Ouvrir le menu principal

Victor Travot

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Travot.
Victor Travot
Album des députés au Corps législatif entre 1852-1857-Travot.jpg
Fonctions
Député de la Gironde
-
Conseiller général de la Gironde
-
Maire de Bouliac (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Autres informations
Distinction

Victor-Marie, baron Travot (, Lorient - , Paris), est un militaire et homme politique français.

Sommaire

BiographieModifier

Fils du général Jean-Pierre Travot et gendre du ministre Jean-Élie Gautier, il s'engagea en 1830, fit plusieurs campagnes en Afrique, et devint capitaine de cavalerie, officier d'ordonnance du maréchal Soult en 1841 et chevalier de la Légion d'honneur.

Il donna sa démission en 1842 et se retira dans ses propriétés de Bouliac (Gironde) dont il devint maire (1846-1870). Conseiller général du canton de Carbon-Blanc de 1852 à 1876, et rallié à la politique de Louis-Napoléon Bonaparte, il fut successivement élu député au Corps législatif, comme candidat du gouvernement, dans la 2e circonscription de la Gironde, le 29 février 1852, le 22 juin 1857 et le 1er juin 1863.

Officier de la Légion d'honneur du 13 août 1864, Travot siégea constamment dans la majorité dévouée à l'empire. Ayant échoué aux élections du 24 mai 1869, il renonça aux affaires publiques.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier