Valentin Spitz

écrivain français

Valentin Spitz, né le , est un écrivain, psychanalyste et journaliste français.

Valentin Spitz
Image dans Infobox.
Valentin Spitz (Librairie Mollat, 2018)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (35 ans)
Nationalité
Activité

D'abord journaliste à RTL et Europe 1 et I-Télé de 2007 à 2016, puis chroniqueur dans La Nouvelle Édition de 2016 à 2017 où il réalise des portraits, il devient psychothérapeute[1].

BiographieModifier

Après des études d'histoire, Valentin Spitz a obtenu un master de psychanalyse à l'université de Montpellier. Il intervient également[2] depuis plusieurs années auprès des adolescents de la Maison de Solenn, au sein notamment de l'atelier radio et de la cellule de psychodrame. De 2013 à 2017, il suit des études à l'EPHEP à Paris et devient psychothérapeute[3].

En , il publie avec Véronique Bernheim[4] une biographie de Najat Vallaud-Belkacem aux éditions First.

Il publie en une autre biographie d'Arnaud Montebourg aux éditions de l'Archipel. Dans ce livre il révèle des propos tenus par Arnaud Montebourg concernant François Hollande[5] alors qu'il était encore ministre, « Hollande ment tout le temps. C'est pour ça qu'il est à 20 % dans les sondages. Il ment. Il ment tout le temps, depuis le début ».

Dans L'Express, Christophe Barbier estime que « C'est le livre qui aurait dû, à sa sortie le , entraîner le limogeage d'Arnaud Montebourg du gouvernement »[6].

En , Valentin Spitz publie son premier roman[7], Et pour toujours ce sera l'été, aux éditions Jean-Claude Lattès.

À l'occasion de la sortie du roman Valentin Spitz publie une nouvelle inédite[8], Le Cœur fou, pour le magazine Elle.

Le , il publie son quatrième livre et deuxième roman aux éditions Stock, Juliette de Saint-Tropez, inspiré de la vie de sa grand-mère[9]. Si le livre est peu repris dans les médias, il rencontre cependant un certain succès auprès des lecteurs[10] et des blogueurs sur les réseaux sociaux qui publient de nombreuses chroniques[11] à propos du roman dont celle de la chroniqueuse littéraire et auteur Agathe Ruga qui écrit dans son billet[12] : « Si un jour j’ai un petit-fils, j’aimerais qu’il soit Valentin Spitz ! Quel hommage sublime à celle qui fut autant admirée que critiquée ! En la racontant, l’auteur délivre sa famille.. (...) C'est un grand coup de cœur ». Patrick Poivre d'Arvor, dans son émission Vive les livres sur CNews en fait également son coup de cœur et invite l'auteur en plateau le [13].

Sur son site officiel, Valentin Spitz explique sa conception du roman[14] : « je conçois le roman comme une enquête sur la vie. Dans chacun de mes livres je tente de saisir quelque chose du monde et des humains. Pourquoi agissent-ils ainsi ? Que veulent-ils ? Après quoi courent-ils? À travers les mots je donne et je trouve un sens à une existence aussi merveilleuse que difficile pour nous tous, êtres vivants. Avec les histoires que je tisse j'essaye d'accrocher un peu de ce réel et de cette vie qui nous échappe toujours… J'ouvre des portes, je cherche la lumière. »

Invité de l'émission Quotidien le [15], Alain-Fabien Delon révèle que Valentin Spitz a coécrit avec lui[16], son premier livre[17], De la race des seigneurs, paru chez Stock en . Dans L'Express du [18] il précise : « C'est mon ami Valentin Spitz, écrivain et psy, qui m'a orienté vers Stock, maison d'édition historique, littéraire, prête à me considérer comme un véritable auteur. Et Valentin m'a donné l'idée des entretiens de mon narrateur avec un psychanalyste... »

En 2019, Valentin Spitz publie un nouveau livre, le sixième, aux éditions Flammarion, avec son père Christian Spitz, Éloge de l'imperfection parentale[19].

En mars 2020, Valentin Spitz publie "comment ne pas aller voir un psy avec son enfant" aux éditions du Cherche Midi.

Le 17 février 2021, Valentin Spitz publie son huitième livre et troisième roman aux éditions Stock, "Un fils sans mémoire". Dans ce roman à caractère autobiographique, Valentin Spitz raconte la construction d'un enfant face à un père absent et le combat à mener pour porter son nom lorsqu'on a pas été reconnu à la naissance. Le 19 février 2021 le magazine Elle qualifie le livre de "très fort et poignant". Dans une interview à ce même magazine, Valentin Spitz explique avoir écrit ce livre "pour les enfants, petits ou grands, qui vivent l'absence et s'intéressent à la question de leur nom". Après Elle, c'est le magazine Femme Actuelle qui fait du livre son coup de coeur, le 5 mars 2021: "Père manquant, fils manqué : le verdict tombe dès les première lignes de ce livre bouleversant qui vous retourne le cœur, raconte avec beaucoup de pudeur et une infinie délicatesse "comment un fils est parvenu à aimer son père".

Le 14 mars 2021 dans son émission "la voix est livre" sur Europe 1 consacrée à Delphine de Vigan, l'écrivaine, Nicolas Carreau et Olivier Gallais font d'"un fils sans mémoire" leur coup de coeur évoquant "un livre très touchant, un coup de coeur et même un coup de poing".

Le 9 avril 2021 c'est au tour de France Inter de faire d'"un fils sans mémoire" son coup de coeur par la voix de Giulia Foïs qui invite Valentin Spitz durant une heure à être son invité dans l'émission "Pas son genre". Giulia Foïs évoque alors "un livre aussi singulier qu'universel. Un fils qui interroge son père c'est l'histoire de l'humanité, comme une fille pourrait interroger sa mère".

Lors d'un entretien croisé entre Valentin Spitz et l'écrivaine Line Papin, dans le cadre du podcast littéraire "Derrière l'épaule" réalisé par la journaliste Anneka Bodocco, Line Papin estime avoir rencontré en Valentin Spitz son jumeau d'écriture: "un fils sans mémoire est la version masculine de son roman "les os des filles"; nos livres son frère et soeur".

Le 29 avril 2021, Anne Fulda du Figaro reçoit Valentin Spitz dans son émission "l'heure des livres sur Cnews et évoque "un joli livre, qui aurait pu s'appeler "le livre de mon père" tant il parle d'une présence/ absence pesante et douloureuse..."

En mai 2021, "un fils sans mémoire" fait partie des 21 livres retenus dans le cadre de l'avant dernière sélection du Prix Orange du livre 2021.

Le Prix Orange du livre est présidé par Jean-Christophe Rufin.

Carrière à la télévision et à la radioModifier

Valentin Spitz débute comme standardiste à France Inter en 2007. Il devient journaliste à RTL en sur Le Journal inattendu. Il participe à la préparation de l'émission avec Christophe Hondelatte puis Harry Roselmack, réalise des reportages et présente des flashs d'information.

Pour l'émission il part notamment au Bénin[20] en reportage avec la première dame Carla Bruni-Sarkozy en .

En , il rejoint Europe 1[21] pour travailler avec Bruce Toussaint sur la matinale et il devient chroniqueur littéraire pour Des clics et des claques avec Bérengère Bonte.

En 2012 il anime sur Radio Néo l'émission Le Gros Squat avec Véronique Bernheim, une émission qui met face à face une personnalité et un groupe de rock. Le l'émission provoque une polémique quand Jacques Séguéla insulte Audrey Pulvar en direct[22]. En , l'émission est mise en garde par le CSA pour ces propos[23].

En , Valentin Spitz fait ses débuts à la télévision sur I-Télé avec Laurent Bazin et Bruce Toussaint. Il réalise chaque jour à 6 h 20 puis 9 h 20 le portrait de l'homme ou de la femme du jour.

En il rejoint La Nouvelle Édition[24] de Daphné Bürki sur C8 comme chroniqueur. Il y réalise chaque jour le portrait de l'homme ou de la femme du jour[25] et des reportages.

Dans une interview à L'Obs le Daphné Bürki explique qu'elle avait « repéré Valentin Spitz sur iTélé où il faisait les portraits du jour dans la matinale. »[26].

Pour son premier passage dans l'émission du groupe canal il brosse le portrait de JK Rowling[27].

En parallèle de ces activités Valentin Spitz est un temps chroniqueur à La Règle du jeu.

Il ouvre son cabinet de psychothérapie en 2017.

Notes et référencesModifier

  1. « M. Valentin Spitz-Kowalski psychotherapeute à Paris | Mon Psy », sur monpsy.psychologies.com (consulté le )
  2. Maison des Adolescents, « Radio - Maison des Adolescents », sur www.mda.aphp.fr (consulté le )
  3. « Les bonnes raisons d’offrir un journal intime à votre enfant », sur Magicmaman.com (consulté le )
  4. « Véronique Bernheim et Valentin Spitz », Atlantico.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Les Echos.fr - Actualité à la Une - Les Echos », sur m.lesechos.fr (consulté le )
  6. « Montebourg, le hussard et le kamikaze », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Et pour toujours ce sera l'été, promet Valentin Spitz », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Le Coeur fou : une nouvelle inédite de Valentin Spitz - Elle », elle.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées LH
  10. « Juliette de Saint-Tropez - Valentin Spitz », sur Babelio (consulté le )
  11. « Valentin Spitz », sur www.editions-stock.fr, (consulté le )
  12. agathethebook, « Juliette à Saint-Tropez », sur Agathe The Book, (consulté le )
  13. « Vive les Livres ! du 02/06/2018 », sur www.cnews.fr (consulté le )
  14. « Littérature - Valentin Spitz », Valentin Spitz,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. « Quotidien, deuxième partie du 5 février 2019 avec les maires Marie-Line Pichery, Meriem Derkaoui et Stéphane Beaudet et Alain-Fabien Delon », sur tmc, (consulté le )
  16. « Alain-Fabien Delon : « Je suis pas aussi fermé que mon père... » », sur www.purepeople.com (consulté le )
  17. « De la race des seigneurs », sur www.editions-stock.fr, (consulté le )
  18. « Alain-Fabien Delon : « Je m'entends bien avec mon père » », sur LExpress.fr, (consulté le )
  19. Christian Spitz, Valentin Spitz, « Éloge de l'imperfection parentale de Christian Spitz, Valentin Spitz - Éditions Flammarion », sur editions.flammarion.com (consulté le )
  20. Le Zapping du PAF, « Carla Bruni-Sarkozy invitée de Harry Roselmack sur RTL - Le Zapping du PAF », Le Zapping du PAF,‎ (lire en ligne, consulté le )
  21. « Najat Vallaud-Belkacem : une gazelle au pays des éléphants de Véronique Bernheim ,Valentin Spitz chez First Editions (Paris, France) », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  22. Nicolas Nieto, « Audrey Pulvar violemment insultée par Jacques Séguéla », sur purepeople.com, (consulté le ).
  23. http://www.csa.fr/Espace-juridique/Decisions-du-CSA/Emission-Le-Gros-Squat-Radio-Neo-mise-en-garde
  24. « La Nouvelle Édition avec Daphné Bürki sera diffusée sur C8 à partir du lundi 5 septembre à 11 H 50 », jeanmarcmorandini.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  25. Condé Nast Digital France, « Télé : Les nouvelles têtes de la rentrée », GQ,‎ (lire en ligne, consulté le )
  26. « Daphné Bürki : Le jour où on me demandera de me taire, je ferai autre chose », Teleobs,‎ (lire en ligne, consulté le )
  27. « Gags, couacs et sacrée gouaille sur C8 », leparisien.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier