Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lipp (homonymie).
Wilma Lipp
Wilma Lipp (1925–2019) 1950 OeNB 659846 A.png
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Tessiture
Soprano léger (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fach
Soprano léger (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Maître
Distinctions
Médaille d’or pour services rendus à la ville de Vienne (d)
KammersängerVoir et modifier les données sur Wikidata

Wilma Lipp née le à Vienne et morte le à Inning am Ammersee[1], est une chanteuse d'opéra autrichienne (soprano).

Sommaire

BiographieModifier

Wilma Lipp, née dans le quartier de Döbling, à Vienne, est la fille d'un architecte de Hietzing, autre quartier de Vienne. Dès l'âge de 11 ans, elle reçoit des leçons de chant, d'abord avec Friedl Sindl et Paola Novikova, plus tard, entre autres, avec Toti Dal Monte à Milan et Anna Bahr-Mildenburg à l'Académie de Musique de Vienne. En 1943, à l'âge de 17 ans, elle fait ses débuts à Vienne dans le rôle de Rosine du Il barbiere di Siviglia (Rossini), dans une représentation en plein air sur la Heldenplatz. La même année, elle chante l'air de Gilda du Rigoletto de Verdi au Konzerthaus de Vienne.

En 1945, elle est engagée par l'Opéra national de Vienne comme élève et plus tard dans les chœurs. Son premier rôle est Kate Pinkerton dans Madame Butterfly de Puccini. On l'entend dans La Fiancée vendue de Smetana, Hänsel und Gretel), Les Noces de Figaro (Barbarina), Rigoletto (la Comtesse Ceprano), et Capriccio (la chanteuse italienne). Elle chante ensuite Adele dans l'opérette Die Fledermaus, rôle qu'elle interprétera avec succès pendant plus de vingt ans.

Sa prise de rôle de la Reine de la Nuit dans l'opéra de Mozart La Flûte enchantée, un de ses rôles légendaires, a lieu le 13 janvier 1948, sous la direction de Josef Krips. Jusqu'en 1956, elle l'interprétera 131 fois au Staatsoper. Josef Krips dirige de nombreux concerts de Wilma Lipp et est parfois même son pianiste en récital, comme celui de 1964 au Musikverein de Vienne.

En 1953, elle est nommée à 28 ans la plus jeune chanteuse de l'histoire de l'Opéra d'État de Vienne. À la réouverture de cet opéra, en 1955, elle chante encore Konstanze, la Reine de la Nuit, Oscar et Musetta. Elle marque de son talent et de sa technique les rôles de Marguerite (Faust), Antonia (Les Contes d'Hoffmann), Nedda (Pagliacci), qu'elle chante aussi au Metropolitan Opera de New York, et Eva (Die Meistersinger von Nürnberg). Spécialiste de Mozart, elle brille dans des rôles plus dramatiques comme Pamina (La Flûte enchantée), la Contesse Almaviva (Le nozze di Figaro) et Donna Elvira (Don Giovanni), y compris, en 1961, au Festival de Salzbourg.

À la réouverture du Theater an der Wien, en 1962, Wilma Lipp laisse la Reine de la nuit pour Pamina dans l'opéra de Mozart, aux côtés de Nicolai Gedda (Tamino), sous la direction de Herbert von Karajan.

À l'opéra de Vienne, elle apparaît environ 1200 fois sur scène. En outre, elle se consacre aussi au concert, ainsi que dans la musique sacrée. Elle chante régulièrement au Musikverein de Vienne et dans des tournées en Amérique du Nord et du Sud.

En 1948, elle chante pour la première fois au Festival de Salzbourg Konstanze dans Die Entführung aus dem Serail de Mozart,sous la direction de Josef Krips. Elle apparaît ensuite à la Scala de Milan en 1950 (la Reine de la nuit et Konstanze), à l'Opéra de Paris, au Bayerische Staatsoper à Munich, au Deutsche Oper Berlin, au Royal Opera House Covent Garden (1950 et 1951), au festival de Salzbourg, au festival de Bayreuth (1951, l'oiseau de la forêt dans Siegfried), au festival de Bregenz (Annina dans Une nuit à Venise, et au festival d'Édimbourg (Konstanze).

En 1950, elle chante Konstanze dans le premier enregistrement complet de l'opéra sous la direction de Josef Krips. Elle est engagée par de nombreuses maisons d'opéra et interprète Violetta dans La Traviata de Verdi ou le rôle-titre dans Manon de Jules Massenet.

En 1964, Wilma Lipp fait ses débuts à San Francisco dans les rôles de Sophie (Rosenkavalier), Alice Ford (Falstaff), Nedda et Micaela. Elle se produit aussi à Bruxelles, Paris, Buenos Aires et Zurich, où elle revient à l’opérette (Lisa dans Le pays du sourire et Anna Elisa dans Paganini, de Franz Lehár.

Au début des années 1970, elle commence à se retirer lentement de la scène. Au cours des dernières années, on la voit à l'Opéra national et au Volksoper de Vienne, au Festival de Bregenz, à l'Opéra de Zurich et au festival de Salzbourg. Avec le rôle de Marianne, la duègne de Sophie (Der Rosenkavalier), elle fait ses adieux sur scène après presque quarante ans d'activité, le 5 juin 1981 et au Festival de Salzbourg. En 1982, elle est faite membre honoraire de l'Opéra d'État de Vienne. Dans les années 1983/1984, on la revoit au Festival de Salzbourg (Marianne) Leitmetzerin et même, en 1986, au Teatro Regio (Turin).

EnseignementModifier

Wilma Lipp enseigne en tant que professeur de chant pendant 18 ans au Mozarteum de Salzbourg. Parmi ses élèves, on compte Kathleen Cassello, Birgid Steinberger, Ingrid Habermann, Eva Lind et Iride Martinez. Ces chanteuses ont particulièrement brillé dans les « rôles Lipp ». En 1998, elle est admise à l'éméritat.

FilmographieModifier

  • Unsterblicher Mozart – Wilma Lipp y chante Die Entführung aus dem Serail, Don Giovanni et Nozze di Figaro
  • Das Dreimäderlhaus. Wilma Lipp y chante l' Ave Maria de Schubert
  • Der Kardinal – Wilma Lipp y joue le rôle d'une catholique au temps du nazisme
  • Der Rosenkavalier – Festival de Salzbourg 1982, direction et mise en scène : Herbert von Karajan
  • Wochenschau – Film daprès-guerre, Wilma Lipp chante Frühlingsstimmenwalzer (Voix du printemps) lors de la visite de John F. Kennedy
  • Karussell 1967 – Show télévisé. Wilma Lipp chante des airs d'opérettes
  • The Salzburg festival – Film de Tony Palmer. Wilma Lipp y est interviewée
  • Zeitzeugen - Wege zur Zweiten Republik - Documentaire de l'ORF
  • 50 Jahre Wiedereröffnung Wiener Staatsoper - Wilma Lipp, Elisabeth Schwarzkopf et Sena Jurinac sont les invitées d'honneur du gala du 50e anniversaire de la réouverture de l'opéra de Vienne (2005)

EnregistrementsModifier

Œuvres Distribution Direction musicale Année
Joseph Marx, Lieder Lipp, Dermota, Seefried, Auger Joseph Marx 1952
Capriccio, Strauss Lipp (La chanteuse italienne), Lisa della Casa, Schöffler, Dermota Karl Böhm 1953
Die Entführung aus dem Serail, Mozart Lipp (Konstanze), Ludwig, Loose, Klein, Koreh Krips 1950
Falstaff Verdi Lipp (Nanetta), Fischer, Holm, Cunitz Solti 1954
Falstaff, Verdi Lipp (Alice Ford), Fischer-Dieskau Mario Rossi 1966
La fille du régiment, Donizetti Lipp (Marie), Friedrich, Litz Schüchter 1952
Die Entführung aus dem Serail, Mozart Lipp (Konstanze), Wunderlich, Steffek Hollreiser 1962
Die Zauberflöte, Mozart Seefried, Ludwig, Greindl, Lipp (La reine de la nuit), Schmitt-Walter, Oravez Furtwängler 1949
Die Zauberflöte, Mozart Seefried, Dermota, Greindl, Lipp (La reine de la nuit), Kunz, Oravez Furtwängler 1951
L'elisir d'amore, Donizetti Lipp (Adina), Dermota Krips 1953
Die Zauberflöte, Mozart Seefried, Dermota, Weber, Lipp, Kunz, Loose Karajan 1950
Die Zauberflöte, Mozart Güden, Simoneau, Böhme, Lipp, Berry, Loose Böhm 1955
Die Zauberflöte, Mozart Stich-Randall, Schock, Lipp Keilberth 1953
Die Zauberflöte, Mozart (extraits) Lipp (Pamina), Schock, Frick, Kunz Schüchter 1963
Don Giovanni Mozart Waechter, Grümmer, Lipp (Elvira), Scovotti, Evans Schmidt-Isserstedt 1963
Requiem (Mozart) Lipp, Höngen, Dickie, Weber Horenstein 1956
Idomeneo, Mozart Lipp (Ilia), Grümmer, Lewis, Kmentt Schmidt-Isserstedt 1964
Le nozze di Figaro, Mozart Lipp (Comtesse Almaviva), Popp, Kerns, Siepi Stein 1973
Faust Gounod Lipp (Marguerite), Kmentt, Ghiaurov, Sereni, Höngen Prêtre 1961
Requiem (Mozart) Lipp, Rössel-Majdan, Dermota, Berry Karajan 1963
Messe en ut mineur, Mozart Lipp, Ludwig, Dickie, Berry Grossmann 1950
Passion selon saint Matthieu, Bach Lipp, Ludwig, Wunderlich, Berry Böhm 1961
Neuvième symphonie, Beethoven Lipp, Boese, Wunderlich, Crass Klemperer 1961
Neuvième symphonie, Beethoven Lipp, Dickie, Höffgen, Frick Schuricht 1956
Neuvième symphonie, Beethoven Lipp, Patzak, Höngen, Weber Horenstein 1950
Ein deutsches Requiem Brahms Lipp, Waechter Klemperer 1956
Faust (Gounod) Gounod Lipp (Marguerite), Kmentt, Uhde, Waechter, Höngen Prêtre 1963
Ein deutsches Requiem Brahms Lipp, Crass Sawallisch 1965
Les contes d'Hoffmann, Offenbach Lipp (Olympia), Schock, Mödl, Trötschel Szenkár 1953
La Bohème, Puccini Eipperle, Lipp (Musetta), Terkal, Poell Krauss 1952
La Bohème, Puccini Lipp (Mimi), Anton Dermota Krips 1965
Orfeo ed Euridice, Gluck Lipp (Euridice), Ludwig, Schädle Krips 1965
Fra Diavolo, Auber Lipp (Zerline), Schock, Pease, Zollenkopf Schüchter 1954
Martha, Flotow Lipp (Lady Harriet), Kmentt, Plümacher Schüchter 1951
Pagliacci, Leoncavallo Lipp (Nedda), Hopf, Pease, Braun Sawallisch 1954
Die Fledermaus, Strauß Güden, Lipp (Adele), Dermota, Patzak Krauss 1950
Die lustigen Weiber von Windsor, Nicolai Lipp (Frau Fluth), Rössl-Majdan, Nissen, Schädle, Terkal Schüchter 1953
Die Fledermaus Strauß Scheyrer, Lipp (Adele), Terkal Otto Ackermann 1959
Die Fledermaus, Strauß Lipp (Rosalinde), Holm, Schock Stolz 1966
Wiener Blut, Strauß Güden, Lipp (Pepi), Gruber, Schock Stolz 1967
Der Vogelhändler, Zeller (Querschnitt) Zadek, Lipp (Christl), Patzak Paulik 1955
Ein Walzertraum, O. Straus (Extraits) Schock, Lipp (Franzi) Stolz 1967
Výleti pánĕ Broučkovy, Janáček Wunderlich, Fehenberger, Lipp Keilberth 1959
Der Bettelstudent, Millöcker Lipp (Laura), Rethy, Anday, Christ, Waechter Paulik 1951
Die lustige Witwe, Lehár Lipp (Hanna), Grundén, Mottl Paulik 1958
Der Bettelstudent, Millöcker Lipp (Laura), Schädle, Töpper, Terkal, Böhme Schmidt-Boelke 1956
Siegfried, Wagner Aldenhoff, Varnay, Lipp (Waldvogel) Karajan 1950
Fidelio, Beethoven Nilsson, Vickers, Lipp (Marzelline), Unger Karajan 1960
Fidelio, Beethoven Nordmo Løvberg, Lipp (Marzelline), Dickie Karajan 1961
Faust, Gounod Lipp (Marguerite), Domingo, Siepi, Sereni Märzendorfer 1968
Der Rosenkavalier (Extraits), Strauss Rysanek, Lipp (Sophie), Seefried, Wunderlich André Cluytens 1966
Der Rosenkavalier, Strauss Tomowa-Sintow, Baltsa, Perry, Lipp (Leitmetzerin) Karajan 1984
Der Rosenkavalier, Strauss Leonie Rysanek, Irmgard Seefried, Lipp (Sophie) Cluytens 1966
Gianni Schicchi, Puccini Fischer-Dieskau, Lipp (Nella) Erede 1975

DistinctionsModifier

  • 1966 : Médaille Nicolai de l'Orchestre philharmonique de Vienne
  • 1977 : Médaille d'or de la Ville de Vienne
  • 1982 : Membre honoraire de l'Opéra national de Vienne
  • 2004 : Médaille d'or pour services rendus au Land de Vienne

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier