « Souverains et Gouvernements du Portugal » n°12, Paris, novembre 1961, p. 48.
  3. Luis Suárez Fernández Historia de España antigua y media Ediciones Rialp, 1976 (ISBN 8432118826 et 9788432118821)

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier