Ouvrir le menu principal

Élection présidentielle sénégalaise de 2019

Élection présidentielle sénégalaise de 2019
Président de la République du Sénégal
Sortant
Macky Sall
APR

L'élection présidentielle sénégalaise de 2019, la onzième depuis l'indépendance du pays, doit permettre d'élire le président de la République du Sénégal. Son premier tour est prévu le dimanche 24 février 2019. Le président élu le sera à nouveau pour une durée de cinq ans, contre sept précédemment.

Sommaire

ContexteModifier

Les élections législatives de 2017 ont été favorables à la majorité. La coalition gouvernementale Unis par l'espoir (Benno Bokk Yakaar, BBY) obtient près de la moitié des voix (49,5 %) et 125 des 165 sièges. Un an plus tôt, le référendum constitutionnel avait été approuvé à 62,5 %.

Mode de scrutinModifier

Le président de la République du Sénégal est élu pour un mandat de cinq ans au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. À la suite du référendum constitutionnel de 2016, la durée du mandat a été réduite de sept à cinq ans. Cette durée avait déjà été en vigueur avant 1993 et pour le scrutin de 2007.

CandidatsModifier

Annonces des candidatures et début de la campagneModifier

87 candidats potentiels se sont inscrits auprès du Ministère de l'Intérieur en vue de recueillir les parrainages nécessaires à la candidature[1].

Le dépôt des parrainages pouvait être effectué jusqu'au 26 décembre 2018. Selon Le Quotidien, seule une vingtaine de candidats maintiennent leurs candidatures. La caution fixée à 30 millions de franc CFA et la nécessité d'obtenir un parrainage auraient dissuadé plusieurs candidats. La liste des candidatures validées par le conseil constitutionnel devait être rendue publique le 12 janvier 2019[2].

Validations des candidaturesModifier

Le 14 janvier 2019, le Conseil constitutionnel annonce une liste provisoire de cinq candidatures : Madické Niang, Issa Sall, Macky Sall, Idrissa Seck et Ousmane Sonko[3]. La liste provisoire est validée le 20 janvier[4].

Ainsi, le scrutin présente une figure inédite au Sénégal de par le faible de nombre de candidats (5 contre 14 en 2012 et 15 en 2007) et par l'absence des partis historiques puisque le Parti socialiste sénégalais et l’Alliance des forces de progrès soutiennent le président sortant Macky Sall, et que le Parti démocratique sénégalais (PDS) n'a pu faire valider par le Conseil constitutionnel la candidature de Karim Wade. Si trois des candidats sont des anciens ministres et Premiers ministres du libéral Abdoulaye Wade (Niang, Macky Sall et Seck), les deux autres candidats représentent des courants jusqu'alors absents des élections présidentielles, l'un (PASTEF) versant vers le nationalisme, l'autre (PUR) assumant son appartenance à une confrérie religieuse[5].

SondagesModifier

Selon un sondage publié le 3 décembre 2018 par l'agence Statinfo basée à Dakar[6], le président sortant Macky Sall bénéficierait au premier tour de 45,9 % d'intentions de vote contre 15,1 % pour Karim Wade, 14,8 % pour Ousmane Sonko et 8,4 % pour Idrissa Seck.

CampagneModifier

Le 7 février, Abdoulaye Wade revient au Sénégal pour appeler à boycotter l'élection présidentielle, sans recevoir beaucoup de soutien[7].

Le 8 février, l'ancien maire socialiste de Dakar, Khalifa Sall, incarcéré depuis mars 2017, et empêché d'être candidat par le Conseil constitutionnel, appelle à voter pour Idrissa Seck[8], en renforçant ce dernier dans le rôle de principal opposant au président sortant[9].

Le 11 février, à Tambacounda, des affrontements entre partisans de la majorité présidentielle et militants du Parti de l'unité et du rassemblement (PUR) font deux morts[9].

RésultatsModifier

Le premier tour est prévu le dimanche 24 février 2019[10].

Résultats de la présidentielle sénégalaise de 2019
Candidats Partis Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Madické Niang Néant[n 1]
Issa Sall PUR
Macky Sall APR
Idrissa Seck Rewmi
Ousmane Sonko PASTEF
Votes valides
Votes blancs et nuls
Total 100 100
Abstention
Inscrits / participation

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Issu du Parti démocratique sénégalais, sa candidature n'est pas reconnue par le parti

RéférencesModifier

  1. Papa Demba Ndiaye, « Présidentielle de 2019 : 87 ! Une si longue liste de candidats », sur viberadio.sn, (consulté le 26 décembre 2018).
  2. « Présidentielle 2019: 20 candidats enregistrés », sur rewmi.com, (consulté le 26 décembre 2018).
  3. « Présidentielle au Sénégal : une élection sans Khalifa Sall ni Karim Wade », sur lemonde.fr, (consulté le 20 janvier 2019).
  4. Pape Demba, « URGENT – Présidentielle 2019 : Le Conseil constitutionnel confirme la liste provisoire », sur metrodakar.net, (consulté le 20 janvier 2019).
  5. Salma Niasse Ba, « Présidentielle au Sénégal : une nouvelle configuration politique se dessine », Le Monde Afrique,‎ (lire en ligne, consulté le 3 février 2019).
  6. Salif Sakhanokho, « Présidentielle 2019: Macky Sall contraint au second tour par Karim et Sonko - les détails du sondage », sur PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité) (consulté le 25 décembre 2018).
  7. « Sénégal : à son retour, l’ex-président Wade martèle son appel au boycott du scrutin », Le Monde et AFP,
  8. « Au Sénégal, un ralliement qui pourrait bouleverser la présidentielle du 24 février », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 9 février 2019).
  9. a et b « Sénégal : Macky Sall vers un coup K.O. ? », sur Le Point Afrique (consulté le 21 février 2019)
  10. Khadim Fall, « Officiel : L’élection présidentielle du Sénégal fixée au dimanche 24 février 2019 », sur teranganews.sn (consulté le 21 août 2018).