Ouvrir le menu principal

Le troisième gouvernement de la Nouvelle-Calédonie depuis l'Accord de Nouméa, ou deuxième gouvernement Frogier, fut élu le par le Congrès à la suite de la démission du précédent gouvernement le 13 novembre en raison de la défection des membres de l'Union calédonienne (UC). Le gouvernement s'est réuni pour la première fois le , réunion au cours de laquelle les secteurs de compétence ont été attribués. Il est composé de 10 membres (soit 1 de moins par rapport au gouvernement précédent).

Sommaire

Gouvernement précédentModifier

Gouvernement suivantModifier

Candidatures et élection[1]Modifier

ListesModifier

Les candidats indiqués en gras sont ceux membres du Congrès, élus en 1999.

RésultatsModifier

Résultat de l'élection du gouvernement du 28 novembre 2002 - 54 membres du Congrès - 52 Votants (96,3 %) - 49 Suffrages exprimés (90,7 %)
  Liste Votes % Sièges
au Gouvernement
Détail du vote
  RPCR-FCCI 30 61,22 7 21 RPCR, 3 dissidents RPCR pro-Harold Martin, 2 FCCI, 4 FN
  FLNKS 12 24,49 2 11 FLNKS (7 Palika, 3 UC et 1 RDO), 1 LKS (Nidoïsh Naisseline)
  Union calédonienne 7 14,29 1 7 du groupe UC
Total 49 100 10 -
Bulletins blancs ou nuls 3 5,77 - Les 3 élus de l'Alliance
Abstenus 2 3,7 - 2 élus FCCI (Jean-Marc Pidjo et Paul Kasarhérou) étaient absents, sans procurations

Présidence et vice-présidenceModifier

CompositionModifier

Membres RPCR-FCCIModifier

membres FLNKS-UNIModifier

Membre UCModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier