15e étape du Tour de France 1998

Tour de France 1998
15e étape
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Italie Marco Pantani 5 h 43 min 45 s
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Italie Marco Pantani 71 h 58 min 37 s
2eDrapeau : États-Unis Bobby Julich + 3 min 53 s
3eDrapeau : Espagne Fernando Escartín + 4 min 14 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Allemagne Erik Zabel 272 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : Italie Rodolfo Massi 307 pts

La quinzième étape du Tour de France a eu lieu le entre Grenoble et Les Deux Alpes sur 189 km de course.

RécitModifier

Grande étape alpestre, avec 2 grands cols du Tour de France à escalader : le col de la Croix-de-Fer et le col du Galibier (par le Télégraphe). L'étape s'achève par une arrivée au sommet à la station des Deux-Alpes.
Cette étape disputée sous la pluie est le théâtre de la prise de pouvoir de Marco Pantani et d'une terrible défaillance du favori de la course Jan Ullrich.
Dans le col de la Croix-de-Fer, Marco Pantani glisse sur la route mouillée et chute sans gravité. Il réintègre facilement le peloton, qui est composé d'encore une quarantaine de coureurs au sommet.
Dans la descente vers la vallée de la Maurienne, Thierry Bourguignon attaque et entraîne avec lui Maximilian Sciandri, Peter Farazijn, Marcos Serrano, Rodolfo Massi et Christophe Rinero. Ces trois derniers coureurs, meilleurs grimpeurs que leurs compagnons d'échappée, se retrouvent seuls en tête au passage du col du Télégraphe avec 2 min 50 s d'avance sur le groupe Maillot jaune.
Marcos Serrano est lâché dès les premières pentes vers le col du Galibier, tandis que Laurent Jalabert est en difficulté dans le groupe des favoris. Quelques kilomètres plus loin, Rodolfo Massi lâche prise à son tour, et Christophe Rinero se retrouve donc seul en tête.
À 5,5 km du col du Galibier, le Tour bascule avec une attaque légendaire de Marco Pantani, dont l'image est restée célèbre. Luc Leblanc est le seul à pouvoir s'accrocher dans un premier temps puis il est rapidement décroché. Les coureurs encore en tête sont avalés par le Pirate. Derrière, Jan Ullrich ne peut rien faire, il voit Fernando Escartín partir en contre sans pouvoir réagir.
Dans la descente, Marco Pantani est rejoint par Christophe Rinero, Rodolfo Massi et Fernando Escartín. Derrière, Bobby Julich rate un virage mais repart sans problèmes. Le calvaire continue pour Jan Ullrich qui est victime d'une crevaison et qui perd beaucoup de temps avec cet incident.
Dès le début de l'ascension vers Les Deux Alpes, Marco Pantani se retrouve seul en tête et file vers la victoire d'étape. Les dégâts continuent pour Jan Ullrich, irrémédiablement décroché du groupe Julich : rejoint par ses équipiers Bjarne Riis et Udo Bölts, il parvient à peine à suivre leur rythme.
Devant, Christophe Rinero est lâché par Rodolfo Massi et Fernando Escartín tandis que Bobby Julich accélère et se retrouve seul.
Marco Pantani continue de creuser les écarts dans les derniers kilomètres et remporte cette étape de Légende. Les écarts sont énormes sur la ligne : Bobby Julich perd 5 min 43 s, Michael Boogerd 5 min 48 s, Luc Leblanc 6 min 46 s, Jan Ullrich 8 min 57 s et Laurent Jalabert 15 min 33 s.

Classement de l'étapeModifier

# Coureur Pays Équipe Temps
1. Marco Pantani   Mercatone Uno en 5 h 43 min 45 s
2. Rodolfo Massi   Casino + 1 min 54 s
3. Fernando Escartín   Kelme 1 min 59 s
4. Christophe Rinero   Cofidis 2 min 57 s
5. Bobby Julich   Cofidis 5 min 43 s
6. Michael Boogerd   Rabobank 5 min 48 s
7. Marcos Serrano   Kelme 6 min 04 s
8. Jean-Cyril Robin   US Postal 6 min 34 s
9. Manuel Beltrán   Banesto 6 min 40 s
10. Dariusz Baranowski   US Postal m.t.

Classement généralModifier

# Coureur Pays Équipe Temps
1. Marco Pantani   Mercatone Uno en 71 h 58 min 37 s
2. Bobby Julich   Cofidis + 3 min 53 s
3. Fernando Escartín   Kelme 4 min 14 s
4. Jan Ullrich   Telekom 5 min 56 s
5. Christophe Rinero   Cofidis 6 min 12 s
6. Michael Boogerd   Rabobank 6 min 16 s
7. Rodolfo Massi   Casino 7 min 53 s
8. Luc Leblanc   Polti 8 min 01 s
9. Roland Meier   Cofidis 8 min 57 s
10. Daniele Nardello   Mapei-Bricobi 9 min 14 s

AbandonsModifier

Sergio Barbero (abandon)
José Luis Arrieta (abandon)
Peter Van Petegem (abandon)
Leonardo Guidi (abandon)
Juan José de los Ángeles (abandon)
Fabio Baldato (abandon)
Eddy Seigneur (hors-délais)