United States Marine Corps Aviation

United States Marine Corps Aviation
Image illustrative de l’article United States Marine Corps Aviation

Création
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche Seal of the United States Marine Corps.svg United States Marine Corps
Type Aviation navale
Rôle Lutte antiaérienne
Appui aérien rapproché
Guerre électronique
Reconnaissance aérienne
Composée de 4 escadres d'aéronefs
Marine One
Couleurs Roundel of the USAF.svg Roundel of the USAF (low vis).svg
Équipement 1 199 aéronefs
Guerres Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Guerre de Corée
Guerre du Viêt Nam
Guerre du Golfe
Guerre d'Afghanistan
Guerre en Irak
Première guerre civile libyenne
Batailles Invasion de la Grenade
Invasion du Panama

L'aviation du Corps des Marines des États-Unis (en anglais : United States Marine Corps Aviation) est créée en 1912.

Elle a pour missions le soutien d'assaut, la lutte anti-aérienne, le soutien aérien offensif, la guerre électronique, le contrôle des aéronefs et des missiles et la reconnaissance aérienne au profit des troupes terrestres du Corps des Marines et des autres unités des forces armées des États-Unis.

HistoriqueModifier

L'histoire de l'aviation du Corps des Marines débuta le lorsque le lieutenant Alfred A. Cunningham intégra le Camp de l'Aviation Navale de Annapolis[1]. Le 20 août, il devient le premier aviateur du corps des Marines en décollant à bord d'un Burgess Model H (en).

Au fur et à mesure que le nombre de Marines aviateurs augmentait, le désir de se séparer de l'aviation navale se réalisa le , lorsque le lieutenant Bernard L. Smith fut désigné pour établir la section des Marines de l'école de vol de la Marine.

En 1915, le Commandant de l'USMC autorise la création d'une compagnie d'aviation du Corps des Marines constituée de 10 officiers et 40 hommes de troupe. La première unité volante officielle est mise sur pied le .

Première Guerre mondialeModifier

 
Cocarde utilisé par l'US Marine Corps durant la Première Guerre mondiale.

La première expansion majeure de la composante aérienne du Corps des Marines intervient en 1917 avec l'entrée des États-Unis dans le conflit mondial. Cette expansion permit à la Compagnie d'Aviation de se diviser avec la 1re Compagnie Aéronautique, déployée aux Açores pour chasser les U-Boot en janvier 1918, et le 1er Escadron Aérien des Marines, déployé en France pour fournir un soutien aérien. À la fin de la guerre, plusieurs aviateurs avaient enregistré des victoires aériennes. Ils avaient collectivement largué plus de quatorze tonnes de bombes.

Entre-deux guerresModifier

Le premier bombardement en piqué lors d'un appui aérien rapproché a lieu le lors de la bataille d'Ocotal (en). Cinq Airco DH.4 de l'US Marine Corps Aviation attaquant les troupes d'Augusto Sandino d'environ 500 à 600 hommes assiégeant la garnison de 37 Marines et 47 gardes nationaux nicaraguayens de cette cité mirent les sandinistes en déroute[2],[3].

Seconde Guerre MondialeModifier

Guerre froideModifier

Guerres modernesModifier

 
Cursus des pilotes des Marines en 2011.

UnitésModifier

En 2017, l'aviation des Marines comportait 3 escadres réparties au sein des trois forces expéditionnaires de l'USMC et une escadre de réserve. Chaque escadre est subordonnée par des groupes aériens et des groupes de support.

Le 1er escadron d'hélicoptère (HMX-1) Marine One, chargé du transport du président des États-Unis d'Amérique, fait également partie de l'aviation du Corps des Marines. Il est directement subordonné au quartier-général de l'USMC.

En mars 2020, on annonce une réforme de l'USMC qui se sépare de plusieurs matériels lourds et réduit le nombre d'escadrons d'hélicoptères[4].

Nombres d'escadrons en 2020 et prévisions
Escadrons de chasse 18 18
Escadrons de convertibles moyens 17 14
Escadrons d'hélicoptères d'attaque 7 5
Escadrons d'hélicoptères de transport lourd 8 5

1re escadre aérienne du Corps des MarinesModifier

La 1st Marine Aircraft Wing (1st MAW) est basée au Camp Foster au Japon. Elle sert d'élément aérien de combat au sein de la 3e force expéditionnaire du Corps des Marines. Elle est composée de 3 groupes aériens et 1 groupe de soutien, subordonnés par 8 escadrons aériens et 9 escadrons de soutiens. Ses unités sont basées dans le Pacifique, au Japon et dans l'état de Hawaï.

 
CH-53E Super Stallion du HMH-463 durant un exercice en août 2014, en Australie.

2e escadre aérienne du Corps des MarinesModifier

La 2nd Marine Aircraft Wing (2nd MAW) est basée au MCAS Cherry Point en Caroline du Nord. Elle sert d'élément aérien de combat au sein de la 2e force expéditionnaire du Corps des Marines. Elle est composée de 4 groupes aériens et de 1 groupe de soutien, subordonnés par 30 escadrons aériens et 12 escadrons de soutien. Il s'agit de la plus importante escadre aérienne du Corps des Marines. Ses unités sont basées sur la côte est des États-Unis.

 
Un TAV-8B Harrier II biplace de VMAT-203 en vol
 
MV-22 Osprey du VMM-162 à l'amerrissage sur l'USS Kearsarge en mai 2007.
 
F/A-18D Hornet du VFMA(AW)-224 après un ravitaillement au-dessus de Hawaï, en juillet 2010.

3e escadre aérienne du Corps des MarinesModifier

La 3rd Marine Aircraft Wing (3rd MAW) est basée à MCAS Miramar en Californie. Elle sert d'élément aérien de combat au sein de la 1re force expéditionnaire des Marines. Elle est composée de 4 groupes aériens et 1 groupe de soutien, subordonnés par 26 escadrons aériens et 12 escadrons de soutien. Ses unités sont basées sur la côté ouest des États-Unis.

 
AV-8B Harrier II du VMFA-211 amerri sur l'USS Essex en juillet 2009.
 
Treize F-35B de la VMFA-122 sur le USS America (LHA-6) le 8 octobre 2019.
  • Marine Aircraft Group 16 (MAG-16), MCAS Miramar, Californie
    • 16e escadron de logistique de l'aviation des Marines (MALS-16 Forerunners)
    • 161e escadron de convertibles moyens des Marines (VMM-161 Greyhawks)
    • 163e escadron de convertibles moyens des Marines (VMM-163 Ridge Runners)
    • 165e escadron de convertibles moyens des Marines (VMM-165 White Knights)
    • 166e escadron de convertibles moyens des Marines (VMM-166 Sea Elk)
    • 362e escadron de convertibles moyens des Marines (VMM-362 Ugly Angels
    • 361e escadron d'hélicoptères lourds des Marines (HMH-361 Flying Tigers)
    • 462e escadron d'hélicoptères lourds des Marines (HMH-462 Heavy Haulers)
    • 465e escadron d'hélicoptères lourds des Marines (HMH-465 Warhorse)
    • 466e escadron d'hélicoptères lourds des Marines (HMH-466 Wolfpack)
    • 374e escadron de soutien de la branche aérienne des Marines (MWSS-374 Rhinos)
  • Marine Air Control Group 38 (MACG-38), MCAS Yuma, Arizona
    • 1er escadron de contrôle aérien des Marines (MACS-1 Falconers)
    • 3e escadron de soutien aérien des Marines (MASS-3 Blacklist)
    • 3e bataillon de défense aérienne à basse altitude (3 rd LAAD Bn Feel the Sting)
    • 38e escadron tactique de commandement aérien des Marines (MTACS-38 Fire Chickens)
    • 38e escadron de communication de la branche aérienne des Marines (MWCS-38 Red Lightning)
 
AH-1W Cobra de la 3rdMAW ravitaillé par le MWSS-373, en Irak.

4e escadre aérienne du Corps des MarinesModifier

La 4th Marine Aircraft Wing (4th MAW) possède son quartier-général à La Nouvelle-Orléans en Louisiane. C'est l'unique escadre aérienne de réserve du Corps des Marines. Elle est composée de 2 groupes aériens et de 1 groupe de soutiens, subordonnés par 8 escadrons aériens et 9 escadrons de soutien.

 
KC-130T du VMGR-234 en vol au-dessus de l'Irak en septembre 2003.

ÉquipementsModifier

Aéronefs utilisés par l'aviation des Marines en 2017[5] hors certains hélicoptères du HMX-1 :

Aéronefs Origine Type En service Versions Notes
Avion de chasse
McDonnell Douglas AV-8B Harrier II   États-Unis Avion d'attaque au sol 108 AV-8B/+ Prévisions de 2019 : en service jusqu'en 2028 minimum[6]
Avion d'entraînement 16 TAV-8B
McDonnell Douglas F/A-18 Hornet   États-Unis Avion multirôle 237 A/B/C/D Prévisions en 2019 : Version C/D en service jusqu'en 2030/2031
Lockheed Martin F-35 Lightning II   États-Unis Avion multirôle 48 (368) B/C Prévisions en 2020 : 353 -B, 67 -C[7]
Avion d'entraînement
Northrop F-5 Tiger II   États-Unis Avion d'entraînement 11 F-5N Provient des surplus des Forces aériennes suisses[8],[9]
2 F-5F
Beechcraft T-34 Mentor   États-Unis Avion d'entraînement 3
Avion de guerre électronique
Grumman EA-6 Prowler   États-Unis Avion de guerre électronique 21 EA-6B Retiré le 8 mars 2019[10]
Avion ravitailleur
Lockheed C-130 Hercules   États-Unis Avion ravitailleur 22 KC-130J
51 (11) KC-130T
Hélicoptère
Bell AH-1 Cobra   États-Unis Hélicoptère de combat 117 AH-1W Retiré le 14 octobre 2020[11]
38 (162) AH-1Z
Sikorsky CH-53 Sea Stallion   États-Unis Hélicoptère de transport lourd 144 CH-53E
0 (200) CH-53K Prévisions en juillet 2019 : entrée en service en 2023[12].
Bell UH-1 Iroquois   États-Unis Hélicoptère de transport 5 UH-1N
115 (56) UH-1Y
Avion de transport
Boeing-Bell V-22 Osprey   États-Unis Avion de transport 234 (94) MV-22
Cessna Citation V   États-Unis Jet d'affaires 12 (2) UC-35C/D
Douglas DC-9   États-Unis Avion de transport 2 C-9B
Gulfstream IV   États-Unis Aviation d'affaires 1 C-20G
Beech C-12 Huron   États-Unis Avion de transport léger 12 (1) UC-12

Notes et référencesModifier

  1. (en) « I. The Early Years: 1912-1941 » (version du 7 décembre 2006 sur l'Internet Archive), sur https://web.archive.org/,
  2. (en) Ian F. W. Beckett, The Roots of Counter-Insurgency : Armies and Guerrilla Warfare, 1900-1945, Blandford Press, Londres, , 160 p. (ISBN 0713719222), p. 118.
  3. (en) Robert Sherrod, History of Marine Corps Aviation in World War II, Combat Forces Press, Washington, D.C., (ISBN 0-89201-048-7).
  4. (en) Joseph Trevithick, « Marines To Radically Remodel Force, Cutting Tanks, Howitzers In Favor Of Drones, Missiles », sur thedrive.com, (consulté le ).
  5. (en) « World Air Forces 2017 », sur Flightglobal.com, (consulté le )
  6. « L'US Marine Corps va maintenir en service ses avions AV-8B Harrier II au moins jusqu'en 2028 », sur Zone Militaire, (consulté le ).
  7. « Les Marines reçoivent leur premier F-35 C opérationnel », sur www.aerobuzz.fr, (consulté le ).
  8. (en) « F-5N/F Adversary aircraft », sur United States Navy (consulté le ).
  9. (en) « L'US Navy souhaiterait racheter 22 avions de chasse à la Confédération », sur Radio télévision suisse, (consulté le ).
  10. « Fin de carrière pour le Prowler », sur Air et Cosmos, (consulté le ).
  11. (en) Thomas Newdick, « The AH-1W Super Cobra Has Been Retired From The Marine Corps After 34 Years Of Service », sur thedrive.com, (consulté le ).
  12. +, « Vidéo - L’hélicoptère américain King Stallion : pas avant 2023 », sur Aeronews, (consulté le ).

Sur les autres projets Wikimedia :