Famille de Windisch-Graetz

famille de la haute noblesse autrichienne
(Redirigé depuis Windisch-Graetz)

La famille de Windisch-Graetz ou Windischgraetz, ou encore Windischgrätz est une famille de la haute noblesse autrichienne, originaire de Styrie et de Bohême.

Armoiries des princes de Windisch-Graetz

HistoriqueModifier

La famille est mentionnée la première fois par écrit en 1220 et prend ses racines du village de Windischgraz (ou Windischgraetz) littéralement petit château des Wendes, aujourd'hui en Slovénie.

 
Façade du château de Tachau

La famille obtient le titre de seigneur en Bohême à partir de 1574 et possède de nombreux domaines et villages. Elle s'installe ensuite à Tachau et possède entre autres les domaines de Kladrau, Steken et Mladejowitz. Le comte d'Empire Joseph-Nicolas de Windischgrätz, baron de Waldstein et de Thal, achète en 1781 la seigneurie de Tachau et construit le château actuel en style néoclassique en 1787. Son fils Alfred Ier de Windischgrätz en hérite et devient maréchal. Il fait construire en style néoromantique le château d'Heiligen (aujourd'hui Světce) dans un village à côté, sans jamais le terminer. Il n'en reste aujourd'hui que le manège. Alfred de Windischgrätz est élevé au titre de prince du Saint-Empire (Fürst) en 1804. Il mène des campagnes[1] contre Napoléon à partir de 1805 et devient l'un des hommes d'armée des plus prestigieux de cette époque.

GénéalogieModifier

  • Leopold Carl Joseph of Windish-Graetz, époux de Maria Antonia Josepha of Khevenhüller.
    • Joseph Nicolas de Windischgrätz (1744-1802), chambellan de Marie-Thérèse d'Autriche (1717-1780), écrivain et correspondant de Nicolas de Condorcet. Épouse Léopoldine d'Arenberg, princesse et duchesse d'Arenberg (1751-1812).
      • Alfred Ier de Windischgrätz (Bruxelles, 1787 - Vienne, 1862), maréchal. Épouse Maria Eleonore zu Schwarzenberg (1796-1848).
        • Alfred II de Windischrätz (1819-1876), général. Il épouse Edwige de Lobkowicz.
          • Alfred III de Windischgrätz (1851-1927), homme d'État et archéologue ; épouse en 1877 la princesse Gabrielle von Auersperg, dont quatre enfants.
        • Ludwig zu Windisch-Graetz (1830-1904). Épouse Valérie Dessewffy de Czernek, comtesse de Czernek et Tarkeö (1843-1912).
          • Louis de Windisch-Graetz (Cracovie, 20 octobre 1882 - Vienne, 3 février 1968), homme politique et ministre de l'Alimentation publique de l'Empire austro-hongrois. Il épouse Mária Széchényi (1887-1972) en 1907.
            • Ludwig Aladár zu Windisch-Graetz (1908-1990). Épouse Christine Ebert (1905-1987) en 1936.
              • Ludwig Anton, Fürst zu Windisch-Graetz (° 1942).
      • Weriand Alois von Windisch-Graetz (1790–1867). Épouse Eléonore de Lobkowicz (1795–1876).
        • Hugo von Windisch-Graetz (1823–1904)
        • Ernest de Windisch-Graetz (1827-1918), époux de Camille zu Oettingen-Oettingen (1845-1888).
          • Ernest de Windisch-Graetz, peintre (mort le 23 décembre 1952).
          • Othon de Windischgrätz (1873-1952), premier époux de l'archiduchesse Élisabeth-Marie d'Autriche. Ils divorcent en février 1948.
            • Ernest de Windisch-Graetz (Ernst Weriand Maria Otto Antonius Expeditus Anselmus), 1905-1952, épouse : 1) Ellen Skinner (1906-1982), divorce en 1938, mariage annulé en 1940, dont deux enfants ; 2) Baronne Eva von Isbary (1921-), dont deux autres enfants.
              • Otto Ernst Wilhelm de Windisch-Graetz (1928), dont postérité.
              • Stephanie Maria Magdalena de Windisch-Graetz (1933), dont postérité.
              • Eleonore Aloysia Elisabeth Maria de Windisch-Graetz (1947), dont postérité.
              • Elisabeth Maria Eva Margarita Prinzessin de Windisch-Graetz (1951), dont postérité.
            • Rodolphe de Windisch-Graetz (Rudolpf Johann Maria Otto Joseph Andrej), 1907-1939, sans postérité.
            • Stéphanie Eleonore Maria Elisabeth Kamilla Philomena Veronika de Windisch-Graetz, 1909-2005, épouse : 1) Comte Pierre d'Alcantara de Querrieu (1907-1944), résistant en Belgique, il meurt au camp de concentration de Sachsenhausen, dont un fils ; 2) Carl Axel Björklund (1906-1986), dont un fils.
            • Franz Joseph Maria Otto Antonius Ignatius Oktavanius de Windisch-Graetz (1904-1981), épouse Ghislaine d’Arschot Schoonhoven (1912-1997).
              • Guillaume Franz Josef Maria de Windisch-Graetz ( et décédé à Vienne au début des années 2010).
              • Stéphanie de Windisch-Graetz (1939-2019) x (1967) Dermot Blundell-Hollinshead-Blundell (1935-2009). Divorce en 1973.
                • Henry Blundell-Hollinshead-Blundell, né en 1967, marié en 2000 à Lisa Abadjian (née en 1966).
                  • Eléonore Blundell-Hollinshead-Blundell, née en 2002.
                  • Bryan Blundell-Hollinshead-Blundell, né en 2005.
                • Alexander Otto de Windisch-Graetz, né Blundell-Hollinshead-Blundell[2], à Vienne (Autriche) le . En 2003, il épouse à Vienne, Autriche, le Anne Charlotte Le Sellier de Chezelles (° 23 septembre 1970).
                • Elisabeth-Marie Hermine Stéphanie Ghislaine de Windisch-Graetz, née à Uccle le .
                  • Otto Charles Franz-Joseph Marie de Windisch-Graetz, né à Uccle le .
                  • Hermine de Windisch-Graetz, née en 2011.

BibliographieModifier

  • La famille de Windisch-Graetz [généalogie], Monarchie-noblesse.net, en ligne.


Notes et référencesModifier

  1. Troisième, cinquième et sixième guerres de coalition.
  2. En 2011 Alexander - et ses enfants - abandonne le nom de son père et prend celui de sa mère : voir arrêté royal du 19 août 2011, Moniteur belge, 15 septembre 2011, p. 59916.