Ouvrir le menu principal

1354 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1354
Chronologies
Années :
1351 1352 1353  1354  1355 1356 1357
Décennies :
1320 1330 1340  1350  1360 1370 1380
Siècles :
XIIIe siècle  XIVe siècle  XVe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Santé et médecine Terrorisme
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

ÉvénementsModifier

PublicationModifier

RéférencesModifier

  1. Élisabeth Clementz, « « Nus in das huß » : La Léproserie de Haguenau et ses habitants du XIIIe au XVIIe siècle », Revue d'Alsace, no 132,‎ , § 39 (lire en ligne).
  2. Rod Walthard, Description topographique et historique de la ville et des environs de Berne, Berne, J. J. Bourgdorfer, , 268 p. (lire en ligne), p. 110.
  3. Driss Cherif, « Al-Moristan ou l'Hôpital dans le monde arabo-musulman », Histoire des sciences médicales, vol. 47, no 2,‎ , p. 171 (lire en ligne).
  4. Jean-Patrice Boudet, « Charles V, Gervais Chrétien et les manuscrits scientifiques du collège de maître Gervais », Médiévales, vol. 52,‎ 2007, mis en ligne le 6 septembre 2009, § 12 (lire en ligne, consulté le 29 novembre 2016).
  5. Olivier Chaudouet, Histoire de Saint-Antoine-le-Château à travers la vie de saint Antoine « l'Égyptien », (lire en ligne), p. 12.
  6. Alfred Leroux, Inventaire-sommaire des archives hospitalières antérieures à 1790, Haute-Vienne. Ville de Limoges, Limoges, impr. Gely, 1884-1887, 421 p. (lire en ligne), « Lastours », p. 36, « Solignac », p. 38.
  7. Alexandre Parat, « Nouveau répertoire archéologique de l'Avallonnais », Bulletin de la Société d'études d'Avallon, vol. 61-62,‎ 1919-1920, p. 138 (lire en ligne).
  8. Pierre Julien, « L'Hôpital Sainte-Marthe d'Avignon à la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle [compte rendu de] Michel Ibert, Contribution à l'étude historique de l'hôpital Sainte-Marthe d'Avignon : Période 1670-1740 (thèse de doctorat en médecine, Marseille, 1979), Marseille, Pronto-offset impr., , 914 p., 2 vol. », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 67, no 243,‎ , p. 295 (lire en ligne).
  9. « Hôpital Sainte-Marthe d'Avignon », sur le site des archives départementales du Vaucluse (lire en ligne).
  10. Sur la traduction du mot anglo-normand « medicines ». Au XIVe siècle le mot français « médecine » avait souvent le sens de « remède » ; voir « Médecine » sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales. On traduit d'habitude en anglais par « medicines », signifiant « médicament » ; par exemple : Henry of Grosmont, first duke of Lancaster, Le Livre de Seyntz Medicines = The Book of Holy Medicines, translated with notes and introduction by Catherine Batt, Tempe, Arizona Center for Medieval and Renaissance Studies (Medieval and Renaissance Texts and Studies, 419 ; The French of England Translation Series, 8), 2014, xv + 327 p. Par contre, Émile-Jules Arnould (Étude sur le Livre des saintes médecines du duc Henri de Lancastre, accompagnée d'extraits du texte, Paris, 1948) traduit « médecines » et Norman F. Cantor traduit « doctors ».
  11. (en) Norman F. Cantor, In the Wake of the Plague : The Black Death and the World it Made, New York, The Free Press, , 245 p. (ISBN 0-684-85735-9, lire en ligne), p. 55.