Wiener Blut

Wiener Blut
Œuvres de Johann Strauss II
Sang viennois
Image illustrative de l’article Wiener Blut
Première page de la partition

Genre Musique classique, musique symphonique, valse romantique
Musique Johann Strauss II (fils)
Effectif Orchestre symphonique
Durée approximative 11:43
Dates de composition 1873 en musique classique
Dédicataire Mariage de la princesse-archiduchesse Gisèle d'Autriche et du prince Léopold de Bavière
Commanditaire Maison de Habsbourg-Lorraine de l'Empire d'Autriche-Hongrie
Création
Orchestre philharmonique de Vienne de Johann Strauss II, dans salle de concert Musikverein de Vienne, pour le mariage de la princesse-archiduchesse Gisèle d'Autriche et du prince Léopold de Bavière
Interprètes

Wiener Blut op. 354 ou (Sang viennois, aussi traduit par Esprit viennois, en français) de Johann Strauss II (fils) (1825-1899) est une célèbre valse romantique viennoise pour orchestre symphonique, composée en 1873 pour un mariage princier de la maison de Habsbourg de l'Empire d'Autriche-Hongrie. Elle donne son nom à l'opérette Sang viennois en trois actes, créée à Vienne en 1899, et fait partie de ses œuvres les plus célèbres, avec entre autres Le Beau Danube bleu de 1866, régulièrement jouées entre autres au concert du nouvel an à Vienne[1].

HistoireModifier

 
La princesse-archiduchesse Gisèle d'Autriche et le prince Léopold de Bavière en 1872

Johann Strauss (fils) surpasse avec le temps la notoriété de son père Johann Strauss (père) (deux des compositeurs les plus célèbres de l'histoire de la musique classique) en particulier avec Le Beau Danube bleu de 1866. Ayant succédé à son père à la place de directeur (k.k. Hofballmusikdirektor) de la musique de bal de la cour de l'Empire d'Autriche-Hongrie du Saint-Empire romain germanique, Johann Strauss (fils) compose à l'âge de 48 ans, cette valse heureuse, enthousiaste, grandiose, triomphante, et monumentale de conte merveilleux (une des plus célèbres de son important répertoire) pour décrire musicalement la joie de vivre des Viennois et de la cour de Vienne, pour le mariage au palais de Hofburg, de la princesse-archiduchesse Gisèle d'Autriche (seconde fille de l’empereur François-Joseph Ier et de l'impératrice Sissi) avec le prince Léopold de Bavière. Elle est créée le par l'Orchestre philharmonique de Vienne, dirigé par lui-même, à la première, dans la célèbre salle de concert Musikverein de Vienne (actuelle salle de concert du nouvel an à Vienne) et contribue à concrétiser sa célébrité dans le monde.

Elle donne son nom vingt-six ans plus tard à l'opérette Wiener Blut en trois actes, livret de Victor Léon et Leo Stein, incorporant des compositions antérieures de Johann Strauss arrangées par Adolf Müller junior, créée le au théâtre Carltheater de Vienne (quatre mois après la disparition du compositeur).

PostéritéModifier

La pièce est jouée lors du célèbre concert du nouvel an à Vienne : en 1941 et 1951 (Clement Kraus) ; 1955, 1958, 1960 et 1971 (Willi Boskovsky) ; 1980 et 1984 (Lorin Maazel) ; 1990 (Zubin Mehta) ; 2002 (Seiji Ozawa).

Au cinémaModifier

Fichier audio
Wiener Blut
Des difficultés à utiliser ces médias ?

Reprise et adaptationModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier