Institut national d'enseignement supérieur pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement

(Redirigé depuis Agrocampus Ouest)
Institut national d'enseignement supérieur pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement
Histoire et statut
Fondation
Type
École d'ingénieurs (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique

L'Institut national d'enseignement supérieur pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement, est l'une des 205 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[1].

Constitué de plusieurs centres, à Rennes, Angers et Montpellier, l’établissement revêt la forme d’un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) de type grand établissement. Il est placé sous la tutelle du ministre chargé de l’agriculture.

HistoriqueModifier

 
Logo d'AgrocampusOuest
 
Logo de Montpellier Sup Agro

L'établissement tire ses origines de la Ferme-école de Grand Jouan créée en 1849 par Jules Rieffel. En 1896, elle est installée à Rennes sur son site actuel.

En 1961, elle devient une école nationale supérieure agronomique. En 1964, l'École nationale supérieure féminine d'agronomie (ENSFA) s'installe sur son site et devient, en 1990, l'Institut national supérieur de formation agro-alimentaire (INSFA). En 2004, l'Ecole nationale supérieure agronomique de Rennes (ENSAR) devient l'Institut national d’enseignement supérieur et de recherche agronomique et agroalimentaire de Rennes (Agrocampus Rennes) en absorbant l'INSFA.

En 2006 l'école absorbe le Centre national de formation et d’expérimentation pédagogique de Beg-Meil. Elle devient l'Institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage (Agro campus Ouest) compter du [2], en fusionnant avec l’Institut national d'horticulture et de paysage (INH) d’Angers.

Le Centre international d'études supérieures en sciences agronomiques (Montpellier Sup Agro, renommé en 2015 Institut national d'études supérieures agronomiques de Montpellier (Montpellier Sup Agro)[3]) est créé comme grand établissement le 1er janvier 2007[4]. Il résulte de la fusion de :

Au , Agrocampus Rennes et Montpellier Sup Agro fusionnent afin de créer l’Institut national d’enseignement supérieur pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement[5].

Quelques chiffresModifier

L'établissement regroupe en 2013 selon les informations publiées sur son site :

  • 1 900 étudiants, dont 1 200 en formation d'ingénieurs et 130 doctorants (75 en 2012 selon le site l'étudiant) ;
  • 130 enseignants-chercheurs et 20 enseignants
  • 290 personnels administratifs, ingénieurs, techniciens et ouvriers de service (AITOS)
  • 234 chercheurs associés
  • 1 diplôme d'ingénieur à 4 spécialités
    • Ingénieur en agronomie à Rennes
    • Ingénieur en agroalimentaire à Rennes
    • Ingénieur en horticulture à Angers
    • Ingénieur en paysage à Angers
  • 16 masters, 9 licences professionnelles
  • 6 écoles doctorales.
    • Vie-Agro-Santé (VAS)
    • Mathématiques, télécommunications, informatique, signal, systèmes, électronique (Matisse)
    • Sciences de la matière (SDLM)
    • Sciences humaines, organisation et société (SHOS)
    • Végétal, environnement, santé, Anjou-Maine (VESAM)
    • Droit, économie, gestion, environnement, société et territoires (DEGEST)
  • 2 centres de formation et de recherche (3 sites : Angers, Beg-Meil, Rennes)
  • 14 UMR (Unités Mixtes de Recherche), en particulier avec l'Institut national de la recherche agronomique.
  • 80 partenaires académiques à travers le monde
  • un réseau de 13000 diplômés

C'est le seul établissement public de l'enseignement supérieur agronomique français à proposer une formation d'ingénieur en agroalimentaire accessible directement après le baccalauréat et à proposer des formations d'ingénieurs du végétal et du paysage.

ClassementsModifier

Selon le classement 2011 des grandes écoles d'ingénieurs publié par les magazines l'Étudiant et l'Expansion, elle est classée 3e école d'ingénieur agronome, ex-æquo avec l'ENSA de Toulouse[6].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier