Ouvrir le menu principal

Éric Maltaite

dessinateur de bandes dessinées
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maltaite.
Éric Maltaite
Eric Maltaite - Le Mans 2014.jpg
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Éric MaltaiteVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Autres informations
A travaillé pour

Éric Maltaite est un dessinateur de bande dessinée belge, né le à Bruxelles. Il est le fils de Willy Maltaite, dit Will. Éric Maltaite réside actuellement[Quand ?] en Espagne.

BiographieModifier

À partir de 1976, il est publié dans le magazine Tintin. En 1978-1979, il collabore avec Stephen Desberg sur des récits comme La Famille Herodius.

À partir de 1980, tous deux entament la série d'espionnage humoristique 421. Parallèlement, pour L'Écho des savanes, Maltaite publie avec Denis Lapière Mono Jim, qui paraît en album chez Albin Michel en 1987. Il travaille également pour le Journal de Spirou de façon épisodique.

En 1993, le tandem Desberg/Maltaite conclut l'aventure 421 avec un dixième tome publié par les éditions Dupuis. Les deux amis tentent aussitôt de lancer une nouvelle série, Carmen Lamour, chez P&T Productions. Mais seul un tome sera réalisé.

Maltaite se lance alors seul, en tant que scénariste/dessinateur : en 1994, il signe chez Albin Michel Robinsonne, adaptation légère du classique de Daniel Defoe. En 2001, il publie pour Albin Michel un autre one-shot pour adultes, Les 1001 nuits de Schéhérazade. Entre ces deux projets, il fait partie de l'équipe de dessinateurs terminant l'album L'Arbre aux Deux Printemps, laissé inachevé par Willy Maltaite à son décès.

Toujours en 2001, il lance une nouvelle série chez Glénat, Zambada, mêlant aventure et exotisme, sur un scénario de Jean-Pierre Autheman. Quatre tomes seront publiés jusqu'en 2006. II passe alors chez Bamboo, où il dessine la série humoristique Les Campeurs, sur un scénario de Dugomier. 5 tomes sont publiés jusqu'en 2010. Pour ce même éditeur, l'auteur dessine deux albums de la série Les Fondus dédiés au monde de la glisse, et tente de lancer une nouvelle série, Nationale Zéro, avec Jean-Louis Janssens à l'écriture. Mais sans succès.

Entre 2003 et 2014, il collabore avec Stéphane Colman et Batem (le tandem créatif de la série à succès Le Marsupilami) sur la série de gags Sam Speed.

En 2014, c'est avec Colman comme scénariste qu'il opère un retour au premier plan chez Dupuis en dessinant le premier tome de Choc, préquelle imaginant le passé de l'antagoniste mythique du désormais classique Tif et Tondu, créé par Will durant les années 1950.

PublicationsModifier

SériesModifier

One ShotModifier

RéférencesModifier

AnnexesModifier