Ouvrir le menu principal
Willy Gianinazzi
Willy Gianinazzi.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Directeur de thèse

Willy Gianinazzi est un historien français né à Lausanne (Suisse) en 1953.

Sommaire

BiographieModifier

Après avoir été employé de banque à Lugano, il a fait des études à l’université expérimentale de Vincennes grâce à son statut de travailleur non bachelier. Il vit en France depuis 1975. Docteur en histoire, ses travaux ont porté sur l’histoire du radicalisme en Suisse italienne, et sur l’histoire intellectuelle et sociale du syndicalisme révolutionnaire en Italie et en France. Il a proposé une interprétation des théories du mythe et de la violence dans la pensée de Georges Sorel[1]. Déjà chercheur associé à l’IMEC pour le fonds concerné, il est le biographe du philosophe André Gorz.

Il a été secrétaire d’édition à l’EHESS de 1992 à 2014. Dans sa jeunesse militant de mouvements tiers-mondiste, antimilitariste et autonome (pour la création d'un centre social autogéré) en Suisse, il a été membre des Verts à Antony de 1989 à 1996.

Il est membre de la rédaction de Mil neuf cent : Revue d'histoire intellectuelle depuis 1984 et d’EcoRev' : Revue critique d'écologie politique depuis 2016.

NotesModifier

  1. Voir W. Gianinazzi, Naissance du mythe moderne, Ed. de la MSH, 2006 ; Id., "Sorel, Georges, 1847-1922", in Michela Marzano (ed.), Dictionnaire de la violence, Puf, 2011, p. 1214-1218.

BibliographieModifier

  • André Gorz. Une vie, La Découverte, 2016, 2019.
  • André Gorz, Le fil rouge de l’écologie. Entretiens inédits en français (W. Gianinazzi, ed.), Ed. de l’EHESS, 2015.
  • Naissance du mythe moderne. Georges Sorel et la crise de la pensée savante (1989-1914), Ed. de la Maison des sciences de l’homme, 2006.
  • Intellettuali in bilico. ‘Pagine libere’ e i sindacalisti rivoluzionari prima del fascismo, Milan, Unicopli, 1996.
  • L’itinerario di Enrico Leone. Liberismo e sindacalismo nel movimento operaio italiano, Milan, Franco Angeli, 1989.
  • Speranze, delusioni e ruolo storico dell'estrema sinistra radicale ticinese (1893-1908), Bellinzona, Archivio Storico Ticinese, 1983.

Liens externesModifier