Éliminatoires du Championnat d'Europe de football 2016, groupe I

Éliminatoires du championnat d'Europe de football 2016
Logo officiel de l'Euro 2016
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) UEFA
Date du 7 septembre 2014
au 11 octobre 2015
Participants 5 équipes nationales
+ la France en matchs amicaux
Épreuves 20 matchs de qualification
+ 10 matchs amicaux avec la France
Site web officiel UEFA

Navigation

Cet article donne le calendrier[1], les résultats des matches ainsi que le classement du groupe I des éliminatoires de l'Euro 2016.

ClassementModifier

Dorénavant (et avec la formule de 53 équipes nationales en phase qualificative) afin de pouvoir disputer des matches amicaux centralisés, le pays organisateur (la France pour l'Euro 2016) est affecté au groupe initialement de cinq équipes (Groupe I). Il pourra ainsi, bien que qualifié d'office, prendre part à la compétition dès la phase de qualification et ainsi mieux se préparer. En outre, l'UEFA propose aux diffuseurs de télévision une compétition plus lisible.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)          
1   Portugal 21 8 7 0 1 11 5 +6   Portugal 0-1 1-0 2-1 1-0
2   Albanie 14 8 4 2 2 10 5 +5   Albanie 0-1 1-1 0-2 2-1
3   Danemark 12 8 3 3 2 8 5 +3   Danemark 0-1 0-0 2-0 2-1
4   Serbie 4-3 8 2 1 5 8 13 -5   Serbie 1-2 0-3 1-3 2-0
5   Arménie 2 8 0 2 6 5 14 -9   Arménie 2-3 0-3 0-0 1-1
  • La Serbie est éliminée à la suite de sa défaite (2-0) au Danemark, le 13 juin 2015.
  • L'Arménie est éliminée depuis le 4 septembre 2015 à la suite de sa défaite (2-0) en Serbie conjuguée au partage (0-0) entre le Danemark et l'Albanie.
  • Le Portugal assure de terminer premier du groupe et se qualifie pour l'Euro 2016 de football à la suite de sa victoire (1-0) face au Danemark, le 8 octobre 2015.
  • L'Albanie termine deuxième du groupe et se qualifie pour l'Euro 2016 de football à la suite de sa victoire (0-3) en Arménie, le 11 octobre 2015.
  • Le Danemark termine troisième du groupe et joue les barrages, le 11 octobre 2015.

Résultats et calendrierModifier

1re journée Danemark   2 - 1   Arménie Parken Stadium, Copenhague

18h00 HEC
Højbjerg   65e
Kahlenberg   80e
(0 - 0)   50e Mkhitaryan Spectateurs : 20 141
Arbitrage :   Alexandru Tudor
Rapport
Portugal   0 - 1   Albanie Stade municipal d'Aveiro, Aveiro
20h45 HEC
(0 - 0)   52e Balaj Spectateurs : 23 205
Arbitrage :   Ruddy Buquet
Rapport

2e journée Arménie   1 - 1   Serbie Stade Républicain Vazgen Sargsyan, Erevan

18h00 HEC
Arzumanyan   73e (0 - 0)   89e Tošić Spectateurs : 7 500
Arbitrage :   Tom Harald Hagen
Rapport
Albanie   1 - 1   Danemark Elbasan Arena, Elbasan
20h45 HEC
Lenjani   38e (1 - 0)   81e Vibe Spectateurs : 12 800
Arbitrage :   Viktor Kassai
Rapport

3e journée Danemark   0 - 1   Portugal Parken Stadium, Copenhague

20h45 HEC
(0 - 0)   90+5e C.Ronaldo Spectateurs : 36 562
Arbitrage :   Felix Brych
Rapport
Serbie   0 - 3   Albanie Stade du Partizan, Belgrade
20h45 HEC
(Tapis vert) Spectateurs : 25 200
Arbitrage :   Martin Atkinson
Rapport

4e journée Portugal   1 - 0   Arménie Estádio Algarve, Faro

20h45 HEC
C.Ronaldo   72e (0 - 0) Spectateurs : 21 042
Arbitrage :   Tasos Sidiropoulos
Rapport
Serbie   1 - 3   Danemark Stade du Partizan, Belgrade
20h45 HEC
Tošić   4e (1 - 0)   60e   85e Bendtner
  62e Kjær
Spectateurs : 0
Arbitrage :   Cüneyt Çakır
Rapport

