Villages Nature Paris

(Redirigé depuis Villages Nature)

Villages Nature Paris
Image illustrative de l’article Villages Nature Paris

Slogan Ensemble par nature
Création
dont premier parc :
Superficie 180 ha (phase 1)
259 ha (à terme)
Coordonnées 48° 49′ 35″ nord, 2° 49′ 18″ est
Ville Villeneuve-le-Comte, Bailly-Romainvilliers et Serris, Seine-et-Marne
Pays Drapeau de la France France

Propriétaire Les Villages Nature de Val d'Europe SAS
Nombre de parcs 1 parc aquatique
Nombre d'hôtels 4 villages Star full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svg d'un total de :
868 logements (phase 1)
1 158 logements (à terme)
Site Web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Villages Nature Paris
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Villages Nature Paris

Villages Nature Paris est un village de vacances d'écotourisme développé par Pierre & Vacances - Center Parcs et Euro Disney. Centré sur les loisirs aquatiques dans un cadre champêtre, il se situe à Val d'Europe, le quatrième secteur de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée en Seine-et-Marne, à 6 km au sud des parcs Disney, sur les communes de Villeneuve-le-Comte, Bailly-Romainvilliers et Serris.

Sa construction ainsi que son fonctionnement suivent une démarche de développement durable avec, notamment, un espace aquatique chauffé par géothermie.

HistoriqueModifier

Il a été évoqué dès 2003 mais sa mise à l'étude a été officialisée le [1], permettant la définition des conditions du projet par les diverses parties concernées (Pierre et Vacances, Euro Disney et les partenaires publics). Le , le conseil régional d'Île-de-France vote en faveur de la création de Villages Nature[2].

Le , Euro Disney, l’État et les collectivités territoriales signent un avenant à la convention de 1987[3], qui la prolonge jusqu'en 2030 (au lieu de 2017 initialement) et agrandit le périmètre de développement délégué à Euro Disney qui passe de 1 943 ha à 2 230 ha. Cet avenant officialise donc le projet de Villages Nature[4],[5]. Le projet fait l'objet d'une saisine de la Commission nationale du débat public (CNDP) le même jour[6]. Le , les deux sociétés ont présenté le projet Villages Nature officiellement[7].

Débat publicModifier

À la suite de la saisine du 14 septembre, la Commission nationale du débat public (CNDP) décide le d'organiser un débat public conjointement avec l’Établissement public d'aménagement (EPA France), aménageur public du projet, et la société « Les Villages Nature du Val d'Europe S.A.S. » (coentreprise créée à parité par Euro Disney et Pierre & Vacances), le développeur privé[8]. Ce débat public se déroule du 12 avril au [9] et donne lieu le à une décision finale des deux porteurs du projet précisant les modalités de poursuite de sa mise en œuvre à la suite du débat public[10].

Entre et , se déroulent une série de procédures publiques administratives, dont six enquêtes publiques qui se tiennent dans les communes concernées par le projet, pour préparer le lancement concret du chantier qui pourrait démarrer fin 2013[9].

Le sont signés plusieurs arrêtés préfectoraux, dont la déclaration d'utilité publique[9].

Le 12 octobre 2012 a été postée une vidéo de présentation du complexe.

Le coût du projet est estimé entre 650 millions[6] et 700 millions d'euros.

CalendrierModifier

Le , Villages Nature Paris finalise son financement de 360 millions d'euros et prévoit une ouverture en 2016[11].

Le 11 décembre 2014, le premier ministre Manuel Valls pose la première pierre du complexe. L'achèvement d'une première phase est prévu pour 2016, puis une deuxième phase de 1158 cottages et appartements devrait initialement suivre avec une livraison prévue en 2020-2022 repoussé en 2025, seul des cottages pretium et confort seront construit ainsi qu'une troisième réception. « Avec ses 259 hectares, c'est à ce jour le plus important projet touristique en Europe » affirme Dominique Coquet[note 1].

L'ouverture du complexe, initialement prévue à l'automne 2016, est dans un premier temps décalée au printemps 2017[12],[13]. La date du 11 août 2017 est finalement annoncée pour le grand public, avant que celle-ci ne soit à nouveau repoussée au [14]. Le complexe est inauguré le [15].

En 2022, Le groupe Euro Disney S.C.A. se retire des actionnaires, laissant le Groupe Pierre et Vacances Center Parcs seul maitre à bord. D'ici le 1er Janvier 2023 le Villages vacances deviendra pleinement un Center Parc.

HébergementsModifier

La phase 1 du projet porte sur la réalisation de 868 hébergements ( 448 cottages et 320 appartements) répartis dans trois gammes thématiques et accompagnés de nombreux équipements de loisirs — dont un parc aquatique de 9 000  et son lagon extérieur de 2 500 m2 — le tout sur une surface de 180 ha. Seuls 10 % de cette surface seraient construits, le reste demeurant à l'état naturel. Villages Nature Paris sera construit à la périphérie sud des terrains de Disneyland Paris, mais viendra ceinturer le Ranch Davy Crockett. L'ouverture au public de cette première tranche est prévue en septembre 2017. Une phase 2, portant la capacité de Villages Nature Paris à 1 158 hébergement, cette phase de construction à débuté en 2022 pour une fin de travaux estimé à 2025. Cette deuxième phase prévois également l'agrandissement de l'Aqualagon.


Trois gammes seront proposées :

  • Cocon VIP : cottages et appartements haut de gamme (équivalent 4 étoiles) (30 % de l'offre)
  • Country Premium : cottages et appartements moyenne gamme (équivalent 3 étoiles) (40 % de l'offre)
  • Clan Comfort : cottages d’entrée de gamme (équivalent 2 étoiles) (30 % de l'offre)

ActivitésModifier

  • Un « aqualagon » : composé d'un lagon géothermique extérieur « baignable » toute l'année à 30 °C
  • Une promenade du lac et ses restaurants et commerces à thèmes
  • Un lac et son embarcadère : comprenant une plage de sable aménagée pour la baignade naturelle
  • Des « Jardins extraordinaires » : parcours ludiques
  • Une ferme interactive : créée sur 2,6 hectares et qui accueillera un « marché du terroir »
  • Une « Île enchantée » : composée de jeux en plein air et de cabanes
  • Un foyer : lieu de vie et lieu de jeu
  • Un club enfants, un bowling et un foyer
  • Un spa : équipé de sauna et hammam
  • Une « forêt sportive » : grimpe d'arbres, saut à l'élastique
  • Une plage de sable
  • Des sentiers pédestres et équestres : où les principes du Land art seront appliqués
  • Un forum : centre de séminaires

EmploiModifier

Villages Nature Paris devrait[note 2] générer lors de la phase 1 environ 4 500 emplois directs et indirects (dont 1 600 emplois directs créés dans le complexe).

Le 2 juillet 2014 est signée une convention entre la société Villages Nature et plusieurs parties publiques[16]. À cette occasion est diffusée par la société Villages Nature une présentation sur les principales caractéristiques de l'emploi à Villages Nature.

Modèle économiqueModifier

Fidèle à son modèle économique, le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs a financé une grande partie de Villages Nature Paris en vendant les cottages et appartements qu'ils ont construits sur le site.

La commercialisation de 718 logements (483 cottages et 235 appartements) a débuté en juin 2013[17].

Le groupe Euro Disney possède 150 hébergement.

La majorité des logements n'est donc pas la propriété du gestionnaire qui a conclu des baux commerciaux avec un nombre important de copropriétaires qui sont, pour la plupart, des particuliers.

Afin de simplifier et d'harmoniser cette gestion, les copropriétaires de Villages Nature Paris se sont regroupés en association, l'ACVNP[18].

Il a été demandé aux collectivités d'apporter tous les services publics sur place ainsi des subventions.

Le programme immobilier est revendu investisseurs VEFA (Vente en l’État Futur d'Achèvement) à des prix de vente élevés par rapport à la moyenne locale. Cela est possible grâce aux niches fiscales qui permettent aux investisseurs de déduire de leurs impôts entre 20 et 30% du montant du bien (TVA + amortissement du bien).

Le groupe peut donc sur-vendre le bien, puisqu'une grande partie est financée par l’État. Il promet un loyer reversé par le groupe aux investisseurs sur la durée en générale de 9-10 ans afin de limiter le risque de l'investisseur et donc de l'inciter à investir en toute sécurité.

Le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs a donc une stratégie qui consiste à créer un projet, en limitant tout investissement financier, et donc tout risque, en dehors de l'investissement initial (Bureaux d'études divers, Frais de justice, etc.)[19].

Impact sur l'environnementModifier

Depuis son origine (2003), Villages Nature Paris a engagé une démarche de tourisme durable, via un « Plan d'Action Durable » (PAD) en dix cibles mesurables dans le temps, inspiré de la méthodologie One Planet Living développée par les ONG BioRegional[20] et WWF International. Ce PAD vise à réduire l'empreinte écologique du site, tout en assurant un équilibre social et économique, et une valorisation des richesses patrimoniales et culturelles du territoire d'accueil. Des objectifs sont définis pour les phases de conception, construction, préfiguration opérationnelle et exploitation de la destination.

En 2013, Villages Nature Paris a été accepté dans le « Partenariat mondial pour le tourisme durable » du programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE).

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Dominique Coquet est le directeur général de la Société des Villages Nature du Val d'Europe.
  2. « Devraient » est bien au conditionnel, car malgré deux demandes effectuées auprès de l'établissement public d'aménagement et les deux partenaires privés concernés, aucun détail sur les types d'emplois et la répartition n'ont été fournis depuis lors…

RéférencesModifier

  1. « Lancement du projet « Villages Nature » », sur NéoRestauration, (consulté le )
  2. « Feu vert de la région à Villages nature », sur Le Parisien, (consulté le )
  3. « Décret no 2010-1081 du 15 septembre 2010 modifiant le décret no 87-193 du 24 mars 1987 approuvant la convention pour la création et l'exploitation d'Euro Disneyland en France et le projet d'intérêt général relatif au quatrième secteur de Marne-la-Vallée », sur Légifrance, (consulté le )
  4. « L’État et Euro Disney ouvrent une nouvelle phase d'aménagement de l'Est parisien », sur Les Échos, (consulté le )
  5. « A l'est de Paris, Disney et la France resignent pour 20 ans », sur Le Parisien, (consulté le )
  6. a et b « Villages Nature de Val d'Europe », sur Débat Public (consulté le )
  7. Édouard Malsch, « Euro Disney et P&V dévoilent leurs Villages Nature », sur UrbaNews, (consulté le )
  8. CNDP, « Communiqué des décisions de la CNDP du 6 octobre 2010 », sur Débat Public, (consulté le )
  9. a b et c « Les dates-clé », sur Villages Nature (consulté le )
  10. « Décision des maîtres d'ouvrage consécutive au débat public sur le projet Village Nature », sur Débat public, (consulté le )
  11. Jean-Bernard Litzler, « Le projet Villages Nature Paris d'Euro Disney a trouvé son financement », sur Le Figaro, (consulté le )
  12. S. R., « Villages Nature : l'ouverture pourrait être reportée au printemps 2017 », sur Le Parisien, (consulté le )
  13. « J-365, Villages Nature prépare son ouverture », sur hospitality-on.com, (consulté le )
  14. Myriam Chauvot, « L'ouverture de Villages Nature est reportée au 1er septembre », sur Les Échos, (consulté le )
  15. « La destination écotouristique Villages Nature Paris a été inaugurée », sur quotidiendutourisme.com, (consulté le )
  16. Raphaëlle Pienne, « Seine-et-Marne : Villages Nature s'engage pour l'emploi des publics en difficulté », sur defi-metiers.fr, (consulté le )
  17. NATHALIE MOUTARDE, « Villages Nature bientôt en chantier », sur https://www.lemoniteur.fr, (consulté le )
  18. « L'ACVNP, une association pour les copropriétaires de Villages Nature Paris. », sur https://www.acvnp.fr/, (consulté le )
  19. « Présentation du modèle économique du groupe Pierre & Vacances-Center Parcs », sur http://www.pcscp.org (consulté le )
  20. (en-US) « Villages Nature® Paris - Bioregional », sur bioregional.com (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier