Ouvrir le menu principal

1911 en musique

événements liés à la musique en 1911
Chronologies
Années :
1908 1909 1910  1911  1912 1913 1914
Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain
Retour à la chronologie générale de la musique populaire

XXIe siècleXXe siècleXIXe siècleXVIIIe siècleXVIIe siècleXVIe siècle
XVe siècleXIVe siècleXIIIe siècleXIIe siècleXIe siècleXe siècle
IXe siècleVIIIe siècleHaut Moyen ÂgeRomeGrèce

Années de la musique populaire :
1908 - 1909 - 1910 - 1911 - 1912 - 1913 - 1914
Décennies de la musique populaire :
1880 - 1890 - 1900 - 1910 - 1920 - 1930 - 1940

Sommaire

Évènements et œuvresModifier

  • Publication dans les numéros de juillet-septembre et d'octobre-novembre 1911 du Journal of American Folklore, de deux articles importants d'Howard W. Odum intitulés « Folk-Songs and Folk Poetry As Found in the Secular Songs of the Southern Negroes », marquant la première apparition imprimée de nombreux titres remarquables du blues et de la musique folk[1].
  • Emile Woerth écrit l'hymne alsacien Elsässisch Fàhnelied.
  • George Deighton et Domencio Santangelo écrivent Sarnia Chérie, l'hymne national du bailliage de Guernesey.
  • Irving Berlin compose Alexander's Ragtime Band[2].
  • Billy Murray enregistre The Camptown Races (Gwine to Run All Night) et Alexander's Ragtime Band[1].
  • Guy B. Johnson publie une des premières versions connues de Stagger Lee dans le Journal of American Folklore[3].

NaissancesModifier

DécèsModifier

  • -

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Steve Sullivan, Encyclopedia of Great Popular Song Recordings, vol. 3-4, Rowman & Littlefield, , 832 p. (ISBN 978-1442254480, lire en ligne), p. 21-22
  2. (en) Steve Sullivan, Encyclopedia of Great Popular Song Recordings, vol. 1-2, The Scarecrow Press, , 1030 p. (ISBN 978-0-8108-8296-6, lire en ligne), p. 10-13
  3. (en) Cecil Brown, « Godfather of Gangsta », sur The Guardian, (consulté le 2 novembre 2018)