85e division d'infanterie territoriale

85e division d’infanterie territoriale
Création Août 1914
Dissolution 14 juin 1915
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Division d’infanterie territoriale
Rôle Infanterie de réserve
Guerres Première Guerre mondiale

La 85e division d’infanterie territoriale est le nom d'une unité de l’Armée française. Elle combat au début de la Première Guerre mondiale.

Les chefs de la 85e Division d'Infanterie Territoriale modifier

Historique modifier

Composition au cours de la guerre modifier

Mobilisée dans la 9e région militaire[2], elle est initialement rattachée gouvernement militaire de Paris, elle forme une unité indépendante à partir de [1].

Elle est composée comme suit[1] :

1914 modifier

Transport par VF dans le camp retranché de Paris (occupation du secteur est) ; couverture, travaux de défense et instruction[2].

Mouvement vers Crépy-en-Valois ; travaux et instruction[N 1],[2].

1915 modifier

Mouvement vers Chacrise, et occupation d’un secteur vers Venizel et Condé-sur-Aisne[2].

Retrait du front vers Longpont[N 2],[2]; instruction et travaux de 2e position, au sud de l’Aisne, dans la région Cutry, Serches[2].

Dislocation[2]

Rattachements modifier

VIe Armée

3 -
-

G.M.P.

-
-

Annexes modifier

Notes modifier

  1. À partir du , des éléments de la 85e DT sont en secteur ; à la disposition des 7e CA et 35e CA, vers Vingré, Nouvron, Moulin-sous-Touvent et Tracy-le-Val.
  2. Des éléments de la 85e DT restent en secteur, à la disposition de la 55e DI, vers Venizel, jusqu’au 30 avril 1915, et de la 63e DI, vers Pernant, jusqu’au 14 juin 1915.

Références modifier

  1. a b c et d AFGG, tome 10, volume 2, p. 615.
  2. a b c d e f et g AFGG, tome 10, volume 2, p. 618.
  3. AFGG, tome 10, volume 2, p. 617.

Bibliographie modifier

  • AFGG, vol. 2, t. 10 : Ordres de bataille des grandes unités : divisions d'infanterie, divisions de cavalerie, , 1092 p. (lire en ligne)