5e journée Albanie   2 - 1   Arménie Elbasan Arena, Elbasan

18h00 HEC
Mavraj   77e
Gashi   81e
(0 - 1) Movsisyan   4e Spectateurs : 12 300
Arbitrage :   David Fernández Borbalán
Rapport
Portugal   2 - 1   Serbie Estádio da Luz, Lisbonne
20h45 HEC
Carvalho   10e
Coentrão   63e
(1 - 0) Matić   61e Spectateurs : 58 430
Arbitrage :   Gianluca Rocchi
Rapport

6e journée Arménie   2 - 3   Portugal Stade Républicain Vazgen-Sargsian, Erevan

18h00 HEC
Pizzelli   14e
Mkoyan   72e
(1 - 1)   29e (pén.)   55e   58e Ronaldo Spectateurs : 14 527
Arbitrage :   Serge Gumienny
Rapport
Danemark   2 - 0   Serbie Parken Stadium, Copenhague
20h45 HEC
Y. Poulsen   13e
J. Poulsen   87e
(1 - 0) Spectateurs : 30 887
Arbitrage :   Björn Kuipers
Rapport

7e journée Danemark   0 - 0   Albanie Parken Stadium, Copenhague

20h45 HEC
(0 - 0) Spectateurs : 35 648
Arbitrage :   William Collum
Rapport
Serbie   2 - 0   Arménie Stade Karađorđe, Novi Sad
20h45 HEC
Hayrapetyan   22e (csc)
Ljajić   53e
(1 - 0) Spectateurs : 0
Arbitrage :   Miroslav Zelinka
Rapport

8e journée Arménie   0 - 0   Danemark Stade Républicain Vazgen-Sargsian, Erevan

18h00 00 HEC
(0 - 0) Spectateurs : 7 500
Arbitrage :   Svein Oddvar Moen
Rapport
Albanie   0 - 1   Portugal Elbasan Arena, Elbasan
20h45 HEC
(0 - 0)   90+2e Veloso Spectateurs : 12 121
Arbitrage :   Jonas Eriksson
Rapport

9e journée Albanie   0 - 2   Serbie Elbasan Arena, Elbasan

20h45 HEC
(0 - 0)   90+1e Kolarov
  90+4e Ljajić
Arbitrage :   Nicola Rizzoli
Rapport
Portugal   1 - 0   Danemark Stade municipal de Braga, Braga
20h45 HEC
Moutinho   66e (0 - 0) Arbitrage :   Mark Clattenburg
Rapport

10e journée Arménie   0 - 3   Albanie Stade Républicain Vazgen-Sargsian, Erevan

18h00 HEC
(0 - 2)   8e (csc) Hovhannisyan
  23e Djimsiti
  76e Sadiku
Arbitrage :   Szymon Marciniak
Rapport
Serbie   1 - 2   Portugal Stade du Partizan, Belgrade
18h00 HEC
Tošić   65e (0 - 1)   5e Nani
  78e Moutinho
Arbitrage :   David Fernández Borbalán
Rapport

ButeursModifier

Note : les matchs amicaux de l’équipe de France ne sont pas comptés.

Pos Joueur Pays Buts
1 Cristiano Ronaldo   Portugal 5
2 Nicklas Bendtner   Danemark 2
Adem Ljajić   Serbie
Zoran Tošić   Serbie
4 Bekim Balaj   Albanie 1
Shkëlzen Gashi   Albanie
Ermir Lenjani   Albanie
Mergim Mavraj   Albanie
Robert Arzumanyan   Arménie
Henrikh Mkhitaryan   Arménie
Hrayr Mkoyan   Arménie
Marcos Pizzelli   Arménie
Pierre-Emile Højbjerg   Danemark
Thomas Kahlenberg   Danemark
Simon Kjær   Danemark
Jakob Poulsen   Danemark
Yussuf Poulsen   Danemark
Lasse Vibe   Danemark
Ricardo Carvalho   Portugal
Fábio Coentrão   Portugal
Aleksandar Kolarov   Serbie
Nemanja Matić   Serbie
Miguel Veloso   Serbie

Buts contre son camp :

Joueur Pays Buts csc
Mergim Mavraj   Albanie (pour   Arménie) 1
Levon Hayrapetyan   Arménie (pour   Serbie)
Kamo Hovhannisyan   Arménie (pour   Albanie)

PasseursModifier

Note : les matchs amicaux de l’équipe de France ne sont pas comptés.

Pos Joueur Pays Passes[2]
1 Nicklas Bendtner   Danemark 3
2 Ermir Lenjani   Albanie 1
Odise Roshi   Albanie
Georg Ghazarian   Arménie
Taron Voskanyan   Arménie
Nicolai Boilesen   Danemark
Michael Krohn-Dehli   Danemark
João Moutinho   Portugal
Rui Patrício   Portugal
Ricardo Quaresma   Portugal
Nemanja Gudelj   Serbie
Radosav Petrović   Serbie

Résultats et calendrier des matches amicaux de l'équipe de FranceModifier

Cette section présente le calendrier et les résultats des matches amicaux de l'équipe de France lors de la phase qualificative[3].


Match amical journée 1 Serbie   1 - 1   France Stade du Partizan, Belgrade

20h45 HEC
Kolarov   80e (0 - 1)   13e Pogba Spectateurs : 12 000
Arbitrage :   Wolfgang Stark
Rapport

Match amical journée 2 France   2 - 1   Portugal Stade de France, Saint-Denis

20h45 HEC
Benzema   3e
Pogba   69e
(1 - 0)   77e (pén.) Quaresma Spectateurs : 79 000
Arbitrage :   Szymon Marciniak
Rapport

Match amical journée 3 Arménie   0 - 3   France Stade Hrazdan, Erevan

18h00 HEC
(0 - 1)   7e Rémy
  55e (pén.) Gignac
  84e Griezmann
Spectateurs : 6 000
Arbitrage :   István Kovács
Rapport

Match amical journée 4 France   1 - 1   Albanie Stade de la route de Lorient, Rennes

20h45 HEC
Griezmann   73e (0 - 1)   40e Mavraj Spectateurs : 29 000
Arbitrage :   Miroslav Zelinka
Rapport

Match amical journée 5 France   2 - 0   Danemark Stade Geoffroy-Guichard, Saint-Étienne

21 h HEC
Lacazette   14e
Giroud   38e
(2 - 0) Spectateurs : 35 000
Arbitrage :   Ivan Kružliak
Rapport

Match amical journée 6 Albanie   1 - 0   France Elbasan Arena, Elbasan

18h00 HEC
Kaçe   43e (1 - 0) Spectateurs : 13 000
Arbitrage :   Halis Özkahya
Rapport

Match amical journée 7 Portugal   0 - 1   France Estádio José Alvalade XXI, Lisbonne

20h45 HEC
(0 - 0)   85e Valbuena Spectateurs : 39 853
Arbitrage :   Danny Makkelie
Rapport

Match amical journée 8 France   2 - 1   Serbie Stade Matmut-Atlantique, Bordeaux

20h45 HEC
Matuidi   10e   25e (2 - 1)   39e Mitrović Arbitrage :   Artur Dias
Rapport

Match amical journée 9 France   4 - 0   Arménie Allianz Riviera, Nice

20h45 HEC
Griezmann   35e
Cabaye   55e
Benzema   78e   79e
(1 - 0) Arbitrage :   Slavko Vinčić
Rapport

Match amical journée 10 Danemark   1 - 2   France Parken Stadium, Copenhague

20h45 HEC
Sviatchenko   91e (0 - 2)   4e   6e Giroud Arbitrage :   Jonas Eriksson
Rapport

Les résultats obtenus contre le pays organisateur, par les cinq autres équipes du groupe, ne sont pas pris en compte pour le classement du groupe. Qui plus est ils n'ont qu'un influence minime sur le classement FIFA : ces matches ont un coefficient normal (1) de match amical contre un coefficient augmenté (2,5) pour un match d'éliminatoire à une compétition continentale. Selon une déclaration du sélectionneur français Didier Deschamps du 23 février 2014, ces points ont quand même une importance autant pour la France que pour ses adversaires. Initialement le président de l'UEFA avait annoncé une différence entre le classement FIFA et le classement UEFA, et que ce dernier servirait à constituer les groupes de phase finale et les prochains groupes d'éliminatoires à l'avenir[4],[5].

Le classement tenant compte des résultats de la France, classement sans incidence sur tout le reste de la compétition, dont la France termine première avec une défaite seulement sur dix match[6].

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)            
1   France 23 10 7 2 1 18 6 +12   France 2-1 1-1 2-0 2-1 4-0
2   Portugal 21 10 7 0 3 12 8 +4   Portugal 0-1 0-1 1-0 2-1 1-0
3   Albanie 18 10 5 3 2 11 6 +5   Albanie 1-0 0-1 1-1 0-2 2-1
4   Danemark 12 10 3 3 4 9 10 -1   Danemark 1-2 0-1 0-0 2-0 2-1
5   Serbie 5-3 10 2 2 6 10 16 -6   Serbie 1-1 1-2 0-3 1-3 2-0
6   Arménie 2 10 0 2 8 5 21 -16   Arménie 0-3 2-3 0-3 0-0 1-1

Notes et référencesModifier

NotesModifier

Note

-3 : Après l'interruption du match Serbie-Albanie le 14 octobre 2014[7], le Tribunal arbitral du sport attribua à l'origine une victoire 3-0 à la Serbie, qui se vit infliger une pénalité de trois points, décision ensuite confirmée par l'Instance de contrôle, d'éthique et de discipline de l'UEFA le 24 octobre 2014[8]. Après appel des deux fédérations, l'Instance d'appel de l’UEFA décide du maintien des sanctions le 2 décembre 2014[9]. Un nouvel appel est alors rempli par les deux fédérations à destination du Tribunal arbitral du sport[10] qui, le 10 juillet 2015, décide de donner la victoire définitive à l'Albanie sur le score de 3-0 et de confirmer la pénalité de trois points infligée à la Serbie[11],[12],[13]

RéférencesModifier

  1. Page détaillée du groupe sur le site de l'UEFA, février 2014. Consulté le 2 mars 2014.
  2. Statistique des passes décisives 16 octobre 2014
  3. Calendrier des matchs amicaux de l'équipe de France sur le site de France Info, février 2014. Consulté le 1er mars 2014.
  4. Deschamps et l'importance des éliminatoires pour les Bleus
  5. Classement mondial FIFA Coca-Cola, 18 septembre 2014
  6. Insolite : La France aurait terminé en tête de son groupe éliminatoire, www.tf1.fr, 14 octobre 2015.
  7. « Serbie-Albanie arrêté », sur uefa.com,
  8. « Serbie-Albanie : sanctions disciplinaires », sur uefa.com,
  9. « Serbie-Albanie : décisions confirmées », sur uefa.com,
  10. « Les fédérations albanaise et serbe saisissent le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) », sur tas-cas.org,
  11. « Le TAS rejette l’appel de la Fédération serbe de football, admet partiellement l’appel de la Fédération albanaise : le match Serbie-Albanie est déclaré perdu par forfait par la Serbie (0-3) », sur tas-cas.org,
  12. « Serbie - Albanie, décision », sur uefa.com,
  13. Des débordements de spectateurs serbes ont eu lieu à la suite d’un acte nationaliste albanais (jets sur le terrain de fumigènes rouges, couleur du drapeau albanais, accompagnés d’un drone quadricoptère, portant un message revendiquant un Kosovo albanais). Le match entre la Serbie et l’Albanie est alors logiquement interrompu. L’arbitre appelle au retour au vestiaire comme c’est la règle mais le match n’a jamais repris, les joueurs albanais refusant de continuer la rencontre. Les autorités serbes estiment que l’auteur de l’incident n’est autre que le frère du premier ministre albanais, seule personne albanaise (avec son escorte) présente dans le stade, la rencontre étant classée à haut risque. Les deux fédérations se virent infliger une amende de 100 000€ à titre de dédommagement et pour manquement à la sécurité, la fédération serbe étant également condamnées à jouer ses deux prochains matchs qualificatifs à domicile à huis clos.