Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Salerne
Drapeau de Salerne
Drapeau
Salerne
Noms
Nom italien Salerno
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Campanie Campanie 
Province Salerne 
Maire Vincenzo Napoli (intérim)
2015-2016
Code postal 84100 (générique), da 84121 à 84135
Code ISTAT 065116
Code cadastral H703
Préfixe tel. 089
Démographie
Gentilé Salernitains, Salernitaines
Population 139 019 hab. (31-12-2010[1])
Densité 2 358 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 41′ 00″ nord, 14° 46′ 00″ est
Altitude Min. 5 m
Max. 953 m
Superficie 5 896 ha = 58,96 km2
Divers
Saint patron Saint Matthieu
Fête patronale 21 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Campanie

Voir sur la carte administrative de Campanie
City locator 14.svg
Salerne

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Salerne

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Salerne
Liens
Site web http://www.comune.salerno.it/

Salerne (en italien Salerno) est une ville italienne de la province de Salerne en Campanie.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, du 11 février au , la ville a été le siège provisoire du gouvernement italien[2]. Cependant, Salerne, comme Brindisi avant elle, ne fut jamais proclamée capitale. Rome étant restée formellement la capitale durant cette période.

Sommaire

GéographieModifier

SituationModifier

Salerne est située sur le golfe du même nom, partie de la mer Tyrrhénienne entre la côte amalfitaine au nord et la plaine du Sele au sud. Son altitude varie du niveau de la mer à 953 m au mont Stella. Elle est arrosée par le fleuve Irni.

HameauxModifier

La ville comprend les sections de Fuorni, Giovi, Matierno, Ogliara, Pastorano, Rufoli, Sant'Angelo et Sordina.

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

 
Salerne, la capitale de l'Italie du Sud en 1100

Elle est la capitale de la principauté de Salerne de 861 à 1076, avant sa prise par Robert Guiscard en 1077. Choisie alors par les Normands comme capitale de l'Italie du Sud, la ville est le creuset du style « normand arabo-byzantin ».

À la fin du VIIIe siècle, Salerne est une cité prospère, frappant sur sa monnaie « opulentia salerno ». C'est un centre de production agricole et commercial de la méditerranée, exportant céréales, bois et lin vers le monde musulman pour en recevoir épices, aromates et soie, surtout de la Sicile musulmane proche[3].   Au XIe siècle, la ville compte, outre une toujours célèbre cathédrale de Salerne, au moins deux douzaines d'églises et neuf monastères dont trois féminins. Elle est alimentée par trois aqueducs permettant fontaines, bains publics et privés. Elle produit avec une relative abondance céréales, fruits et noix, ce qui contribue à en faire l'une des villes les plus saines d'Italie.

En 1076, la ville est prise par les Normands, qui reprennent la Sicile aux musulmans en 1092, fondant le royaume de Sicile. Les Normands transfèrent leur capitale de Salerne à Palerme en 1130. La ville de Salerne reste cependant une cité importante, avec son archevêché et son école de médecine. Bien plus tard, elle accueille Victor-Emmanuel III, roi d’Italie, lors de sa fuite de Rome en 1943 après que l’Italie eut négocié la paix avec les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale. Un éphémère « gouvernement du Sud » est alors établi dans la ville. Des débarquements alliés ont eu lieu près de Salerne durant l’opération Avalanche.

Politique et administrationModifier

Administration localeModifier

Salerne est le chef-lieu de la province homonyme.

Administration municipaleModifier

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1987 1993 Vincenzo Giordano PSI  
6 décembre 1993 15 mai 2001 Vincenzo De Luca PDS  
15 mai 2001 15 juin 2006 Mario De Biase DS  
15 juin 2006 3 février 2015 Vincenzo De Luca PD  
3 février 2015 6 juin 2016 Vincenzo Napoli PD Vice-maire, intérim
6 juin 2016 en cours Vincenzo Napoli PD  
Les données manquantes sont à compléter.
 
Salerne en hiver.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

EnseignementModifier

Salerne accueille la plus ancienne université de médecine d’Europe, la Schola Medica Salernitana, la plus importante source de savoir médical en Europe au début du Moyen Âge. Aujourd’hui, les deux campus de Fisciano et Baronissi accueillent plus de 40 000 étudiants répartis en dix facultés.

MédiasModifier

La Città est le principal quotidien local.

ÉconomieModifier

La ville abrite une cimenterie du groupe Italcementi[4].

Culture et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Salerne dans la littératureModifier

Salerno, rima d’inverno,
o dolcissimo inverno.
Salerno, rima d’eterno.

(Alfonso Gatto, Salerno, rima d’inverno)

SportModifier

Le stade Arigis de 37 000 places abrite la Salernitana.

JumelageModifier

Salerne est jumelée avec :

PersonnalitésModifier

Voir la catégorie : Personnalité liée à Salerne.

Notes et référencesModifier

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. V. M. MAZZETTI, Salerno capitale d' Italia, Salerno 1971. 16 Decreto del Prefetto n. 1945 dell' 11 gennaio 1944
  3. (en) Monica H. Green, The Trotula : A Medieval Compendium of Women's Medicine, University of Pennsylvania, (ISBN 9780812235890), p. 5-6.
  4. (en) Italcimenti
  5. GEO N°398 d'avril 2012 p.99

Voir aussiModifier

Liens externesModifier