Parti socialiste sénégalais

parti politique

Le Parti socialiste sénégalais (PSS) est un ancien parti politique sénégalais.

HistoireModifier

Le PSS est fondé par Amadou Lamine-Guèye en 1934, à la suite d'une scission avec la SFIO, ou dès 1929 selon d'autres sources[1].

Le premier congrès se réunit le , et le second le de la même année.

En 1936 le PSS rejoint le Front populaire. Avant les élections le PSS crée ses propres milices afin d'assurer la sécurité lors de ses meetings.

En 1937 une liste commune à la SFIO et au PSS remporte les élections municipales à Saint-Louis. Maître Vidal devient maire.

Lors du congrès des 4- le PSS décide fusionner avec la SFIO. À la suite de cette décision, un congrès de la nouvelle fédération de la SFIO se réunit à Thiès les 11 et .

OrganisationModifier

Guèye était le président du parti. Le maire de Dakar, Armand-Pierre Angrand, en était le Secrétaire général. Maître Vidal, Charles Graziani et Amadou Assane Ndoye étaient les vice-présidents.

Le périodique du parti s'intitulait Clartés.

NotesModifier

  1. Gerti Hesseling, Histoire politique du Sénégal : institutions, droit et société, Karthala, 2000, p. 144

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (fr) Nicole Bernard-Duquenet, Le Sénégal et le Front populaire, Paris, L'Harmattan, 1985
  • (fr) Gerti Hesseling, Histoire politique du Sénégal : institutions, droit et société (traduction Catherine Miginiac), Karthala, 2000, p. 144 (ISBN 2865371182)
  • (fr) Yves Person, « Le Front populaire au Senegal ( - ) », Le Mouvement social, n° 107, avril-, p. 77-101
  • (fr) François Zuccarelli, La vie politique sénégalaise (1789-1940), Paris, CHEAM, 1988