Ouvrir le menu principal

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2012.

Tour de France 2012
3e étape
Image illustrative de l’article 3e étape du Tour de France 2012

Orchies à Boulogne-sur-Mer
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Slovaquie Peter Sagan h 42 min 58 s
(41,771 km/h)
2eDrapeau : Norvège Edvald Boasson Hagen + s
(41,769 km/h)
3eDrapeau : Slovaquie Peter Velits + s
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : Danemark Michael Mørkøv
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Suisse Fabian Cancellara 14 h 45 min 30 s
(41,258 km/h)
2eDrapeau : Royaume-Uni Bradley Wiggins + s
(41,252 km/h)
3eDrapeau : France Sylvain Chavanel + s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Slovaquie Peter Sagan 116 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : Danemark Michael Mørkøv 9 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : États-Unis Tejay van Garderen 14 h 45 min 40 s
(41,250 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : Royaume-Uni Sky 44 h 17 min 4 s
(41,249 km/h)
Chronologie

La 3e étape du Tour de France 2012 s'est déroulée le mardi . Elle est partie d'Orchies et est arrivée à Boulogne-sur-Mer après 197 kilomètres de course. Elle a été remportée par le Slovaque Peter Sagan (Liquigas-Cannondale), déjà vainqueur deux jours plus tôt, et futur lauréat du classement par points de ce Tour. Il devance Edvald Boasson Hagen (Sky) et Peter Velits (Lotto-Belisol). Fabian Cancellara (RadioShack-Nissan) garde le maillot jaune.

ParcoursModifier

Le départ de cette étape est à Orchies, dans le département du Nord. Bien que cette ville marque le début des secteurs pavés de la classique Paris-Roubaix, aucune route pavée n'est empruntée. La course passe au sud-ouest de Lille, en direction du Pas-de-Calais, puis se dirige vers l'ouest. La ville d'Isbergues, où le Grand Prix d'Isbergues est disputé en septembre, est traversée (km 78). Le sprint intermédiaire du jour se trouve au kilomètre 119, à Senlecques. Six côtes comptant pour le classement de la montagne se succèdent dans les 65 derniers kilomètres, dans les monts du Boulonnais. La première est la côte de l'Éperche (km 132), en quatrième catégorie. Onze kilomètres plus loin, la côte de Mont Violette est en troisième catégorie. La course prend ensuite la direction du nord pour arriver à Boulogne-sur-Mer, avec quatre côtes dans les seize derniers kilomètres : la côte de Herquelingue (km 181), la côte de Quéhen (km 185), toutes deux en quatrième catégorie, la côte du mont Lambert (km 190,5), en troisième catégorie, et, à Boulogne, la côte finale (rue Porte Gayole) longue de 700 mètres et présentant une pente de 7,4 %. Ce final est le même que celui des championnats de France sur route de 2011. Cette étape semble promise aux puncheurs, notamment grâce à sa côte finale. Pour le directeur de course Jean-François Pescheux, « il n'est pas possible que le peloton arrive groupé à Boulogne »[1],[2].

Déroulement de la courseModifier

 
L'échappée possède plus de 4 minutes d'avance à Aire-sur-la-Lys. De gauche à droite: Michael Mørkøv, Rubén Pérez, Sébastien Minard, Andriy Grivko et Giovanni Bernaudeau.

Dès le kilomètre 5, Rubén Pérez (Euskaltel-Euskadi) s'échappe. Il est suivi de Giovanni Bernaudeau (Europcar), Sébastien Minard (AG2R La Mondiale), Andriy Grivko (Astana) et Michael Mørkøv (Saxo Bank-Tinkoff Bank), le maillot à pois déjà échappé les deux jours précédents. Le peloton maintient un écart aux alentours de min 30 s avec les cinq hommes. Des chutes provoquent les deux premiers abandons de ce Tour : Kanstantsin Siutsou (Sky), équipier de Bradley Wiggins, et le sprinteur José Joaquín Rojas (Movistar). Une première attaque de Grivko à 37 km de l'arrivée provoque le décrochage de Bernaudeau. Après sa deuxième attaque dans la côte de Herquelingue, seul Mørkøv parvient à le suivre. Dans le mont Lambert, Grivko part seul mais il est rattrapé par le retour du peloton à 8 km de l'arrivée.

À 5 km du but, Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quick Step) part seul, il obtient une avance maximale de 12 secondes avant d'être repris à 450 m de la ligne dans la côte finale à 7,4 % longue de 700 m. Peter Sagan (Liquigas-Cannondale) sort du groupe de tête et s'impose avec plusieurs longueurs d'avance devant Edvald Boasson Hagen (Sky) et Peter Velits (Omega Pharma-Quick Step). C'est sa deuxième victoire d'étape dans ce Tour. Fabian Cancellara (RadioShack-Nissan), quatrième de l'étape, conserve la tête du classement général.

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
de Senlecques (km 119)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Sébastien Minard   France AG2R La Mondiale 20
2e Giovanni Bernaudeau   France Europcar 17
3e Michael Mørkøv     Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 15
4e Rubén Pérez   Espagne Euskaltel-Euskadi 13
5e Andriy Grivko   Ukraine Astana 11
6e Mark Cavendish   Royaume-Uni Sky   10
7e Kenny van Hummel   Pays-Bas Vacansoleil-DCM 9
8e Peter Sagan     Slovaquie Liquigas-Cannondale 8
9e Brett Lancaster   Australie Orica-GreenEDGE 7
10e Yauheni Hutarovich   Biélorussie FDJ-BigMat 6
11e Mark Renshaw   Australie Rabobank 5
12e Alessandro Petacchi   Italie Lampre-ISD 4
13e Matthew Goss   Australie Orica-GreenEDGE 3
14e Kris Boeckmans   Belgique Vacansoleil-DCM 2
15e Baden Cooke   Australie Orica-GreenEDGE 1
Classement de l'étape
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Peter Sagan     Slovaquie Liquigas-Cannondale 30
2e Edvald Boasson Hagen   Norvège Sky   25
3e Peter Velits   Slovaquie Omega Pharma-Quick Step 22
4e Fabian Cancellara     Suisse RadioShack-Nissan 19
5e Michael Albasini   Suisse Orica-GreenEDGE 17
6e Cadel Evans   Australie BMC Racing 15
7e Nicolas Roche   Irlande AG2R La Mondiale 13
8e Samuel Sánchez   Espagne Euskaltel-Euskadi 11
9e Bauke Mollema   Pays-Bas Rabobank 9
10e Vincenzo Nibali   Italie Liquigas-Cannondale 7
11e Wout Poels   Pays-Bas Vacansoleil-DCM 6
12e Ryder Hesjedal   Canada Garmin-Sharp 5
13e Andreas Klöden   Allemagne RadioShack-Nissan 4
14e Robert Kišerlovski   Croatie Astana 3
15e Jelle Vanendert   Belgique Lotto-Belisol 2

Cols et côtesModifier

Côte de l'Éperche (km 132)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Michael Mørkøv     Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 1
Côte du Mont Violette (km 163,5)
3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Michael Mørkøv     Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 2
2e Sébastien Minard   France AG2R La Mondiale 1

Côte de Herquelingue (km 181)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Michael Mørkøv     Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 1
Côte de Quéhen (km 185)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Michael Mørkøv     Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 1

Côte du Mont Lambert (km 190,5)
3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Ivan Basso   Italie Liquigas-Cannondale 2
2e Tony Gallopin   France RadioShack-Nissan 1
Boulogne-sur-Mer (km 197)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Peter Sagan   Slovaquie Liquigas-Cannondale 1

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Peter Sagan     Slovaquie Liquigas-Cannondale 116 points
2e Fabian Cancellara     Suisse RadioShack-Nissan 74 pts
3e Mark Cavendish   Royaume-Uni Sky   73 pts

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Michael Mørkøv      Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 9 points
2e Ivan Basso   Italie Liquigas-Cannondale 2 pts
3e Peter Sagan     Slovaquie Liquigas-Cannondale 2 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Tejay van Garderen     États-Unis BMC Racing en 14 h 45 min 40 s
2e Edvald Boasson Hagen   Norvège Sky   + s
3e Rein Taaramäe   Estonie Cofidis + 12 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Sky     Royaume-Uni en 44 h 17 min 4 s
2e RadioShack-Nissan   Luxembourg + s
3e BMC Racing   États-Unis + s

AbandonsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Philippe Bouvet, « Le guide des étapes », Vélo Magazine, no 497,‎
  2. « Etape 3 - Tour de France 2012 », sur letour.fr (consulté le 9 septembre 2012)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :