Émile de Bonnechose

historien français

François Paul Émile de Bonnechose, né à Leiderdorp en Hollande le et mort le à Paris, est un historien et écrivain français.

Émile de Bonnechose
Portrait Emile de Bonnechose.png
Fonction
Bibliothécaire
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Emile de Bonnechose est le second fils de Louis-Gaston de Bonnechose, lieutenant-colonel ayant émigré temporairement en Hollande en 1793 puis devenu sous-préfet, et de Sara Maria Schas, descendante d'une famille calviniste hollandaise[1]. Il est le frère cadet de l'homme d'Église français, archevêque de Rouen et cardinal Henri de Bonnechose[2],[3]. Un jeune frère, Louis Charles de Bonnechose (1811-1832), fut page du roi Charles X et mourut en Vendée lors de l'insurrection légitimiste de 1832 ; le nom de guerre "Boisnormand" qu'il avait adopté à cette occasion a parfois été attribué à tort par la suite à ses frères[4],[5].

Emile de Bonnechose est d'abord élève à la toute nouvelle école de cavalerie de Saint-Cyr en 1818, puis devient officier d’État Major sous la Restauration. En 1826 il épouse Charlotte Gourly, fille d'un vice-amiral de la marine anglaise, qui lui donne trois enfants : Gaston, Charles et Alice.

Ayant accédé au grade de lieutenant, il donne sa démission après la commune en 1830 pour se consacrer à la littérature. Il contribue à la Revue Poétique du XIXè siècle[6]. Sa tragédie Rosemonde représentée au Théâtre-Français et son poème Mort de Bailly sont récompensés par l'Académie française. Cela attire l'attention du roi Louis-Philippe Ier qui le nomme bibliothécaire du palais de Saint Cloud. Il devient ensuite bibliothécaire du château de Versailles, du Trianon[7] et de Compiègne.

Il développe ensuite une importante activité d'historien, et publie notamment des ouvrages de référence sur les histoires de France[8] et d’Angleterre, qui seront de nombreuses fois rééditées. Il collabore à la Revue Contemporaine et au Complément du Dictionnaire de l'Académie[9],[10]

Protestant engagé, il publie plusieurs articles dans la Revue chrétienne[11], après que cette publication a fait paraître quelques recensions de ses œuvres. Il préside la société biblique française[12], fait partie du comité directeur de l'Orphelinat de Plaisance pour les jeunes filles[13].

Il est décoré de la Légion d'honneur le 9 mai 1838[14],[15],[16].

OuvragesModifier

Pièces poétiques, théâtrales ou romanesquesModifier

  • 1823 : Corinthe vengée, Dithyrambe[17]
  • 1827 : Rosemonde, tragédie en cinq actes et en vers[18], représentée au Théâtre Français en 1828.
  • 1827 : Chant pour la Grèce (pièce mentionnée à la fin du livret de Bolivar)
  • 1827 : Bolivar[19]
  • 1832 : Le jeune vendéen, Elégie[20]
  • 1833 : L’Egyptienne, Mise en musique par M. Zimmerman[21]
  • 1833 : Mort de Bailly, Pièce en vers[22],[23], prix de poésie de l'Académie Française dans sa séance du 17 juin 1833[24]
  • 1835 : Le cimetière des marins à Granville, poème[25]
  • 1835 : Jane Gray, tragédie inédite en 5 actes[26],[27]
  • 1835 : Angéline[28]
  • 1835 : Les deux chemins dans les lettres, Dialogue en vers[29]
  • 1837 : Christophe Sauval, ou La société en France sous la Restauration[30], édition remaniée en 1864 : Christophe Sauval, Chronique du temps de la Restauration[31]
  • 1848 : Les fêtes de septembre à Bruxelles[32]
  • 1848 : Le roi de Rome[33]

Ouvrages historiques ou pédagogiquesModifier

  • 1832 : La Plus Facile Des Grammaires[34]
  • 1834 : Histoire de France[35] - Nombreuses rééditions. Edition anglaise à partir de la 13eédition[36]
  • 1839 : Histoire sacrée[37] - Trois rééditions
  • 1840 : Géographie historique et politique de France[38] - Plusieurs rééditions.
  • 1840 : Abrégé facile de l'histoire de France, depuis l'origine jusqu'en 1830[39] - Plusieurs rééditions.
  • 1844 : Jean Hus et le Concile de Constance: Les Réformateurs avant la Réforme[40] - Plusieurs rééditions - Traductions en plusieurs langues dont en allemand en 1848 (Leipzig)
  • 1846 : Lettres de Jean Hus[41] - Edition en anglais la même année[42]
  • 1852 : Les quatre conquêtes de l'Angleterre[43] - Prix Montyon de l’Académie Française.
  • 1859-1862 : Histoire d'Angleterre depuis les temps les plus reculés[44] - Ouvrage couronné par l'Académie Française - Traduit en anglais
  • 1866 : Bertrand du Guesclin: connétable de France et de Castille[45] - Plusieurs rééditions - Traduit en anglais[46]
  • 1860 : Notice sur Joseph Droz (préface à Joseph Droz, Histoire du règne de Louis XVI)[47]
  • 1867 : Lazare Hoche[48] - Quatre rééditions - Publié en Angleterre avec introduction en anglais[49]

Articles ou essaisModifier

  • 1834 : « Le Parlement et les sociétés de tempérance en Angleterre », in Revue de Paris[50]
  • 1844 : « Les écoles de la marine », in Revue des Deux-Mondes[51],[52]
  • 1850 : Les chances de salut et les conditions d'existence de la société actuelle[53]
  • 1854 : « Saint Thomas Becket de Cantorbéry », in Revue Contemporaine[54]
  • 1855 : « Le chancelier Bacon et son époque », in Revue Contemporaine[55]
  • 1864 : « Le monument de Jean Hus et de Jérôme de Prague à Constance », in Revue Chrétienne[56]
  • 1865 : « Channing en face de la nouvelle école théologique », in Revue Chrétienne[57]
  • 1868 : « La crise actuelle dans l'Église réformée de France, à propos de Théodore Parker et de son école », in Revue chrétienne[58]
  • 1869 : « De l’ignorance des Saintes Ecritures en France au dix-neuvième siècle », in Revue Chrétienne[59]

RecensionsModifier

Dans la Revue de ParisModifier

  • 1837 : H.M. sur Christophe Sauval[60]

Dans la Revue des Deux-MondesModifier

  • 1846 : sur Lettres de Jean Hus[61]

Dans la Revue ChrétienneModifier

  • 1859 : Rosseeuw Saint-Hilaire, sur les tomes III et IV de l'Histoire d'Angleterre[62]
  • 1860 : Félix Kuhn, sur Les Réformateurs avant la Réforme[63]
  • 1862 : Charles Cailliatte, sur Histoire sacrée[64]
  • 1865 : Rosseeuw Saint-Hilaire, sur la 13e édition de l'Histoire de France[65]
  • 1865 : Félix Kuhn, sur Christophe Sauval[66]
  • 1872 : R.H., sur la 15e édition de l'Histoire de France[67]

RéférencesModifier

  1. « BONNECHOSE Louis Charles Jean de | Cour des comptes », sur www.ccomptes.fr (consulté le 31 mai 2018)
  2. Edouard Frère, Manuel du bibliographe normand, Rouen, A. Le Brument, (lire en ligne), p. 125
  3. M. Ernest Glaeser, Biographie nationale des contemporains, paris, Glaeser et Cie, (lire en ligne)
  4. Mgr Besson, Vie du cardinal de Bonnechose, archevêque de Rouen, vol. 1, Paris, Retaux-Bray, (lire en ligne), p. 14
  5. « Louis-Charles de Bonnechose, dit Charles de Boisnormand », sur La maraîchine normande, (consulté le 3 novembre 2018)
  6. Pierre Trahard, Une Revue oubliée, la Revue Poétique du XIXè siècle (1835) - Thèse complémentaire pour le doctorat ès-Lettres, Paris, Librairie ancienne Edouard Champion,
  7. Alfred (1829-1891) Auteur du texte Dantès, Dictionnaire biographique et bibliographique, alphabétique et méthodique, des hommes les plus remarquables dans les lettres, les sciences et les arts, chez tous les peuples, à toutes les époques / par Alfred Dantès, A. Boyer, (lire en ligne)
  8. « France (histoire de), dans le Dictionnaire Universel du XIXè siècle » (consulté le 8 novembre 2018)
  9. Ernest Glaeser, Biographie nationale des contemporains, Paris, Glaeser, , 834 p. (lire en ligne), p. 60-61
  10. Complément du Dictionnaire de l'Académie Française, Paris, Firmin-Didot, (lire en ligne)
  11. « La presse protestante au XIXè siècle », sur Musée virtuel du protestantisme (consulté le 13 novembre 2018)
  12. Cabanel, Patrick (1961-....)., Encrevé, André (1942-....). et Société de l'histoire du protestantisme français., Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours. Tome 1, A-C, vol. 1 (ISBN 9782846211901 et 2846211906, OCLC 903336401, lire en ligne)
  13. Auguste Decoppet, Paris protestant, Paris, J. Bonhoure et Cie, Editeurs, , p. 85-88
  14. Nouvelle biographie, Nouvelle biographie universelle [afterw.] générale, publ. sous la direction de m. le dr. Hoefer, (lire en ligne)
  15. Pierre (1817-1875) Auteur du texte Larousse, Grand dictionnaire universel du XIXe siècle : français, historique, géographique, mythologique, bibliographique.... T. 2 B / par M. Pierre Larousse, Administration du grand Dictionnaire universel, 1866-1877 (lire en ligne)
  16. Gustave (1819-1906) Auteur du texte Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains : contenant toutes les personnes notables de la France et des pays étrangers... : ouvrage rédigé et tenu à jour, avec le concours d'écrivains et de savants de tous les pays (Troisième édition entièrement refondue et considérablement augmentée) / par G. Vapereau, L. Hachette, (lire en ligne)
  17. Emile de Bonnechose, Corinthe vengée, Dithyrambe, Paris, Firmin Didot, , 15 p.
  18. Emile de Bonnechose, Rosemonde, tragédie en cinq actes et en vers, Bruxelles, J. B. Dupon, , 64 p. (lire en ligne)
  19. Emile de Bonnechose, Bolivar, Paris, Mesnier, , 16 p. (lire en ligne)
  20. Emile de Bonnechose, Le jeune vendéen, élégie, Paris, Firmin Didot, , 10 p.
  21. Emile de Bonnechose, L’Egyptienne, Mise en musique par M. Zimmerman, Paris, Typographie de Firmin Didot Frères, , 10 p. (lire en ligne)
  22. Emile de Bonnechose, Mort de Bailly, Pièce en vers, Paris, Imprimerie de Firmin Didot Frères, , 8 p.
  23. Emile de Bonnechose, « Mort de Bailly », Revue de Paris, seconde édition,‎ 5e année, tome 5, 1833, p. 124-129 (lire en ligne)
  24. Ulysse Tencé, Annuaire historique universel pour 1833, Paris, Thoisnier-Desplaces, (lire en ligne), p. 247
  25. Emile de Bonnechose, « Le cimetière des marins à Granville », Revue de Paris, seconde édition,‎ 5e année, tome 6, 1833, p. 89-91 (lire en ligne)
  26. Emile de Bonnechose, « Jane Gray, tragédie inédite en cinq actes, 1er fragment », Revue poétique du XIXè siècle,‎ vol. 1, 1835, p. 7 sv
  27. Emile de Bonnechose, « Jane Gray, tragédie inédite en cinq actes », Revue poétique du XIXè siècle,‎ vol.1, 1835, p. 201 sv
  28. Emile de Bonnechose, « Angéline », Revue poétique du XIXè siècle,‎ vol.1, 1835, p. 180 sv
  29. Emile de Bonnechose, « Les deux chemins dans les lettres, Dialogue en vers », Revue Poétique du XIXè siècle,‎ vol.2, n°7, 1835, p. 13-28
  30. Emile de Bonnechose, Christophe Sauval, ou La société en France sous la Restauration, Paris, Ambroise Dupont, , tome 1 : 395 p. et tome 2 : 377 p. (lire en ligne)
  31. Emile de Bonnechose, Christophe Sauval, Chronique du temps de la Restauration, Paris, Dupray de la Mahérie, , 475 p.
  32. Emile de Bonnechose, « Les fêtes de septembre à Bruxelles », Bulletin de l’Académie Royale de Belgique,,‎ tome xv, n°10, 1848
  33. Emile de Bonnechose, « Le roi de Rome », Bulletin de l’Académie Royale de Belgique,‎ tome xv, n°12, du 4 décembre 1848
  34. Emile de Bonnechose, La Plus Facile Des Grammaires, Paris, Firmin Didot Frères, , 309 p. (lire en ligne)
  35. Emile de Bonnechose, Histoire de France, Paris, Firmin Didot, , Tome I : 464 p., Tome II : 400 p.
  36. (en) Emile de Bonnechose, History of France, London, Ward, Lock and Tyler, trad. S.O. Beeton, , Tome I : 469 p., Tome II : 640 p.
  37. Emile de Bonnechose, Histoire sacrée, Paris, Firmin Didot Frères, , 614 p. (lire en ligne)
  38. Emile de Bonnechose, Géographie historique et politique de France, Paris, Firmin Didot Frères, , 143 p. (lire en ligne)
  39. Emile de Bonnechose, Abrégé facile de l'histoire de France, depuis l'origine jusqu'en 1830, Paris, Eugène Belin, , 260 p. (lire en ligne)
  40. Emile de Bonnechose, Jean Hus et le Concile de Constance: Les Réformateurs avant la Réforme, Paris, A. René et Cie, , Tome I : 334 p., Tome II : 370 p. (lire en ligne)
  41. Emile de Bonnechose, Lettres de Jean Hus écrites durant son exil et dans sa prison, avec une préface de Martin Luther, traduites du latin en français et suivies d'une notice sur les oeuvres de J. Hus, Paris, L.-R. Delay, , 255 p. (lire en ligne)
  42. (en) Emile de Bonnechose, Letters of John Hus, Edinburgh, William White & Co
  43. Emile de Bonnechose, Les quatre conquêtes de l'Angleterre, Paris, Didier, , Tome I : 430 p., Tome II : 466 p. (lire en ligne)
  44. Emile de Bonnechose, Histoire d'Angleterre depuis les temps les plus reculés, Paris, Didier, 1859-1862, 4 Tomes p. (lire en ligne)
  45. Emile de Bonnechose, Bertrand du Guesclin: connétable de France et de Castille, Paris, Hachette et Cie, , 156 p. (lire en ligne)
  46. Emile de Bonnechose, The hero of Brittany : The story of Bertrand du Guesclin, London, Griffith & Faran, Translated by Margaret S. Jeune. Illustrated by P. Priolo, , 158 p.
  47. Joseph Droz, Histoire du règne de Louis XVI, Paris, Jules Renouard, , 400 p. (lire en ligne)
  48. Emile de Bonnechose, Lazare Hoche, Paris, Hachette, Coll. "Biographies nationales", , 268 p. (lire en ligne)
  49. Emile de Bonnechose, Lazare Hoche - With Introduction and Commentary by C. Colbeck, Cambridge, University Press, , 155 p. (lire en ligne)
  50. Emile de Bonnechose, « Le Parlement et les sociétés de tempérance en Angleterre », Revue de Paris,‎ tome xi, n° 5, du 30 novembre 1834, p. 361-374 (lire en ligne)
  51. Emile de Bonnechose, « Les écoles de la marine », Revue des Deux-Mondes,‎
  52. Emile de Bonnechose, Les écoles de la marine, Paris, A. René et Cie, , 32 p. (lire en ligne)
  53. Emile de Bonnechose, Les chances de salut et les conditions d'existence de la société actuelle, Paris, Comptoir des Imprimeurs, , 105 p. (lire en ligne)
  54. Emile de Bonnechose, « Saint Thomas Becket de Cantorbéry », Revue Contemporaine,‎ , (35 p.)
  55. Emile de Bonnechose, « Le chancelier Bacon et son époque », Revue Contemporaine,‎ , (34 p.)
  56. Emile de Bonnechose, « Le monument de Jean Hus et de Jérôme de Prague à Constance », Revue Contemporaine,‎ 11e année, n° 7 du 15 juillet, et n°8 et du 15 août 1864
  57. Emile de Bonnechose, « Channing en face de la nouvelle école théologique », Revue Chrétienne,‎ , p. 257-282
  58. Emile de Bonnechose, « La crise actuelle dans l'Église réformée de France, à propos de Théodore Parker et de son école », Revue chrétienne,‎ , p. 16-37
  59. Emile de Bonnechose, « De l’ignorance des Saintes Ecritures en France au dix-neuvième siècle », Revue Chrétienne,‎ 16e année, n° 2 du 5 février 1869, p. 94-101
  60. H.M., « Christophe Sauval », Revue de Paris,‎ tome 37, 1837, p. 61-66 (lire en ligne)
  61. « Recension - Lettres de Jean Hus, écrites durant son exil et dans sa prison », Revue des Deux-Mondes,‎ , p. 526-528 (lire en ligne)
  62. Rosseeuw Saint-Hilaire, « Histoire d'Angleterre par M. E. de Bonnechose. Paris, cher Didier. Tomes III et IV », Revue Chrétienne,‎ 6e année, 1859, p. 291-298
  63. Félix Kuhn, « Réformateurs avant la Réforme - Jean Hus, Gerson et le Concile de Constance, par Emile de Bonnechose, 3e édition. 2 vol. in-8° », Revue Chrétienne,‎ 7e année, 1860, p. 758-761
  64. Charles Cailliatte, « Histoire sacrée, ou Précis historique de la Bible, par Emile de Bonnechose. Nouvelle édition. - 1 vol. in-12 », Revue Chrétienne,‎ 9e année, 1862, p. 733
  65. Rosseeuw Saint-Hilaire, « Histoire de France, par M. Emile de Bonnechose, continuée pour la première fois jusqu'à la révolution de 1848. - Treizième édition. Paris, Firmin Didot. 2 vol. in 8°. 1864 », Revue Chrétienne,‎ 12e année, 1865, p. 129-141
  66. Félix Kuhn, « Christophe Sauval, chronique du temps de la Restauration, par Emile de Bonnechose », Revue Chrétienne,‎ 12e année, 1865, p. 565-567
  67. R.H., « Histoire de France continuée jusqu'à l'année 1872, par Emile de Bonnechose. 15e édition. 2 vol. in-12. Paris, Didot. », Revue Chrétienne,‎ 19e année, 1872, p. 377-379

Voir aussiModifier