Ouvrir le menu principal

Adem Ljajić

footballeur serbe

Adem Ljajić
Image illustrative de l’article Adem Ljajić
Ljajić avec l'AS Roma.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Turquie Beşiktaş JK
Numéro 22
Biographie
Nationalité Drapeau : Serbie Serbe
Naissance (28 ans)
Lieu Novi Pazar (Yougoslavie)
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Milieu offensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1998-2005Drapeau : Serbie-et-Monténégro Jošanica Novi Pazar
2005-2008Drapeau : Serbie Partizan Belgrade
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2008-2010Drapeau : Serbie Partizan Belgrade 057 (12)
2010-2013Drapeau : Italie AC Fiorentina 088 (16)
2013-2016Drapeau : Italie AS Rome 074 (15)
2015-2016 Drapeau : Italie Inter Milan 028 0(4)
2016-2019Drapeau : Italie Torino FC 065 (18)
2018-2019 Drapeau : Turquie Beşiktaş JK 025 0(7)
2019-Drapeau : Turquie Beşiktaş JK 018 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-2008Drapeau : Serbie Serbie -17 ans 009 0(1)
2008-2010Drapeau : Serbie Serbie -19 ans 013 0(6)
2008-2014Drapeau : Serbie Serbie espoirs 011 0(1)
2010-Drapeau : Serbie Serbie 043 0(9)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 1 novembre 2019

Adem Ljajić (en serbe en écriture cyrillique : Адем Љајић), né le à Novi Pazar en Yougoslavie (aujourd'hui en Serbie) est un footballeur international serbe qui évolue au poste de milieu offensif au sein du club turc du Beşiktaş JK.

BiographieModifier

 
Adem lorsqu'il jouait au Partizan

Adem est né à Novi Pazar, en Serbie. Très jeune, il rejoint un petit club de sa ville, le FK Jošanica. Repéré par des recruteurs du Partizan Belgrade, il rejoint le club en 2005, à l'âge de 14 ans. Au centre de formation du Partizan, Adem s'impose rapidement comme l'un des tous meilleurs éléments. Il passe ainsi des cadets à l'équipe A en . Il dispute son premier match officiel avec l'équipe A du Partizan le au cours d'un match de qualifications pour la Ligue des Champions (entre en tant que remplaçant au cours de la deuxième période). Il marque son premier but le , lors d'un match de championnat contre l'OFK Belgrade. Très vite remarqué par Alex Ferguson, Manchester United l'invite dès à venir faire des essais au sein du club.

Ayant convaincu grâce à son talent, le , il rejoint l'équipe de Manchester United avec Zoran Tošić pour un montant total de 20 millions d'euros[1]. Manchester United le prête ensuite au Partizan, pour que le joueur puisse progresser tranquillement pendant encore quelque temps dans son club formateur. Devant l'évolution en deçà des attentes placées dans le Serbe et l'émergence annoncée de certains joueurs formés au club (Cleverley, Pogba, etc.), MU décide finalement en d'annuler le transfert d'Adem grâce à une clause le lui permettant avant le . Le , il s'engage en faveur de la Fiorentina[2], pour près de 8 millions d'euros.

Il est surnommé le "petit Kaká" ou encore "le Kaká du Sandžak".

En , il a participé à l'Euro des moins de 19 ans avec la sélection serbe ayant atteint les demi-finales, jouant au poste de numéro 10 et étant souvent titulaire.

Il débute le en équipe "A" de Serbie contre la Bulgarie en match amical[3].

Il signe à l'AS Rome le , puis il s'engage avec le Torino Football Club en 2016. Le , il est prêté pour un an et 1,2 million d'euros au Beşiktaş JK, avec une option d'achat obligatoire à 12 millions d'euros[4].

Problème comportementalModifier

Le , lors d'une rencontre opposant la Fiorentina à Novare (2-2) comptant pour la 36e journée de championnat, à la suite de son remplacement par Rubén Olivera à la 32e minute, il est agressé par son entraîneur, Delio Rossi après l'avoir applaudi de façon ironique et l'avoir insulté selon l'entraîneur. Ce dernier est licencié par son club quelques heures après les faits pour faute grave. Ljajić est lui-même écarté de l'équipe première le lendemain des faits[5].

Le , il est exclu de la sélection nationale serbe après avoir refusé de chanter l'hymne national lors du match amical Espagne-Serbie[6]. Une semaine avant les faits, il avait pourtant signé un codex de règles à respecter incluant l'obligation de chanter l'hymne à chaque début de match joué pour le pays. Peu après, il s'expliquera vaguement en déclarant : « J'aime la Serbie, mais je dois me respecter moi-même avant tout. Sinon, qui me respectera ? ».

PalmarèsModifier

  Partizan BelgradeModifier

  AS RomeModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier