Thérèse d'Entença

comtesse d'Urgell

Thérèse d'Entença ou Thérèse d'Entenza (v.1300 — à Saragosse[1]) est la fille aînée de Gombauld d'Entença et de sa femme Constance d'Antillon. Elle était comtesse d'Urgell par héritage. Cependant, le contrôle de ses États passa à son mari, le futur Alphonse IV d'Aragon.

Thérèse d'Entença
Fonctions
Comtesse d'Urgell
-
Armengol X d'Urgell (en)
Reine consort d'Aragon
Titre de noblesse
Vicomtesse d'Ager
-
Prédécesseur
Armengol X d'Urgell (en)
Successeur
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Franciscan Friary, Zaragoza (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
House of Entença (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Gombauld d'Entenza (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Constance de Antillon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Alphonse IV (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Escut d'armes dels Entença.svg
Armoiries de la famille d'Entença : d'or au chef de sable

FamilleModifier

Son père, Gombauld d'Entença, mort entre 1304 et 1308, était seigneur d'Alcolea, de Giva et de Gestalgar. Son testament, rédigé le , fait de Thérèse son héritière universelle. Sa mère, Constance d'Antillon, était fille de Sanche d'Antillon et de Léonore de Cabrera-Urgell, laquelle était fille d'Alvaro, comte d'Urgell et de Constance de Montcade. Alvaro d'Urgell était également père d'Armengol X d'Urgell par sa seconde femme Cécile de Foix.

BiographieModifier

Sans enfant, Armengol X, comte d'Urgell, accepta avec Jacques II, roi d'Aragon d'ammener la succession du comté au sein de la famille royale. Les clauses du testament d'Armengol obligeaient Thérèse d'Entença, sa petite nièce à épouser un fils du roi d'Aragon qui ne soit pas appelé à régner, de sorte à empêcher l'annexion du comté d'Urgell par la Couronne d'Aragon.

Armengol meurt en et Thérèse d'Entença épouse le à Lérida l'infant Alphonse d'Aragon, second fils de Jacques II et de Blanche d'Anjou. Cependant, le , l'héritier de la Couronne Jacques d'Aragon renonce à ses droits pour rejoindre la vie monastique et Alphonse devient l'héritier.

En 1323, elle accompagne son mari chargé de faire la conquête de la Sardaigne. Elle meurt en couches le à Saragosse, quelques jours avant que son mari ne monte sur le trône. Afin de respecter le testament de son grand-oncle, ce fut son second fils Jacques qui lui succède en Urgell.

Alphonse IV se remarie avec Éléonore de Castille, l'ancienne fiancée de son frère aîné.

PostéritéModifier

De son mariage avec Alphonse d'Aragon, elle a donné naissance à[2] :

GénéalogieModifier

Notes et référencesModifier

(es)/(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en espagnol « Teresa de Entenza » (voir la liste des auteurs) et en anglais « Teresa d'Entença » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) Charles Cawley, « Catalan Nobility », sur Medieval Lands, Foundation for Medieval Genealogy, 2006-2016 (consulté le ).
  2. (en) Charles Cawley, « Aragon et Catalonia », sur Medieval Lands, Foundation for Medieval Genealogy, 2006-2016 (consulté le ).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (es) Ernesto Fernández-Xesta y Vázquez, Relaciones del condado de Urgel con Castilla y León, E&P Libros Antiguos, S.L., , 41 p. (ISBN 84-87860-37-0, lire en ligne)
  • (es) Lucas Alamán et Manuel Orozco y Berra, Diccionario universal de historia y de geografía, p. 152
  • (en) E. Michael Gerli et Samuel G. Armistead, Medieval Iberia : an encyclopedia, Routledge,
  • (en) Joseph F. O'Callaghan, A History of Medieval Spain, Cornell University Press,