Ouvrir le menu principal

Alexandre Averine

coureur cycliste soviétique
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Averine.
Alexandre Averine
Aleksandr Averin 1977.jpg
Alexandre Averine en 1977
Informations
Nom court
Александр АверинVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
BakouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Équipes amateurs
1975-1982Équipe d'URSS
Principales victoires

Course de la Paix 1978 Classement par points du Tour de l'Avenir 1978, 1979

MaillotURSS.png Champion d'Union soviétique sur route 1976

Alexandre Dmitrievitch Averine (en russe : Александр Дмитриевич Аверин ; né le à Bakou en Azerbaïdjan (URSS) est un coureur soviétique, dont les très bons résultats ont été obtenus sur des terrains variés : Course de la Paix, qu'il remportait en 1978, Tour de l'Avenir, où ses performances furent masquées par celles de Sergueï Soukhoroutchenkov. Son fils, Maksym Averin est coureur cycliste professionnel.

BiographieModifier

Champion d'URSS « multiclé »Modifier

Grand et longiligne, 1,80 m pour 69 kg[1], Alexandre Averine a brillé durant quelques saisons, entre 1976 et 1981 et son palmarès méconnu en fait un des meilleurs coureurs soviétiques, toutes périodes confondues.
Il fait ses débuts en compétition cycliste avec un club de Bakou, capitale de la République soviétique d'Azerbaïdjan, où n'existe pas de traditions cyclistes fortes[2] puis il intègre le club de l'Armée de Kouibychev. La saison 1976 lui permet une mise en évidence sur le sol de son pays en remportant trois titres de Champion d'URSS : en premier lieu, en juin, celui de la course individuelle sur route[3] Puis en fin de saison, il remporte le Tour de l'URSS, attributif du titre de champion d'URSS de la course à étapes. Au terme de 1748 kilomètres, il emporte la course en battant d'...une seconde son coéquipier Alexandre Gussiatnikov. Membre de l'équipe du CSKA Kouibychev, il remporte également le titre de champion d'URSS par équipes[4].
En cette même année 1976, il vient en France pour disputer du au 1er octobre, l'Étoile des Espoirs, une course "open" se déroulant entre Pays basque et sud Gascogne. L'épreuve remportée par Jean-Luc Vandenbroucke est dominée par l'équipe Peugeot, mais la septième place au classement final obtenue par Alexandre Averine le classe deuxième des "amateurs" (le premier étant le Belge Guido Van Calster 6e) et lui fait devancer quelques coureurs professionnels de renom, tels Agustín Tamames 8e, et Luis Ocaña 10e.

Coureur internationalModifier

Son plus beau succès international est celui qu'il obtient en remportant la Course de la Paix en 1978. Vainqueur de la 7e étape de celle-ci, il s'empare en même temps du "maillot jaune" ; il consolide sa première place en remportant 2 autres étapes. 1er du classement final individuel à Varsovie, il remporte avec ses coéquipiers de l'équipe soviétique le challenge par équipes.

La même année il découvre le Tour de l'Avenir. Les Soviétiques n'étaient plus venus sur cette course depuis 1968, et peu de monde se doutait que l'équipe emmenée par Sergueï Soukhoroutchenkov, allait faire un triomphe, dans tous les compartiments de la course, y compris la montagne. Jacques Marchand, peu suspect de complaisance, écrit au lendemain de ce Tour : « Le Tour de l'Avenir a relancé tout l'avenir du cyclisme »[5]. À Divonne-les-Bains, terme de ce Tour de l'Avenir, les coureurs de l'Union soviétique, sont en tête de tous les classements, dont le classement général où ils occupent les 4 premières places. Alexandre Averine est de ceux-là, 4e finalement[6]. Mais celui-ci monte sur le podium en vainqueur du Classement par points, classement qu'il gagne encore l'année suivante, et qu'il termine à la seconde place en 1980[7].

PalmarèsModifier

Récapitulatifs et classements diversModifier

  • Championnat du monde sur route (amateurs)
    • 1977 : 46e
    • 1978 : 8e
    • 1979 : 27e
  • Tour de l'Avenir
    • 1978 : 4e, vainqueur de deux étapes (dont un contre la montre par équipes) et du   classement par points
    • 1979 : 24e, vainqueur d'une étape (contre la montre par équipes) et du   classement par points
    • 1980 : 16e
    • Classement par équipes du Tour de l'Avenir, avec l'équipe d'URSS : 1978, 1979, 1980

Places d'honneurModifier

DistinctionModifier

Notes et référencesModifier

  1. D'après la fiche « Alexandr Averin », établie pour les Jeux olympiques de 1976, sur le site sports-reference.com, 1,80 m et 75 kg selon la notice que lui consacre le journal L'Équipe le 7 septembre 1978, après la première victoire d'étape d'Averine au Tour de l'Avenir.
  2. fiche Alexandre Averine, site Velorider.ru.
  3. Averine remporte le titre 1976 de champion d'URSS en devançant au terme d'une course de 180 km, Sergei Morozov 2e, Saïd Gusseïnov 3e, Serguei Kaleev 4e, Andres Jakobson 5e, Alexandre Gussiatnikov 6e,...etc. Cf annuaire Velo 1977, Jacobs.
  4. Il y a deux titres de champion d'URSS par équipes qui sont attribués. Celui obtenu dans les courses en lignes et celui obtenu dans l'épreuve "reine" du 100 kilomètres contre-la-montre.
  5. article de Jacques Marchand dans le Miroir du cyclisme, n° 259-octobre 1978. La phrase citée ici introduit une enquête de 8 pages : L'open ou le cyclisme en jeu.
  6. Sergueï Soukhoroutchenkov, vainqueur précède de 3 min 33 s son équipier Ramazan Galaletdinov, de 4 min 34 s son autre coéquipier Sergueï Morozov, et de 4 min 42 s Alexandre Averine.
  7. Guide historique du Tour de l'Avenir 2009.
  8. Annuaire Velo 1977, Jacobs.
  9. 1976 : l'équipe d'URSS au Tour de Yougoslavie est la suivante (Cf Annuaire Jacobs 1977) : Alexandre Averine 1er, Alexandre Gussiatnikov 3e, Sergei Morozov 4e et victoire dans les 1re et 3e étapes, Alexandre Tikhonov 6e et victoire dans 2e étape, Mikhail Perveiev victoire dans la 5eb étape, Anatoli Slouta victoire dans la 7e étape. Son équipe remporte le classement par équipes.
  10. "Tir" groupé des soviétiques au Tour du Jutland (Danemark) 1976 : 1er Guennadi Komnatov; 2e A. Averine ; 3e Aavo Pikkuus et 4e Valeri Tchaplyguine. Son équipe remporte le classement par équipes.
  11. Alexandre Averine participe aux Tours de Cuba 1977 (12e), 1979 (14e), 1980 (15e) et 1982 (16e.
  12. Disputée le 30 avril, cette course de 180 km s'intègre dans le calendrier des courses tchécoslovaques, préparatoires à la Course de la Paix, comme les deux courses suivantes. Cf annuaire Velo 79, page 267, courses disputées en Tchécoslovaquie. La préparation des soviétiques cette année 1978 est efficace, à juger par la victoire d'Averine sur les routes de la "Paix".
  13. Course de 123 km, le 3 mai, remportée par Sergueï Soukhoroutchenkov, alors inconnu.
  14. Cf site Cubahora. En 1979, l'équipe soviétique au Tour de Cuba (19 février-4 mars) est composée de : Alexandre Averine, Sergeï Nikitenko 4e du classement final, vainqueur du prologue et de la 12e étape, Saïd Gusseïnov 8e, Aavo Pikkuus 10e, Sergueï Soukhoroutchenkov meilleur grimpeur, Anatoli Yarkine vainqueur de la 6e étape + victoire par équipes avec l'équipe d'URSS.
  15. Annuaire Velo 80.
  16. Averine remporte le classement par points et le classement par équipes du Milk Race avec l'équipe soviétique.
  17. Course de 150 km, le 1er mai remportée par Michael Klasa

Liens externesModifier