Paganini (opérette)

opérette de Franz Lehár

Paganini est une opérette en trois actes de Franz Lehár, sur un livret allemand de Paul Knepler et de Béla Jenbach.

Lehár composa cette œuvre pour le ténor autrichien en vue Richard Tauber, mais ce dernier joua le rôle-titre avec Vera Schwarz (en) dans le rôle de la princesse à Berlin le , plutôt qu'à la première, qui avait eu lieu au théâtre Johann Strauss de Vienne le avec Carl Clewing (de) dans le rôle-titre. Le contrat qui liait Tauber au Staatsoper Unter den Linden l'avait obligé à être à Stockholm à la date de la première de Vienne. L'opérette avait été reçu si froidement à Vienne que l'imprésario de Berlin, Heinz Saltenberg, hésita à la monter au Deutsches Künstlertheater (de) sans garantie contre les pertes. Quoi qu'il en soit, Tauber et Schwarz en firent un énorme succès à Berlin, où l'œuvre fut jouée trois mois. C'était la première opérette que Lehár composa exprès pour Tauber, qui avait connu un grand succès dans les opérettes Amour tzigane (de) (en 1920) et Frasquita (en 1923) du compositeur.

Rôles modifier

Rôle Voix Distribution à la première,
le
(chef d'orchestre : Franz Lehár)[1]
Niccolò Paganini, le violoniste ténor Carl Clewing
Maria-Anna Élisa, princesse de Lucques et de Piombino, sœur de Napoléon soprano Emmi Kosáry
Le prince Félix Baciocchi, son mari baryton Peter Hœnselers
Bella Giretti, danseuse en relation amoureuse avec le prince soprano Gisela Kolbe
Giacomo Pimpinelli, chambellan de la princesse ténor Fritz Imhoff
Le comte Hédouville, général ténor Felix Dombrowski
Bartucci, imprésario de Paganini bass Max Brod
La comtesse De Laplace, dame de la cour contralto
Corallina soprano
Courtisans, soldats, paysans, serviteurs, etc. (chœur)

Synopsis modifier

Située à Lucques, l'histoire est celle de la liaison amoureuse entre Niccolò Paganini, le violoniste au charme irrésistible, et Élisa Bonaparte, sœur cadette de Napoléon amoureuse des arts et du théâtre.

Airs principaux modifier

  • Schönes Italien (Paganini)
  • Liebe, du Himmel auf Erden (Maria-Anna Élisa)
  • Mit den Frau'n auf Du und Du (Bella Giretti – Pimpinelli)
  • Niemand liebt dich so wie ich (Maria-Anna Élisa – Paganini)
  • Einmal möcht' ich was Närrisches tun (Bella Giretti – Pimpinelli)
  • Gern hab ich die Fraun geküsst (Paganini)
  • Deinen süssen Rosenmund (Paganini)
  • Wo meine Wiege stand, ich weiss es nicht (Maria-Anna Élisa)

Enregistrements modifier

Références modifier

Liens externes modifier