Valentin Stocker

footballeur suisse

Valentin Stocker
Image illustrative de l’article Valentin Stocker
Stocker sous le maillot de la Suisse
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Suisse FC Bâle
Numéro 14
Biographie
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (32 ans)
Lieu Kriens (Suisse)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Milieu offensif gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
1996-2005 Drapeau : Suisse SC Kriens
2005-2007 Drapeau : Suisse FC Bâle
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2007-2014 Drapeau : Suisse FC Bâle2590 (66)
2014-2018 Drapeau : Allemagne Hertha Berlin07600 (9)
2018- Drapeau : Suisse FC Bâle1140 (22)
Total 4420 (95)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2006 Drapeau : Suisse Suisse -18 ans001 0(0)
2006-2008 Drapeau : Suisse Suisse -19 ans013 0(3)
2008-2009 Drapeau : Suisse Suisse espoirs008 0(2)
2008- Drapeau : Suisse Suisse036 0(6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 15 mai 2021

Valentin Stocker, né le à Kriens, est un footballeur international suisse évoluant actuellement au FC Bâle au poste de milieu de terrain.

Carrière en clubModifier

Ce milieu de terrain a été formé au SC Kriens avant de rejoindre l'équipe U-21 du FC Bâle en 2005[1]. Après deux saisons au sein de l'équipe espoirs, il a finalement intégré l'équipe première du FC Bâle en 2007[2].

Le , Valentin Stocker inscrit son premier but en Super League avec le club du FC Bâle face à Sion[3]. Le joueur suisse est alors âgé de 19 ans.

Lors de la saison 2007-2008, il est déterminant lors du dernier match de Super League contre les BSC Young Boys. En effet, il marque le premier but de son équipe permettant aux bâlois de prendre l'avantage dans cette rencontre pour l'emporter finalement 2-0 à la suite d'un deuxième but marqué par Marco Streller. Cette victoire apporte alors le douzième titre de Champion de Suisse au FC Bâle[4].

Stocker permet également au FC Bâle de se qualifier en ligue des Champions face au Vitoria Guimarães en marquant et en offrant un but à Eren Derdiyok en 2008[5].

Il remet ça lors de la saison 2009-2010 en marquant à nouveau le premier but bâlois face aux BSC Young Boys lors de la dernière journée décisive de Super League devenant ainsi le véritable bourreau du club de la capitale. En effet, grâce à un deuxième but marqué par Scott Chipperfield, le FC Bâle remporte son treizième titre de Champion de Suisse[6].

En , Stocker se blesse aux ligaments croisés du genou droit lors d'un match de Super League contre le BSC Young Boys. Il est annoncé indisponible pour une période de sept mois au minimum[7]. Il fait son retour en Super League le face au FC Lucerne en entrant à la 70e minute à la place de Fabian Frei[8].

Le , Stocker participe aux matchs de ligue des champions face au Bayern Munich en huitièmes de finale. Le joueur suisse remplace Fabian Frei en cours de match et offre la victoire à son équipe en trompant le gardien munichois Manuel Neuer à la suite d'une passe décisive de Jacques Zoua (score final: 1-0)[9].

Maintes fois évoqué au Hertha Berlin lors de la fin de saison 2013-2014, le dimanche , il signe un contrat de quatre ans avec le club allemand.

En 2018, il revient à Bâle où il signe un contrat jusqu'en 2021.

Carrière en équipe nationaleModifier

Avec les espoirs suissesModifier

Stocker participe aux matchs de qualification à l'Euro espoirs avec l'équipe suisse. Le jeune talent marquera à deux reprises lors des trois matchs disputés. En , Stocker se blesse au genou droit lors de la victoire du club bâlois contre le BSC Young Boys en Super League. Il est annoncé indisponible pour une période de sept mois. Il ratera donc le Championnat d'Europe de football espoirs et la fin des matchs de qualification pour le Championnat d'Europe de football 2012[10].

Avec la SuisseModifier

Il fait sa première apparition en équipe nationale suisse A, le contre Chypre (victoire 4-1) tout comme Almen Abdi, Alain Nef et Sandro Burki. Le jeune joueur fête également sa première sélection en marquant son premier but de la tête sous le maillot rouge à croix blanche à la suite d'une passe de Blaise Nkufo[11].

Pierre-André Schürmann, sélectionneur des moins de 21 ans suisses : « Valentin est un passionné, un vrai gagneur. Mais, comme tout le monde, il va lui falloir confirmer »[3].

Ottmar Hitzfeld, sélectionneur de l'équipe nationale A : « C'est vraiment un talent extraordinaire. Je suis surpris par l'étendue de son bagage »[3].

Stocker marque un doublé face au Pays de Galles lors des matchs de qualification à l'Euro 2012 et permet à son équipe de gagner 4-1. Il marque le premier but de ses couleurs à la suite d'une passe de la tête de Marco Streller et marque le quatrième but de l'équipe grâce à un bon travail offensif de Eren Derdiyok[12].

Après avoir sauvé la Suisse face à la Slovénie lors des éliminatoires pour l'Euro 2016, il recommence en marquant à la dernière minute face à la Hongrie (victoire 3-2) lors des qualifications pour la Coupe du monde 2018[13].

StatistiquesModifier

Statistiques détailléesModifier

Statistiques de Valentin Stocker par saison au 23 mai 2020[14],[15]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
  Suisse Total
Division M B M B C M B M B M B
2007-2008   FC Bâle Super League 11 3 1 0 - - - - - 12 3
2008-2009   FC Bâle Super League 32 5 4 0 C1 9 1 3 1 48 7
2009-2010   FC Bâle Super League 31 12 4 3 C3 9 0 - - 44 15
2010-2011   FC Bâle Super League 26 7 1 0 C1
C3
8
2
3
0
6 2 43 12
2011-2012   FC Bâle Super League 15 4 3 0 C1 3 1 3 0 24 5
2012-2013   FC Bâle Super League 31 6 3 2 C1
C3
4
13
0
3
5 0 56 11
2013-2014   FC Bâle Super League 30 13 4 0 C1
C3
10
5
1
2
8 0 57 16
Sous-total 176 50 20 5 - 63 11 25 3 284 69
2014-2015   Hertha BSC Bundesliga 26 3 1 0 - - - 4 1 31 4
2015-2016   Hertha BSC Bundesliga 22 1 2 0 - - - 4 1 28 2
2016-2017   Hertha BSC Bundesliga 17 4 2 1 C3 1 0 3 1 23 6
2017-2018   Hertha BSC Bundesliga 3 0 - - C3 2 0 - - 5 0
Sous-total 68 8 5 1 - 3 0 11 3 87 12
2017-2018   FC Bâle Super League 14 2 1 0 C1 2 0 - - 17 2
2018-2019   FC Bâle Super League 17 2 5 2 C1
C3
2
2
0
0
- - 26 4
2019-2020   FC Bâle Super League 18 5 3 1 C1
C3
4
8
0
2
- - 33 8
Sous-total 49 9 9 3 - 18 2 - - 76 14
Total sur la carrière 293 67 34 9 - 84 13 36 6 447 95

Buts internationauxModifier

Buts de Valentin Stocker en équipe de Suisse[15]
Numéro Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Stade de Genève, Genève (Suisse)   Chypre 1-0 4-1 Match amical
2.
3
Parc Saint-Jacques, Bâle (Suisse)   Pays de Galles 1-0
4-1
4-1 Éliminatoires de l'Euro 2012
4. Stade du Letzigrund, Zurich (Suisse)   États-Unis 1-1 1-1 Match amical
5. Parc Saint-Jacques, Bâle (Suisse)   Slovénie 2-2 3-2 Éliminatoires de l'Euro 2016
6. Groupama Aréna, Budapest (Hongrie)   Hongrie 2-3 2-3 Éliminatoires de la Coupe du monde 2018

PalmarèsModifier

En clubModifier

Distinction personnelleModifier

Notes et référencesModifier

  1. Nicolas Jutzet, « Un petit cours de Samba? – E17 : Suisse – Valentin Stocker », sur toutlemondesenfoot.fr, (consulté le 7 août 2020).
  2. a et b (de) « Profil de Valentin Stocker », sur valentinstocker.ch (consulté le 22 février 2012)
  3. a b et c Arnaud Cerutti, « Valentin Stocker, une vraie promesse? », sur tdg.ch, .
  4. si/rou, « Le FC Bâle est champion suisse! », sur rts.ch, (consulté le 7 août 2020).
  5. si/tai, « Bâle en Ligue des champions! », sur rts.ch, (consulté le 7 août 2020).
  6. swissinfo.ch et les agences, « Le FC Bâle est champion de Suisse », sur swissinfo.ch, (consulté le 22 février 2012)
  7. si/ag, « Le genou droit de Stocker lâche. Sept mois de pause », sur rts.ch, (consulté le 7 août 2020).
  8. si/hdel, « NE Xamax en goguette à la Pontaise », sur rts.ch, (consulté le 7 août 2020)
  9. Axel David, « Le FC Bâle n'en finit plus de rêver », sur rts.ch, (consulté le 6 août 2020).
  10. « Huit mois d'absence pour Valentin Stocker », sur fr.uefa.com, (consulté le 22 février 2012)
  11. « Suisse 4 - 1 Chypre : La relève est là », sur nati.football.fr, (consulté le 22 février 2012)
  12. Samuel Jaberg, « Euro 2012: la victoire de l’espoir pour la Suisse », sur swissinfo.ch, (consulté le 22 février 2012)
  13. ats/bolt, « Equipe de Suisse: Stocker offre trois points pour son retour en sélection », sur rts.ch, (consulté le 7 août 2020).
  14. « Valentin Stocker - Données de performance par compétition », sur transfermarkt.fr (consulté le 23 mai 2020).
  15. a et b « Valentin Stocker - Carrière internationale », sur transfermarkt.fr (consulté le 23 mai 2020).

Liens externesModifier