Ouvrir le menu principal

Welcome (film)

film de Philippe Lioret sorti en 2010
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Welcome.
Welcome
Réalisation Philippe Lioret
Scénario Philippe Lioret
Emmanuel Courcol
Olivier Adam
Acteurs principaux
Sociétés de production Nord-Ouest Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Film dramatique
Durée 110 min
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Welcome est un film français réalisé par Philippe Lioret et sorti le .

SynopsisModifier

À Calais, Bilal, jeune migrant kurde sans-papier, originaire d'Irak, a le projet d'aller en Angleterre pour retrouver sa petite amie, Mîna, et devenir footballeur professionnel, si possible dans son équipe favorite : Manchester United. Il fait donc appel à un passeur et embarque à bord d'un poids lourd avec d'autres migrants, mais ils sont repérés et arrêtés par la police car Bilal n'a pas réussi à retenir son souffle assez longtemps pour ne pas se faire détecter par leur appareil. Bilal décide alors de prendre des cours de natation pour traverser la Manche à la nage. Il se rend à la piscine municipale, où il rencontre Simon, un ancien champion de France de natation, devenu maître-nageur. Celui-ci traverse une période difficile de sa vie : il est sur le point d'officialiser son divorce avec Marion, qui œuvre par ailleurs dans une association d'aide aux sans-papiers.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

Naissance du projetModifier

Souhaitant faire un film sur les immigrés bloqués à Calais dans l'espoir d'entrer au Royaume-Uni, Philippe Lioret élabore avec Emmanuel Courcol et Olivier Adam un scénario en rencontrant les associations et les réfugiés du Calaisis[1].

Budget et recettesModifier

Il a été aidé par le CRRAV (Centre Régional de Ressources Audiovisuelles) à hauteur de 1 750 000 euros sur un budget de 9,5 millions d’euros[2].

Au 26 janvier 2010, le film cumula 1 205 065 entrées[3].

Choix des acteursModifier

  • Un certain nombre d'acteurs sont des non professionnels[1], et notamment Firat Ayverdi (en) et Derya Ayverdi, qui interprètent le jeune couple séparé qui cherche à se rejoindre, et qui sont frère et sœur dans la vie.
  • Le coscénariste Emmanuel Courcol interprète un petit rôle : celui du directeur du supermarché qui exige le départ des deux immigrés.

RéceptionModifier

Accueil critiqueModifier

Box-office en FranceModifier

Semaine du France[4]
Place Entrées Cumul
11 mars au 17 mars 2 274 730 274 730
18 mars au 24 mars 3 319 084 593 814
25 mars au 31 mars 6 185 073 778 887

Réaction et polémiqueModifier

À la suite de la sortie du film Welcome de Philippe Lioret, le député Daniel Goldberg a déposé une proposition de loi visant à dépénaliser le délit de solidarité, très médiatisée, débattue mais rejetée à l'Assemblée nationale le [5]. Une autre proposition de loi a été déposée par le groupe communiste du Sénat, mais non discutée. Une proposition de loi devrait être déposée fin 2018 pour réduire ou supprimer la répression de l'aide à l'entrée et au séjour irréguliers des étrangers.

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

AnalyseModifier

Le film porte un regard humain sur la condition des migrants sans papiers dans la France de 2008, de l'aide que peuvent leur apporter des Français sensibles à leur détresse, et dont certains pratiquent la désobéissance civile malgré les conséquences judiciaires auxquelles ils s'exposent sous le gouvernement de l'époque.

DiversModifier

Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (janvier 2016).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Le film commence sans générique. Ce n'est qu'à la fin que le titre Welcome apparaît avec la liste des acteurs.
  • Le titre du film apparaît indirectement dans le film, sous la forme du paillasson du voisin du personnage principal, sur lequel on peut lire ironiquement « Welcome », alors que ce personnage est xénophobe, lâche et médisant.
  • Le jeune Kurde, Bilal, est surnommé « Bazda », qui signifie « coureur », en raison des qualités athlétiques d'endurance de ce « footeux » fan du club anglais de Manchester United.
  • L'écran de télévision diffuse, vers le début du film, un numéro de l'émission Ce soir (ou jamais !), de Frédéric Taddeï, qui réunissait sur son plateau trois « grandes dames » du cinéma français : Michèle Morgan, Micheline Presle et Danielle Darrieux.
  • Philippe Lioret fait un caméo : lors de la scène où Simon part à la recherche de Bilal, il joue le rôle du passant promenant son chien sur la plage.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier