Course de la Paix 1977

La 30e Course de la Paix, est organisée en 1977 dans le sens WBP, Varsovie-Berlin-Prague, du 8 au 21 mai. Course trentenaire, avec festivités adjacentes, émissions philatéliques, cette édition a un vainqueur d'exception, le soviétique et estonien Aavo Pikkuus.

Course de la Paix 1977
Image dans Infobox.
Parcours
Généralités
Course
30e Course de la Paix
Étapes
13
Date
8 - 21 mai
Distance
1 648 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Coureurs au départ
114
Coureurs à l'arrivée
97
Vitesse moyenne
41,8 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleure équipe
Hans-J. Hartnick (à gauche), et Aavao Pikuus (à droite)
L'arrivée de la 11e étape à Ústí nad Labem, remporté par Vladimir Osokin (ici à gauche)

La courseModifier

114 coureurs répartis en 19 équipes nationales sont au départ. Contrairement aux éditions jubilées antérieures, aucune équipe ne vient d'Afrique, ni d'Asie. Les Amériques ne sont présentes par la seule équipe de Cuba. 18 équipes sont issues de l'Europe

  • Pologne, Tchécoslovaquie, Hongrie, RDA, Union soviétique, Bulgarie, Roumanie, Yougoslavie
  • Belgique, Pays-Bas, Finlande, Allemagne fédérale, Grande-Bretagne, Norvège, Suède, France, Suissen Italie.

Le classement final des 97 coureurs restant en course à Prague donne un aperçu des forces : dans les 20 premiers classés, se dénombrent : 5 Allemands (de l'Est), 5 Tchécoslovaques, 4 Soviétiques, 4 Polonais... Un coureur roumain et un cubain complètent le classement. Aavo Pikkuus est le grand favori, il vient de remporter une étape contre-la-montre au Circuit de la Sarthe, devant des "pro" et gagne la course elle-même. Premier au soir du 8 mai 1977, il gagne le 21 mai « à la Jacques Anquetil »[1]. Le principal danger pour Pikkuus vient de son équipe où Vladimir Osokin aspire à mieux que second. À ce Circuit de la Sarthe, il a gagné 2 étapes[2]... Battu par Pikkuus de 28 secondes le premier jour dans l'étape inaugurale, Osokin triomphe de 23 secondes dans le second exercice lors de la 7e étape à Prague... Le polonais Tadeusz Mytnik, 2e à Varsovie, devancé de 14 secondes, et 3e à Prague, n'eut pas à jouer le rôle du troisième larron. Lors de la 10e étape, Pikkuus relègue tous ses adversaires immédiats au-delà de 2 minutes. Le lendemain entre Mladá Boleslav et Usti nad labem, le challenger semble avoir eu "carte blanche" : il gagne l'étape mais reste second. Dès lors l'intérêt de l'équipe dirigée par Viktor Kapitonov primait.

Les étapesModifier

# Date Villes étapes km Vainqueur Leader
1 8 mai Circuit dans Varsovie (POL) 28 (clm)   Aavo Pikkuus   Aavo Pikkuus
2 9 mai Varsovie (POL) - Lodz (POL) 125   Alexandre Averine   Aavo Pikkuus
3 10 mai Lodz (POL) - Toruń (POL) 160   Vlastimil Moravec   Aavo Pikkuus
4 11 mai Toruń (POL) - Poznań (POL) 150   Pavel Galik   Aavo Pikkuus
5 13 mai Szczecin (POL) - Neubrandenburg (RDA) 155   Vladimir Osokin   Aavo Pikkuus
6 14 mai Neubrandenburg (RDA) - Berlin (RDA) 129   Teodor Vasile   Aavo Pikkuus
7 14 mai Circuit dans Berlin (RDA) 30 (clm)   Vladimir Osokin   Aavo Pikkuus
8 15 mai Berlin (RDA) - Cottbus (RDA) 132   Bernd Drogan   Aavo Pikkuus
9 16 mai Cottbus (RDA) - Dresde (RDA) 145   Siegbert Schmeisser   Aavo Pikkuus
10 18 mai Dresde (RDA) - Mladá Boleslav (TCH) 153   Aavo Pikkuus   Aavo Pikkuus
11 19 mai Mladá Boleslav (TCH) - Usti nad Labem (TCH) 140   Vladimir Osokin   Aavo Pikkuus
12 20 mai Usti nad Labem (TCH) - Sokolov (TCH) 162   Jacky Hardy   Aavo Pikkuus
13 21 mai Sokolov (TCH) - Prague (TCH) 144   Hans Grob   Aavo Pikkuus

Le classement généralModifier

Cycliste Équipe Temps
1.   Aavo Pikkuus URSS en 39 h 27 min 40 s
2.   Vladimir Osokin URSS + 30 s
3.   Tadeusz Mytnik Pologne 5 min 00 s
4.   Jiří Škoda Tchécoslovaquie 5 min 27 s
5.   Siegbert Schmeisser RDA 6 min 26 s
6.   Bernd Drogan RDA 6 min 35 s
7.   Andreas Petermann RDA 6 min 53 s
8.   Gerhard Lauke RDA 6 min 58 s
9.   Czesław Lang Pologne 7 min 12 s
10.   Michal Klasa Tchécoslovaquie 7 min 41 s

Classements annexesModifier

 
Un des timbres poste émis en 1977 pour la 30e Course de la paix

Classement du plus combatifModifier

Cycliste Points
1   Vladimir Osokin 50
2   Aavo Pikkuus 33
3   Ivan Vassilev 16

Classement du meilleur grimpeurModifier

Cycliste Points
1   Aavo Pikkuus 42
2   Vladimir Osokin 30
3   Carlos Cardet 16

Classement par équipesModifier

Équipe Temps
1 URSS en 118 h 32 min 02 s
2 RDA + 10 min 30 s
3 Tchécoslovaquie + 11 min 31 s
4 Pologne + 12 min 02 s
5 France + 17 min 55 s

Équipes classées

Notes et référencesModifier

  1. La formule est empruntée au journaliste Émile Besson, article cité.
  2. Pierre Chany, L'année du cyclisme 1977, classement des étapes et classement général. Finalement, Pikkuus est 1er devant Gregor Braun (RFA), Jan Brzeny (Pologne) et Raymond Poulidor qui atteint ses 41 ans. Osokin est 8e, Mytnik 10e
  3. Jacky Hardy, vainqueur d'étape à Sokolov (Tchécoslovaquie) est né le 26 août 1953. Il passe en 1978 professionnel dans l'équipe Fiat. (source : Pascal Sergent, Encyclopédie illustrée des coureurs français depuis 1869, Eeklo, Editions de Eecloonaar, , 768 p. (ISBN 9074128157). L'âge des coureurs français est calculé grace aux renseignements d'état-civil de ce livre)

SourcesModifier

  • En version "papier", les résultats détaillés de la XXXe Course de la Paix sont dans le cahier-brochure édité l'année suivante (1978) par Neues Deutschland en programme de la 31e Course de la Paix : "31. Friedensfahrt", p. 25-32.
  • Dans le magazine français Miroir du cyclisme, le compte-rendu du suiveur Émile Besson de la 30e Course de la Paix, est dans le no 233, juin 1977, p. 50-53. Il y présente le vainqueur "Savo" (sic) Pikkuus.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :