Ouvrir le menu principal
Achille Talarico
Achille Talarico by Giuseppe Castiglione.JPG
Portrait d'Achille Talarico vers 1890 par Giuseppe Castiglione.
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Maître

Achille Talarico (né en à Catanzaro et mort en à Naples) est un peintre italien de l'École napolitaine actif dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Sommaire

BiographieModifier

Achille Talarico naît à Catanzaro le 22 janvier 1837. Il est le fils d'Antonio Talarico, un marchand de fruit âgé de 28 ans, et de Maria Corrado, jeune fille âgée de 20 ans[1].

Il étudie à Naples d'abord auprès du peintre Giuseppe Mancinelli puis à l'École napolitaine de peinture et à l’Académie des Beaux-Arts de Naples où il devient un disciple de Domenico Morelli (qui avait lui-même été auparavant un élève de Mancinelli)[2] dont Talarico s'inspirera pour plusieurs de ses tableaux (Un paggio et Amilcare fa giurare ad Annibale odio eterno contro i Romani) qui seront exposés en 1865 à la Mostra de Milan[3],[4].

Sa première œuvre fut Le ricordanze, peinte en 1864, est présentée à la Société promotrice des Beaux-Arts napolitains qui lui donne le premier prix pour les tableaux en plan de demi-ensemble. À travers la société promotrice, il vend plusieurs de ses tableaux jusqu'en 1868 dont la toile Dopo un ballo, aussi appelée Dopo una festa in maschera, qui est acheté pour 1 300 lires en 1867 par la pinacothèque du Musée Capodimonte de Naples (ancien palais royal de la famille Bourbon) mais elle sera par la suite présentée à de nombreuses expositions dont celle d'Art calabrais à Catanzaro en 1912 ou en 1926 et en 1931 à celles de Reggio de Calabre[2],[5],[4].

En 1870, il est à Salerne pour l'Exposition nationale d'Agriculture et de Commerce où ses peintures connaissent un grand succès. Il obtiendra ainsi la médaille d'argent en récompense à ses œuvres artistiques présenté au salon et plus particulièrement à la toile nommée Ritratto dell’arch. D’Amore. Il participe également à l'Exposition universelle de 1873 à Vienne. En 1882, il présente une exposition de ses tableaux (dont la plus fameuse est I coniugi Sannini) à la Pinacothèque de Brera, musée d'art ancien et moderne de Milan[2],[4].

En 1883, Talarico expose ses œuvres à Rome dont son tableau Ritratto di signora qui sera remarqué par le député de gauche Francesco De Renzis (1836-1900) qui la mentionnera dans son livre Conversazioni artistiche[5].

Il se lie d'amitié avec l'écrivain Vittorio Imbriani qui le considérait comme un des meilleurs peintres de son temps et le comparait à l'impressionniste Edgar Degas[2].

À la fin du XIXe siècle, il est nommé professeur honoraire à l'Institut des Beaux-Arts de Naples et il obtient la décoration de chevalier de la Couronne d'Italie[2],[5].

Il épouse Agnese Arena dont il a cinq enfants : Virginia (1871, Naples - 1953, Los Angeles), Erminia (1867, Naples - 1937, Naples), Achille (violoniste mort à Bologne), Lucia et enfin Alfredo Talarico (1881, Naples - 1915, Brindisi). Sa nièce, Angelina Talarico (fils de son frère Cesare), épousera le peintre italien Raffaele Tafuri (1857-1929) dont les œuvres sont exposées au Musée d'art d'Avellino, au Musée des sciences et des techniques Léonard de Vinci de Milan et à la Pinacothèque Provinciale de Salerne[6].

Il meurt le à Naples et sera enterré dans le sépulcre destiné aux professeurs des Beaux-Arts dans le Cimetière de Poggioreale[6].

ŒuvresModifier

Dons et devenir des œuvresModifier

Les œuvres d'Achille Talarico sont aujourd'hui présentes dans plusieurs villes d'Italie (Naples, Florence, Teramo et Rome) ainsi qu'aux États-UnisNew York), en HongrieBudapest) et au Brésil. Une grande partie de ses œuvres dans les musées d'Italie (celles à la Galerie nationale d'art moderne et contemporain de Rome et au Palais Pitti de Florence) sont des dons du professeur Augusto Lala (fils d'Alessandro Lala et d'Erminia Talarico), petit-fils de l'artiste. Deux des œuvres présentent au Musée San Martino de Naples sont des dons faits par la famille napolitaine Ruggiero Festa[7].

Liste exclusivesModifier

Image Nom Date Dimensions (en cm) Technique picturale Propriétaire Ville
  Ricordi 1886 137x90 Peinture à l'huile Galerie nationale d'art moderne et contemporain   Rome
Signora in decolleté 19,5x26,5 Peinture à l'huile Galerie nationale d'art moderne et contemporain   Rome
Idillio 32,5x18,7 Peinture à l'huile Galerie nationale d'art moderne et contemporain   Rome
L'uomo col guanto Peinture à l'huile Palais Pitti   Florence
  Ritratto di Valentino Fioravanti vers 1860 66x49 Peinture à l'huile Conservatoire San Pietro a Majella de Naples   Naples
Ritratto di Mendelssohn Peinture à l'huile Conservatoire San Pietro a Majella de Naples   Naples
Dopo il ballo (ou Dopo una festa in maschera) 1867 Peinture à l'huile Musée Capodimonte de Naples   Naples
Ritratto di A. Villari Peinture à l'huile Musée San Martino   Naples
Ritratto di Beatrice Ruggiero Festa Peinture à l'huile Musée San Martino   Naples
Ritratto di G. Ruggiero Festa Peinture à l'huile Musée San Martino   Naples
Felicità dei campi Administration publique de Naples (présenté à plusieurs expositions dont Storia di donne de 2008 à 2009)   Naples
Ritratto di donna con due rose 129x96,5 Peinture à l'huile Vendu aux enchères en février 2009 par Artnet   New York
Malinconia 45x55 Peinture à l'huile Présenté au Brésil lors de l'exposition Chefs d’œuvres artistique en Calabre   Naples
  Brésil
Ritratto di fanciulla 50x40 Peinture à l'huile Vendu aux enchères en mai 2008 par la galerie d'art Polgar   Budapest
Giovane donna 105x54 Peinture à l'huile Collection privée   Teramo
Signora con bambino 22,7x30,5 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
  Nel palco vers 1880 98x105 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Donna alla psiche 99,5x117 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Donna col velo 155x84 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Fanciulla in altalena 29,5x20 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
La famiglia in preghiera 48x63 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Giovinetta con mandolino Peinture à l'huile Collection privée   Naples
La Maddalena 64x78 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Ritratto 17x11,3 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Ritratto 12,5x17 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Ritratto 16x20 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Nello studio 20x30 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Ritratto 49,3x39,5 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Ritratto della figlia Erminia 100x64 Pastel sur carton Collection privée   Naples
Ritratto d'uomo 36x42,5 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Pensieri 12,7x16,5 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Ritratto di bambina 58x82,7 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Ritratto della signora Colella Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Ritratto di uomo nudo 32x45 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Scena Familiare 104x76 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Ritratto di nobildonna 47x40 Fusain sur carton Collection privée   Naples
Vergine col bambino 28x39,7 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Viso di donna 38,5x34,5 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Volto di donna 33x25,5 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Ritratto di Matteo Schilizzi 63x80 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Ritratto di Matilde Serao Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Giovinetta 14x18 Peinture à l'huile Collection privée   Naples
Pensieri 48,2x35,5 Peinture à l'huile
Giovane donna su canapé 33,4x24,2 Fusain
Ritratto
Scena storica

RéférencesModifier

  1. (it) Acte de naissance n°39, Catanzaro, Archivio di Stato di Catanzaro, (lire en ligne).
  2. a b c d et e (it) « Achille Talarico », sur achilletalarico.it, (consulté le 9 novembre 2015).
  3. (it) Istituto Matteucci, Dizionario degli Artisti, (lire en ligne).
  4. a b et c Enzo Le Pera, Arte di Calabria tra Otto e Novecento: dizionario degli artisti calabresi nati nell'Ottocento, Rubbettino Editore, (ISBN 8849800967), « Acchille Talarico », p. 193–196.
  5. a b et c Gubernatis 1889.
  6. a et b (it) « L'Uomo », sur achilletalarico.it, (consulté le 9 novembre 2015).
  7. (it) « Le Opere », sur achilletalarico.it, (consulté le 11 novembre 2015).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :